Mamadou Sakho


Mamadou Sakho
Mamadou Sakho
MamadouSakho.jpg
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : France Paris SG
Numéro 3
Biographie
Nom Mamadou Sakho
Nationalité Drapeau de France France
Naissance 13 février 1990 (1990-02-13) (21 ans)
à Paris
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2006-
Poste Défenseur central
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1998-2002 Drapeau : France Paris FC
2002-2006 Drapeau : France Paris SG
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2006- Drapeau : France Paris SG 146 (5)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2005-2006 Drapeau : France France -16 7 (1)
2006-2007 Drapeau : France France -17 5 (0)
2007-2008 Drapeau : France France -18 3 (0)
2007-2008 Drapeau : France France -19 4 (0)
2008-2010 Drapeau : France France Espoirs 17 (1)
2010- Drapeau : France France 5 (0)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 27 octobre 2011

Mamadou Sakho (né le 13 février 1990) est footballeur français d'origine sénégalaise qui joue actuellement au Paris Saint-Germain en Ligue 1. Il joue principalement en tant que défenseur central, mais peut également suppléer en tant qu'arrière gauche si nécessaire.

Sakho a connu toutes les sélections de jeunes en équipe de France et a été capitaine de toutes les équipes de jeunes de PSG. Il est aussi le plus jeune joueur ayant été capitaine lors d'un match de Ligue 1. Mamadou est international A depuis le 5 août 2010.

Sakho est également connu pour ses coiffures excentriques, il s'affiche souvent avec une crête en jouant ce qui lui a valu le surnom de Kirikou par les supporteurs du club de la capitale.

Sommaire

Biographie

Son enfance, et ses débuts

Mamadou Sakho est né dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Il grandit avec ses sept frères et sœurs dans le Quartier de la Goutte-d'Or (Barbès) avant que sa famille s'installe dans l’Est de la capitale, à Porte de Vincennes puis Nation.

Dès l'âge de huit ans, Mamadou joue pour son premier club: le Paris FC. Licencié au Paris FC de 8 à 12 ans, le Franco-Sénégalais est vite devenu la cible des dirigeants du Paris Saint-Germain, club qu’il rejoint en 2002.

Malgré tout son talent, son adaptation à Paris Saint-Germain est délicate. Mais, son éducateur de l'époque (Christian Mas) sait qu'il tient un joyau et fait tout pour le conserver. Pari réussi, puisqu'au bout d'un an, Mamadou devient la tête de proue de la formation parisienne. En effet, il devient un leader et un exemple sur et hors du terrain. Il devient même capitaine de sa formation.

Au total, Sakho a passé près de six ans au Camp des Loges. A l'âge de 16 ans, il fait ses première apparition dans le groupe pro et est même à plusieurs reprises dans le groupe parisien pour des matches de ligue 1. Cependant, il n'entre jamais en jeu. Le 14 février à Athènes, le jour de ses 17 ans, Paul Le Guen, alors entraîneur de l’équipe parisienne, lui offre sa première titularisation et son premier match professionnel lors du seizième de finale de la Coupe UEFA face à l'AEK Athènes. Ce fut sa seule apparition dans le groupe pro de la saison 2006-07.

Paris Saint Germain

Le 14 juin 2007, il paraphait un contrat pro de trois ans avec son club formateur. Il devient donc professionnel à l'âge de 17 ans et porte le numéro 3 sur son maillot. Mamadou fait sa premiere apparition lors de la saison 2007-2008 lors de la victoire de Paris Saint-Germain 3-0 sur Lorient en la Coupe de la Ligue le 26 Septembre 2007. Le 20 octobre 2008, Mamadou se voit confier le brassard de capitaine par Paul Le Guen pour sa première titularisation en L1 à Valenciennes (0-0) [1]. A 17 ans et 8 mois, il devient le plus jeune capitaine dans l’histoire du club et de la ligue 1. Une décision autant controversée que médiatique. Pour le match suivant contre Lyon, il est de nouveau nommé capitaine. Malgré Sakho, le club s'incline 2-3. Lors d'un match contre Nancy, Sakho se blesse, ce qui le tiendra éloigné des terrains pour au moins deux mois. Il revient à l'action le 23 Février 2008, en jouant tout le match contre AS Monaco (1-1). Le 29 Mars 2008, Sakho est titulaire et dispute l'intégralité de la finale de la coupe de la ligue qui voit PSG l'emporter 2-1 face au RC Lens[2]. Sakho remporte donc le premier trophée majeur de sa carrière. Au total cette saison, Sakho a fait 16 apparitions.

Lors de la saison suivante (2008-2009) , Sakho a effectué 34 apparitions au total toutes compétitions confondues. Il participe au renouveau du club qui atteindra jusqu’à la deuxième place de la ligue 1, une demi-finale de coupe de la ligue, et un quart de finale en coupe UEFA. Le 30 Janvier 2009, afin de mettre un terme aux rumeurs qui envoient Sakho à l'étranger, le Paris Saint-Germain offre à Sakho une prolongation de contrat jusqu'en Juin 2012. Deux semaines plus tard, il marque le premier but de sa carrière dans un match de championnat contre Saint-Étienne le 14 Février 2009. Malgré tout les efforts de Sakho le club de la capitale termine péniblement la saison à la 6ème place après avoir longtemps lutté pour les places européennes.

La saison 2009-2010 est la saison de la consécration pour Mamadou. En effet, il est un titulaire régulier en défense (au côté de Zoumana Camara ou Sammy Traoré). Au total, il disputera 32 matchs de ligue 1. Au milieu de la saison, Sakho est impliqué dans une controverse puisqu'il aurait giflé un journaliste du journal "Le Parisien" au Camp des Loges. Cette gifle aurait été une réponse à un article du journaliste sur une présumé sortie en boite de nuit la veille d'un match contre Lorient. Sakho s'excusera par téléphone auprès du journaliste quelques semaines plus tard. Malgré cette tourmente médiatique Sakho enchaine les bonnes performance. Mais, la saison de PSG est une nouvelle fois plus que décevante. Le club termine la saison à la 13ème place du classement mais le club sauve sa saison en remportant la coupe de France le 1er mai 2010 face à l'AS Monaco grâce à un but de Guillaume Hoarau à la 105ème minutes[3]. Sakho à disputé l'intégralité de la rencontre et remporte son deuxième trophée majeure avec PSG.

Sakho forme avec Zoumana Camara la paire de défenseur centraux pour le début de la saison 2010-2011. Aussi, il devient capitaine régulier en Europa league suite aux absences de Claude Makélélé, et vice capitaine de l'équipe. À partir de septembre Sakho se voit associé Sylvain Armand en défense central. Malgré le fait que ces deux joueurs soient gaucher, ils forment une paire remarquable. Sakho devient le taulier le l'équipe parisienne. Il est décisif dans les duels défensifs, soigne ses relances et devient même buteur à 4 reprises. L'influence de Sakho sur le renouveau Parisien est indéniable. Il participe grandement à la bonne saison parisienne qui terminera à la 4ème place du championnat et à la finale de coupe de France perdu 1-0 face à Lille.

Mamadou Sakho a prolongé son contrat avec Paris Saint Germain jusqu'en 2014 le 8 mars 2011[4].

Le 22 mai 2011, il remporte le trophée du meilleur espoir de Ligue 1 2010-2011. Dans la foulée, il est élu meilleur joueur de Ligue 1 par les lecteurs du site Francefootball.fr[5].

A l'aube de la saison 2011-2012 et à tout juste 21 ans, Sakho se voit confier le brassard de capitaine suite au départ à la retraite de Claude Makelele pour la saison à venir.

Équipe de France

Sakho a gravi un à un les échelons des différentes sélections françaises.

En effet, dès l'âge de 13 ans, il fait ses débuts en bleu aux côtés d'entre autre Yacine Brahimi, Tripy Makonda, Maxime Partouche et Sébastien Corchia.

Sakho a fait ses débuts pour l'équipe de France U16 le 21 mars 2006 lors d'un match amical contre l'Allemagne (victoire 3-1). Il a marqué son seul but en U16 lors de d'une victoire 1-0 sur l' Angleterre durant le Tournoi de Montaigu, tournoi que la France remportera en battant l'Italie 2-1 en finale.

Avec l' équipe de France U17, Sakho a fait ses débuts dans le match d'ouverture contre l'équipe de Chypre dans un tournoi international de jeunes. Au milieu de la saison, Sakho est nommé capitaine par l'entraîneur François Blaquart. Sous le leadership de Sakho, l'équipe a atteint les demi-finales du Championnat d'Europe des moins de 17 ans de football puis les quarts de finale de la Coupe du Monde U17, qui a eu lieu en Corée du Sud.

Son temps de jeu augmentant avec le PSG, Sakho ne fait que quatre apparitions avec équipe de France U18. Il fait ses débuts pour l'équipe le 18 Décembre 2007 lors d'un match amical contre le Portugal et plus tard aussi dans deux matches amicaux contre l'Allemagne. De la même façon avec équipe de France U19, son temps de jeux est limité, non seulement en raison de son temps de jeux avec le Paris Saint-Germain, mais aussi en raison de ses engagements avec l' équipe de France U21. Malgré seulement quatre apparitions avec l'équipe, il a été choisi pour participer au Championnat d'Europe 2009 des moins de 19 ans mais le Paris Saint-Germain a refusé sa participation (le joueur ayant déjà joué dans le Festival International Espoirs de Toulon 2009, qui a eu lieu le même mois).

Le 8 septembre 2009, Sakho marque son premier but en U21 contre l'Ukraine en éliminatoire des championnat d'Europe 2011. Un mois plus tard, il est nommé capitaine de l'équipe suite à la sélection de l'ancien capitaine Moussa Sissoko en Équipe de France.

Malgré sa participation à toutes les catégories de jeune de l'equipe de France, Sakho n'a remporté aucun trophée majeure en bleu.

Le 5 août 2010, il est appelé pour le première fois en équipe de France par Laurent Blanc pour le match amical contre la Norvège qui se disputera le 11 août 2010. Le 17 novembre 2010, il fête sa première sélection contre l'Angleterre à Wembley en remplaçant Mexès à la mi-temps. Suite à la blessure de ce dernier le 4 avril.

Il est de nouveau sélectionné par Laurent Blanc le 26 août 2010 pour affronter la Biélorussie et la Bosnie-Herzégovine lors des matchs des éliminatoires du championnat d'Europe de football 2012, ce qui montre l'intérêt certain que lui porte le sélectionneur et lui laisse espérer un bon avenir en équipe nationale.

Le 3 juin 2011 il honore sa première titularisation en équipe de France contre la Biélorussie et devient alors à 21 ans et trois mois le troisième plus jeune défenseur à être titularisé en Bleus. Plus fort que Marius Trésor, Laurent Blanc, Lilian Thuram, William Gallas ou encore Marcel Desailly. Seuls Patrick Battiston (19 ans et 11 mois) et Maxime Bossis (20 ans et 9 mois) ont fait mieux que le défenseur parisien.

Pour sa première titularisation en bleu, sa prestation est jugée médiocre[6], mais Laurent Blanc le titularise une nouvelle fois quelques jours plus tard lors de la victoire 1-4 en Ukraine. Loin de son niveau parisien, le jeune joueur est laissé sur le banc lors du dernier match de la tournée de l'Equipe de France en Europe de l'est face à la Pologne.

Statistiques

En club

Saison Club TOTAL Championnat Coupe d'Europe Coupes Nationales
Matchs Buts Division Matchs Buts Type Matchs Buts
Type Matchs Buts
2006 - 2007 Drapeau de la France Paris SG 2 0 Ligue 1 - - C3 2 0 CF / CL - -
2007 - 2008 Drapeau de la France Paris SG 16 0 Ligue 1 12 0 - - - CF / CL 2 / 2 0
2008 - 2009 Drapeau de la France Paris SG 34 1 Ligue 1 23 1 C3 7 0 CF / CL 1 / 3 0
2009 - 2010 Drapeau de la France Paris SG 39 0 Ligue 1 32 0 - - - CF / CL 5 / 2 0
2010 - 2011 Drapeau de la France Paris SG 50 4 Ligue 1 35 4 C3 9 0 CF / CL 5 / 1 0
2011 - 2012 Drapeau de la France Paris SG 5 0 Ligue 1 4 0 C3 - - CF / CL 0 / 1 0
TOTAL Drapeau de la France Paris SG 146 5 Ligue 1 106 5 C3 18 0 CF / CL 12 / 9 0

Dernière mise à jour : 27 octobre 2011

En sélection nationale

Saison TOTAL Phases Finales Éliminatoires Matchs Amicaux
Matchs Buts Type Matchs Buts Type Matchs Buts
Matchs Buts
2010 - 2011 4 0 - - - QCE 1 0 3 0
2011 - 2012 0 0 - - - QCE 0 0 0 0
TOTAL 4 0 - 0 0 QCE 1 0 3 0

Dernière mise à jour : 18 juillet 2011

Palmarès

Avec le Paris Saint-Germain :

Distinctions personnelle

Palmarès Junior

Avec les équipes de jeunes du Paris Saint-Germain :

  • Championnat de France des moins de 18 ans
    • Champion : 2006
  • Tournoi d'Ostende
    • Vainqueur : 2005


Avec l'équipe nationale junior

Condamnation

En septembre 2011, La cour d’appel de Versailles a reconnu Mamadou Sakho coupable d’avoir porté des coups à Arnaud Hermant, journaliste au Parisien, et le défenseur du PSG devra verser un euro à sa « victime », rapporte l’AFP qui a contacté l’avocat du plaignant. En février 2010, Sakho avait giflé Hermant après que celui-ci avait publié un article relatant une sortie du joueur en boîte de nuit au soir d’une défaite. En première instance, « le tribunal de police de Saint-Germain-en-Laye avait débouté le journaliste de sa demande, estimant que les violences n’étaient pas avérées et que les injures étaient prescrites »[7].

Annexes

Références

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mamadou Sakho de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mamadou Sakho — Personal information Full name Mamadou Sakho Date of birth 13 February 1990 ( …   Wikipedia

  • Mamadou Sakho — Spielerinformationen Geburtstag 13. Februar 1990 Geburtsort Paris, Frankreich …   Deutsch Wikipedia

  • Mamadou Sakho — (nacido el 13 de febrero de 1990) es un jugador francés de origen Senegalés que se desempeña como defensor en el Paris Saint Germain de Francia. Es el capitán del club, juega como defensa central y a veces como lateral izquierdo, si es necesario …   Wikipedia Español

  • Mamadou — is a common given name in West Africa. It is derived from the Arabic Muhammad.[1] People with the name Mamadou include: Contents 1 Academics 2 Arts and music 3 Government …   Wikipedia

  • Mamadou — ist ein westafrikanischer männlicher Vorname, abgeleitet von dem arabischen Muḥammad.[1] Eine weitere afrikanisierte und insbesondere in Gambia gebräuchliche Form des Namens ist Momodou. Inhaltsverzeichnis 1 Bekannte Namensträger 1.1 Vorname …   Deutsch Wikipedia

  • Sakho — ist der Familienname folgender Personen: Lamine Sakho (* 1977), senegalesischer Fußballspieler Mamadou Sakho (* 1990), französischer Fußballspieler Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselbe …   Deutsch Wikipedia

  • Sakho — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sakho est un nom de famille notamment porté par : Diafra Sakho, footballeur sénégalais né en 1989 Diogal Sakho, chanteur sénégalais né en 1970.… …   Wikipédia en Français

  • Mamadou Niang — Niang with Marseille in 2009 Personal information Full name …   Wikipedia

  • Mamadou Bah — mamadou Personal information Date of birth 25 April 1988 ( …   Wikipedia

  • Mamadou Alimou Diallo — Mamadou Diallo Personal information Full name Mamadou Alimmou Diallo Date of birth December 2, 1984 ( …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.