Clytemnestre


Clytemnestre
Clytemnestre essayant de réveiller les Érinyes tandis que son fils est purifié par Apollon, cratère apulien à figures rouges, 380-370, Louvre (Cp 710)

Dans la mythologie grecque, Clytemnestre (en grec ancien Κλυταιμήστρα / Klutaimếstra[1], peut-être de κλυτός / klutós, « fameux, célèbre » et μνάομαι / mếdomai, « comploter, combiner ») est la fille de Tyndare (roi de Sparte) et de Léda. Elle est sœur de Castor et demi-sœur d'Hélène et Pollux

Sommaire

Mythe

Autant sa sœur Hélène est belle et froide, autant Clytemnestre est ronde, pâle, et grincheuse. Son père, Tyndare, eut d'ailleurs beaucoup de mal à la marier.

Agamemnon, le roi de Mycènes, épousa Clytemnestre après qu'il eut tué Tantale, le fils de Thyeste, son précédent mari ainsi que son enfant. Agamemnon et Clytemnestre ont quatre enfants : Iphigénie, Chrysothémis, Électre et Oreste. Certaines versions ajoutent Laodicé et Iphianassa, qui seront ensuite confondues à Electre et Iphigénie.

Avant son départ pour la guerre de Troie, Agamemnon et ses troupes rassemblées à Aulis, ne peuvent partir car Artémis lance des vents contraires sur la mer. Seul le sacrifice d'Iphigénie apaisera la déesse. Agamemnon sacrifie ainsi Iphigénie sur l'autel d'Artémis.

Agamemnon est tué à son retour, soit par Clytemnestre, soit par son amant Égisthe, ou soit par les deux ensemble (selon les auteurs); et sa captive et concubine, Cassandre etait aussi tuée.

Elle est tuée à son tour en même temps qu'Égisthe par son fils Oreste des années plus tard.

Thème artistique

Pierre-Narcisse Guérin, Clytemnestre hésitant avant de frapper Agamemnon endormi, 1817, musée du Louvre (Inv. 5185)

Un des intérêts principaux de l'histoire de Clytemnestre, pour les auteurs qui l'ont rapportée, réside dans la diversité des motifs qu'elle donne au meurtre d'Agamemnon et dans les différentes caractérisations des personnages qui sont ainsi possibles.

Dans Feux, Marguerite Yourcenar consacre l'une de ses proses à Clytemnestre (« Clytemnestre ou le crime »).

Le roman de Jonathan Littell, Les Bienveillantes, s'inspire également du mythe de Clytemnestre.

Clytemnestre apparaît dans Iphigénie en Aulide de Gluck et est citée dans son autre opéra Iphigénie en Tauride.

Simone Bertière, dans Apologie pour Clytemnestre, donne une vision plus féministe de cette femme, tout en suivant essentiellement le mythe des Atrides tel qu'Eschyle le rapporta.

Extrait : « Je m'appelle Clytemnestre, reine d'Argos. Vous me connaissez bien. Voici trois mille ans que vous me montrez du doigt en frémissant d'indignation. Avec l'aide de mon amant, j'ai tué mon époux Agamemnon, à son retour de la guerre de Troie. Et j'ai péri de la main de mon fils Oreste. »

Notes et références

  1. La forme moderne, avec « mn », ne survient pas avant la période moyenne byzantine : c'est une mauvaise lecture motivée par une connexion étymologique erronée avec le verbe μναoμαι / mnaomai, tandis qu'Eschyle, dans certains jeux de mots sur son nom, apparaît assumer un lien étymologique avec le verbe μήδoμαι / mếdomai. Voir à ce sujet (en) Alan Sommerstein (dir.), Oresteia, édition Loeb, 2008, introduction, p. x.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Clytemnestre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Clytemnestre — fille de Tyndare, roi de Sparte, et de Léda; femme d Agamemnon, roi de Mycènes et d Argos; mère d Oreste, d électre et d Iphigénie. Avec l aide d égisthe, son amant, elle assassina son époux. Oreste les tua …   Encyclopédie Universelle

  • (179) Clytemnestre —  Pour l’article homonyme, voir Clytemnestre.  179 Clytemnestre Caractéristiques orbitales Époque 18 août 2005 (JJ 2453600.5) Demi grand axe 444,478×106 km (2,971 …   Wikipédia en Français

  • (179) clytemnestre — 179 Clytemnestre pas de photo Caractéristiques orbitales Époque 18 août 2005 (JJ 2453600.5) Demi grand axe 444,478×106 km (2,971 ua) …   Wikipédia en Français

  • 179 Clytemnestre — (179) Clytemnestre 179 Clytemnestre pas de photo Caractéristiques orbitales Époque 18 août 2005 (JJ 2453600.5) Demi grand axe 444,478×106 km (2,971 ua) …   Wikipédia en Français

  • Iphigénie (Racine) — Pour les articles homonymes, voir Iphigénie (homonymie). Iphigénie Auteur Jean Racine Genre Tragédie Pays d origine …   Wikipédia en Français

  • Iphigénie — Infobox Play | name = Iphigénie caption = Iphigénie : final scene writer = Jean Racine characters = Agamemnon Achille Ulysse Clytemnestre Iphigénie Ériphile setting = The royal tent at Aulis Iphigénie is a dramatic tragedy in five acts written in …   Wikipedia

  • Eriphile — Iphigénie (Racine) Pour les articles homonymes, voir Iphigénie (homonymie). Iphigénie est une tragédie en cinq actes (comportant respectivement 5, 8, 7, 11 et 6 scènes) et en vers (1792 alexandrins) de Jean Racine. Créée à Versailles le 18 août… …   Wikipédia en Français

  • Iphigenie (Racine) — Iphigénie (Racine) Pour les articles homonymes, voir Iphigénie (homonymie). Iphigénie est une tragédie en cinq actes (comportant respectivement 5, 8, 7, 11 et 6 scènes) et en vers (1792 alexandrins) de Jean Racine. Créée à Versailles le 18 août… …   Wikipédia en Français

  • ART DRAMATIQUE — OUVRAGES DRAMATIQUES, TRAGÉDIE, COMÉDIE, OPÉRA.     Panem et circenses est la devise de tous les peuples. Au lieu de tuer tous les Caraïbes, il fallait peut être les séduire par des spectacles, par des funambules, des tours de gibecière, et de la …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

  • Electre (Giraudoux) — Électre (Giraudoux) Pour les articles homonymes, voir Électre. Électre est une pièce de théâtre en deux actes de Jean Giraudoux représentée pour la première fois le 13 mai 1937 au Théâtre de l Athénée dans une mise en scène de Louis… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.