Les Choéphores


Les Choéphores

Orestie

L'Orestie est une trilogie dramatique d'Eschyle représentée en 458 av. J.-C. aux Grandes Dionysies d'Athènes, où elle remporte le premier prix. Elle est composée de trois tragédies centrées sur la geste des Atrides : Agamemnon (en grec Ἀγαμέμνων), Les Choéphores (Χοηφόροι ou Χοηφόρες) et les Euménides (Εὐμενίδες) ; un drame satyrique intitulé Protée (aujourd'hui perdu) était censé la complèter. C'est la seule trilogie liée conservée.

Sommaire

Les trois pièces

Agamemnon

On assiste à la chute de Troie et au retour d'Agamemnon victorieux, accompagné de sa captive Cassandre, à Argos où l'attend son épouse Clytemnestre. Celle-ci espère venger le sacrifice de sa fille Iphigénie par Agamemnon. Malgré les prédictions de Cassandre annonçant sa propre mort, le roi et la prophétesse sont tués. Clytemnestre et Egisthe (cousin germain d'Agamemnon) prennent le controle d'Argos.

Les Choéphores

Après la mort de son père, Électre souhaite que le crime soit puni, en réponse de quoi Apollon renvoie Oreste, fils d'Agamemnon, à Argos pour venger son père. Il tue Clytemnestre, réveillant ainsi la soif de justice des Érinyes, déesses vengeresses. À la fin Argos est détruite.

Les Euménides

Après une longue errance, Oreste, toujours poursuivi par les Érinyes, arrive au sanctuaire d'Apollon à Delphes où il est purifié. Il est ensuite présenté devant l'Aréopage (tribunal athénien) et jugé par Athéna. Elle lui donne raison et les Érinyes deviennent les Euménides (les bienveillantes). La malédiction qui pesait sur les Atrides est ainsi levée.

Opéra

  • Darius Milhaud (L'Orestie (livret P. Claudel) : trilogie : "Agamemnon" (1913), Les Choéphores (1915-1916), "Les Euménides" (1927). Première représentation intégrale à Berlin, 1963)

Bibliographie

Éditions
  • Consulter la liste des éditions de cette œuvre liste des éditions
Études
  • Pierre Vidal-Naquet, « Chasse et sacrifice dans l'Orestie d'Eschyle » (in vol. 1), « Eschyle, le passé et le présent » (in vol.2), in Jean-Pierre Vernant, Pierre Vidal-Naquet, Mythe et tragédie en Grèce ancienne (2 vol.), Paris, La Découverte, 1986 / « La Découverte poche. Sciences humaines et sociales », 2001, nouv. éd.
  • Paul Demont, Anne Lebeau, Introduction au théâtre grec antique, LGF, « Livre de Poche », 1996
  • Alain Moreau et Pierre Sauzeau (éd.), « Les Choéphores d’Eschyle », dans Cahiers du GITA no 10, Université Paul Valéry, Montpellier, 1997.
  • Jacqueline de Romilly, ... raconte l'Orestie d'Eschyle', Bayard, « Centurion », 2006
  • Etude de l'Orestie et ses différentes mises en scène
Ce document provient de « Orestie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Choéphores de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Heraclides — Les Héraclides Pour les articles homonymes, voir Héraclides (homonymie). Les Héraclides (en grec ancien Ἡρακλεῖδαι / Hêrakleĩdai) est une tragédie d Euripide, qui raconte l exil des fils d Hyllos à Athènes. L oracle de Delphes prédit alors que le …   Wikipédia en Français

  • Les Pheniciennes — Les Phéniciennes Les Phéniciennes (en grec ancien Φoινίσσαι / Foiníssai ; en latin Phœnissæ) est une tragédie grecque d Euripide qui date de 408 av. J. C.. Elle doit son titre à la composition du chœur, formé de jeunes femmes de Phénicie qui …   Wikipédia en Français

  • Les Sept Contre Thèbes — (en grec ancien Ἑπτὰ ἐπὶ Θήϐας / Heptà epì Thếbas) est une tragédie grecque d Eschyle, jouée en 467 av. J. C., la troisième pièce d une trilogie qui traitait du Cycle thébain. Argument …   Wikipédia en Français

  • Les Sept contre Thebes — Les Sept contre Thèbes Les Sept contre Thèbes (en grec ancien Ἑπτὰ ἐπὶ Θήϐας / Heptà epì Thếbas) est une tragédie grecque d Eschyle, jouée en 467 av. J. C., la troisième pièce d une trilogie qui traitait du Cycle thébain. Argument …   Wikipédia en Français

  • Les sept contre thèbes — (en grec ancien Ἑπτὰ ἐπὶ Θήϐας / Heptà epì Thếbas) est une tragédie grecque d Eschyle, jouée en 467 av. J. C., la troisième pièce d une trilogie qui traitait du Cycle thébain. Argument …   Wikipédia en Français

  • Les Myrmidons — est une tragédie perdue d Eschyle, connue uniquement par quelques fragments. Son style y est très proche de celui d Homère. Sommaire 1 Extraits 2 Notes et références 3 Annexes 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Les Euménides — Orestie L Orestie est une trilogie dramatique d Eschyle représentée en 458 av. J. C. aux Grandes Dionysies d Athènes, où elle remporte le premier prix. Elle est composée de trois tragédies centrées sur la geste des Atrides : Agamemnon (en… …   Wikipédia en Français

  • Les Perses — Buste d Eschyle, musées du Capitole Les Perses (en grec ancien Περσαι / Persai) est le titre d une tragédie grecque d Eschyle jouée en 472 av. J. C. au théâtre de Dionysos …   Wikipédia en Français

  • Les Suppliantes (Eschyle) — Pour les articles homonymes, voir Les Suppliantes. Buste d Eschyle, musées du Capitole Les Suppliantes est une tragédie du poète Esch …   Wikipédia en Français

  • Les Sept contre Thèbes — Scène tirée des Sept contre Thèbes : Capanée monte aux remparts de Thèbes pour atteindre Créon, amphore campanienne à figures rouges, v. 340 av. J. C., Villa Getty (Malibu) Les Sept contre Thèbes (en …   Wikipédia en Français