Otomi


Otomi

Otomi

Aire de dispersion actuelle des Otomis au Mexique

En nahuatl, le mot Otomi désigne un groupe ethno-linguistique du Mexique central, dont on s'accorde à souligner l'ancienneté. N'ayant jamais possédé de système d'écriture et n'ayant pas laissé de sites archéologiques, les Otomi n'ont suscité que peu d'intérêt de la part des spécialistes de la Mésoamérique, à l'exception notable de Jacques Soustelle et surtout de Jacques Galinier. Les Otomi sont actuellement établis dans une zone au nord de Mexico, mais ils ont dû occuper une aire de dispersion bien plus étendue jadis, avant que les Nahua ne viennent occuper la plus grande partie du Plateau central. Les Otomi se définissent eux-mêmes par leur langue, qui fait partie du groupe oto-mangue, auquel appartiennent également le mixtèque et le zapotèque. Les Otomi se désignent eux-mêmes par le mot « N'yuhu ».

À l'époque préhispanique, les Otomi faisaient l'objet de nombreuses idées préconcues de la part de leurs voisins, de la même manière que certains groupes à notre époque. Les Aztèques les considéraient comme des demeurés. Bernardino de Sahagún y fait allusion dans le Codex de Florence. On leur reprochait en outre de trop boire et de mal s'habiller ! N'ayant jamais, à une exception près, formé d'État, Les Otomis trouvaient fréquemment à s'employer comme soldats au service des cités voisines, comme le faisaient jadis les montagnards suisses en Europe, au point que chez les Aztèques, il existait un groupe de guerriers qui tiraient leur nom, « Otomi », d'une tenue militaire originaire de ce peuple. On leur attribuait également l'origine de la coutume consistant à écorcher un ennemi mort et à se revêtir de sa peau. Au moment où Cortés entra sur leur territoire, les Tlaxcaltèques envoyèrent d'abord des guerriers otomis à sa rencontre.


Bibliographie

  • Jacques Soustelle, Les quatre soleils, Plon, Collection Terre Humaine, Paris, 1983.
  • Jacques Galinier, La moitié du monde : le corps et le cosmos dans le rituel des Indiens otomi. Paris : Presses universitaires de France, 1997, 296 p.
  • Jacques Galinier, La mitad del mundo : cuerpo y cosmos en los rituales otomies / Ochoa, Angela, trad. ; Silva, Haydée, trad. ; Lopez Austin, Alfredo, préf. Mexico : Universidad Nacional Autonoma de Mexico : Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos : Instituto Nacional Indigenista, 1990, 746 p.
  • Jacques Galinier, N'yuhu, les Indiens Otomis : Hiérarchie sociale et tradition dans le Sud de la Huasteca. Mexico : Mission archéologique et ethnologique française au Mexique, 1979, 615 p.


  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail de l’Amérique précolombienne Portail de l’Amérique précolombienne
Ce document provient de « Otomi ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Otomi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • otomi — otomi …   Dictionnaire des rimes

  • Otomí — Otomi Aire de dispersion actuelle des Otomis au Mexique En nahuatl, le mot Otomi désigne un groupe ethno linguistique du Mexique central, dont on s accorde à souligner l ancienneté. N ayant jamais possédé de système d écriture et n ayant pas… …   Wikipédia en Français

  • OTOMI — Important groupe indien du Mexique avec environ 300 000 personnes dans les années 1990, peut être l’un des plus anciens établis sur les hauts plateaux, puisque les Otomi y étaient installés dès le XVIIIe siècle comme agriculteurs, en particulier… …   Encyclopédie Universelle

  • Otomi — may refer to: Otomi people, an indigenous people of Mexico Otomi language, the language of the Otomi people Otomi (military), an Aztec military order This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • Otomí — Otomị́,   Gruppe der mexikanischen Indianer, v. a. in den Bundesstaaten México, Hidalgo und Querétaro. Die Otomí leben in Dörfern und Kleinstädten, treiben Feldbau (Mais, Bohnen u. a.), Viehhaltung (Schweine, Schafe, Ziegen) und Handwerk… …   Universal-Lexikon

  • Otomi — (Ot homi, die »Unsteten«), nach den Überlieferungen Urbewohner, die ein Jahrhundert vor der Eroberung des Landes durch die Spanier seßhaft wurden und unter den Königen von Tetzcoco das Gebirgsland im N., W. und Osten von Mexiko bewohnten,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Otomi — Otomi, Volksstamm, s. Othomi …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Otomí — Hñähñú, ñañhó, ñathö, ñ yühü Otomí Fragmento del diseño de un quexquémitl bordado, de la Sierra Norte de Puebla, México. Población total 646.875 …   Wikipedia Español

  • Otomi — /oh teuh mee /, n., pl. Otomis, (esp. collectively) Otomi for 1. 1. a member of an American Indian people of south central Mexico. 2. the Oto Manguean language of the Otomi. [1780 90; < MexSp otomí < Nahuatl otomih, pl. of otomitl; literal… …   Universalium

  • Otomi — Verbreitungsgebiet des Otomi im heutigen Mexiko Die Otomí (Eigenbezeichnung Hñähñü) sind ein indigenes Volk in Mexiko. Die Otomí Sprache gehört zusammen mit den Sprachen der Chichimeca Jonaz, Mazahua, Pame, Ocuilteco und Matlatzinca zu den Oto… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.