Lama (moine)

Lama (moine)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lama.
Jeune lama tibétain de l’ethnie monba (Arunachal Pradesh, Inde)

Lama ( du tibétain : བླ་མ་; Wylie : bla-ma, contraction de bla na med pa, insurpassable[1],[2]) est un titre donné à un enseignant religieux du bouddhisme tibétain.

Sommaire

Significations

Ce titre peut être utilisé de manière honorifique pour un moine, une nonne ou, dans les écoles Nyingma, Kagyu et Sakya, un pratiquant avancé du tantrisme, pour indiquer leur niveau de spiritualité et/ou d'autorité. Il peut également être utilisé pour désigner des Tulkus, lignée de renaissances de lamas, comme le dalaï-lama ou le panchen-lama.

  • Le terme lama, qui s'utilise aussi en Occident, désigne un niveau de réalisation spirituelle avancé. Il y a des lamas moines et des lamas laïques
  • Qu'ils aient fait une retraite de trois ans ou non, les moines qui ont fait les vœux (pratimoksha), peuvent avoir un niveau moins avancé.
  • Les drouplas sont des pratiquants enseignants ayant fait une retraite, mais n'ayant pas le niveau de réalisation des lamas ; ils guident, expliquent et donnent des lecture orales (lung) de pratiques mais pas les transmissions de pouvoir (dbang). Ils peuvent demander à être lama au bout de deux ans, la décision étant prise par le conseil des lamas.

Le lama intérieur

« Le rôle du lama extérieur est donc de révéler au disciple, grâce aux enseignements et à la pratique, le lama intérieur qui n'est autre que la nature de bouddha en lui. Dès qu'il l'a réalisé le disciple n'est plus jamais séparé du maître et toutes les circonstances deviennent des rappels du maître intérieur. »

— Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du Bouddhisme, éditions du Seuil, Paris, 2001, (ISBN 2-02-036234-1), p. 346.

En France

Le lama Dagpo Rimpotché est le premier lama tibétain à s'être installé en France. Il a fondé et enseigne, aujourd'hui encore, à la congrégation Ganden Ling, à Veneux-les-Sablons près de Fontainebleau.

Notes

  1. D'après le Dharma Dictionary, un Wiki Anglais-Tibétain voir aussi: [1]
  2. Selon le TLFi de bla « le supérieur » et ma « homme », définition du TLFi

Références

  • Dagpo Rimpotché, Le Lama venu du Tibet, Grasset, 1998.

Voir aussi

  • Portail du bouddhisme Portail du bouddhisme
  • Portail du monachisme Portail du monachisme
Ce document provient de « Lama (moine) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lama (moine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lama Gyourmé — (Lama Gyurme, ou Gyurmed en transcription anglaise), né en 1948 au Bhoutan, est un moine bouddhiste et un musicien bhoutanais. Installé en France depuis 1974, il dirige le centre Kagyu Dzong de Paris et, depuis 1982, le centre Vajradhara Ling en… …   Wikipédia en Français

  • Lama Zopa Rinpoché — Lama Zopa Rinpoché …   Wikipédia en Français

  • Lama Gyourme — Lama Gyourmé Lama Gyourmé (ou Lama Gyurme en transcription anglaise) (né en 1948) est un moine bouddhiste et aussi musicien. Installé en France depuis 1974, il dirige le Kagyu Dzong de Paris et, depuis 1982, le centre de Vajradhara Ling en… …   Wikipédia en Français

  • lama — 1. lama [ lama ] n. m. • 1598; esp. llama, mot quechua ♦ Mammifère ongulé (camélidés) plus petit que le chameau et sans bosse, qui vit dans les régions montagneuses d Amérique du Sud, sauvage ou domestiqué. ⇒ alpaga, guanaco, vigogne. Troupeau de …   Encyclopédie Universelle

  • Lama Lobsang Samten — Pour les articles homonymes, voir Lobsang Samten. Lama Lobsang Samten est un moine tibétain établi au Québec et fondateur du Centre Paramita de bouddhisme tibétain du Québec[1] Lama Samten est né au Tibet, près de Lhassa, en 1965[2]. À l âge de… …   Wikipédia en Français

  • Lama Anagarika Govinda — Anagarika Govinda Lama Anagarika Govinda (né Ernst Lothar Hoffman le 17 mai 1898; mort le 14 janvier 1985) il fut le fondateur l ordre Pali du bouddhisme tibétain du Arya Maitreya Mandala et un propagateur du bouddhisme tibétain. Il naquit à… …   Wikipédia en Français

  • Lama Yeshe — Thubten Yeshe Thubten Yeshe ou Lama Yeshe (1935 1984) était un lama Tibetain qui, alors qu il s est exilé au Népal, a co fondé, avec Lama Zopa Rinpoché, l Institut Lama Tsong Khapa, le Monastère de Kopan (1969) et la Fondation pour la… …   Wikipédia en Français

  • Lama (bouddhisme) — Pour les articles homonymes, voir Lama. Lama du bouddhisme tibétain Lama (du tibétain : བླ་མ་; Wylie : bla ma …   Wikipédia en Français

  • Lama Sonam Tshering — Kagyu Rintchen Tcheu Ling Kagyu Rintchen Tcheu Ling est une congrégation religieuse vouée à l étude et à la pratique du bouddhisme vajrayana un bouddhisme tibétain. Sommaire 1 Affiliation 2 Temple 3 Centre de retraite …   Wikipédia en Français

  • Dalai-lama — Dalaï lama  Pour le quatorzième et actuel dalaï lama, voir Tenzin Gyatso. Dalaï lama Titulaire actuel  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”