Julien Clerc
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clerc et Leclerc.
Julien Clerc
Julien Clerc
Julien Clerc en 2008.

Nom Paul Alain Leclerc
Naissance 4 octobre 1947 (1947-10-04) (64 ans)
Paris, Drapeau de France France
Activité principale Chanteur
Compositeur
Pianiste
Genre musical Variété
Chanson française
Instruments Piano
Années d'activité 1968 à aujourd'hui
Labels Pathé Marconi
Virgin
Site officiel Julienclerc.com

Entourage Étienne Roda-Gil
France Gall
Miou-Miou
Françoise Hardy
Maxime Le Forestier
Hélène Grémillon

Julien Clerc, de son vrai nom Paul Leclerc[1], né le 4 octobre 1947 à Paris, est un chanteur français.

Sommaire

Biographie

Fils de Paul Leclerc (mort en 2003), haut fonctionnaire à l'Unesco, et d'Évelyne Merlot, d'origine guadeloupéenne, il est l'interprète de nombreuses chansons d'Étienne Roda-Gil. Il est notamment le demi-frère du journaliste Gérard Leclerc. Ses parents divorcent lorsqu'il est encore jeune.

Il habite alors à Bourg-la-Reine et, par des voisins, fait du scoutisme laïc chez les Éclaireurs de France dans le groupe Montaigne.

C'est pendant la comédie musicale Hair qu'il rencontre France Gall, dont il tombe amoureux. Ils vivent ensemble jusqu'en 1974. Julien lui écrit la chanson Chasse-neige. Sa séparation avec France lui inspire Souffrir par toi n'est pas souffrir.

Après leur séparation, et durant le tournage du film D'amour et d'eau fraîche, l'actrice Miou-Miou devient la compagne de Julien Clerc, avec laquelle il va vivre jusqu'en 1981. Miou-Miou quitte dès lors son compagnon Patrick Dewaere, avec qui elle a eu une fille, Angèle, dite Angèle Herry-Leclerc (1974), laquelle sera adoptée officiellement par le chanteur, après le suicide de l'acteur[2]. Dans une interview, Julien Clerc raconte que Patrick Dewaere l'a attendu un jour à la sortie du tournage du film pour lui coller son poing dans la figure.

En 1978, naît sa fille, Jeanne, qui va devenir actrice, et qui a interprèté plusieurs rôles, au théâtre, à la télévision et au cinéma, connue sous le nom de Jeanne Herry.

En 1978, il fête ses trente ans, et son ami Maxime Le Forestier lui écrit à cette occasion la chanson J'ai eu trente ans. Ce titre paraîtra à l'automne 1978 dans l'album Jaloux, qui sera son premier grand succès en matière de ventes (400 000 exemplaires), grâce, notamment, au titre de Jean-Loup Dabadie Ma préférence[réf. nécessaire].

En 1980, Julien Clerc souhaite évoluer, et se sépare d'Étienne Roda-Gil, ainsi que de son arrangeur, Jean-Claude Petit. Au cours des années 1980, il participe aux différentes campagnes publicitaires de la firme Citroën, avec le slogan chanté J'aime, J'aime, J'aime, que l'on peut entendre dans les clips et voir sur les affiches.

En 1982, sort son douzième album, incluant Femmes je vous aime. Il quitte sa maison de disques, Pathé Marconi, pour intégrer la firme anglaise Virgin, qui, à l'époque, n'est encore qu'un petit label.

Le 14 septembre 1985, à Pino, en Haute-Corse, il épouse Virginie Coupérie, descendante directe de Gustave Eiffel et du ministre de la Police de Napoléon Ier, Joseph Fouché, qui lui donnera deux enfants : Vanille, en 1985, et Barnabé, en 1997.

L'album Utile, sorti en 1992, marque ses retrouvailles avec Roda-Gil.

De 1996 à 2010, il participe aux concerts des Enfoirés.

En 1997, il fête ses cinquante ans sur scène avec Marc Lavoine, Alain Souchon, Françoise Hardy, Maurane et Pascal Obispo. Il en sera tiré en live un disque intitulé Le 4 octobre, qui correspond à la date de son anniversaire.

En 2002, à la suite d'un reportage en Afrique, il cède les droits de son titre Partir à l'UNHCR, dont il est nommé ambassadeur de bonne volonté en 2003.

Son album Double enfance sort fin 2005, et rencontre le succès, dans une période où le marché du disque s'effondre. Il comporte, entre autres, deux chansons d'Étienne Roda-Gil, disparu quelques mois plus tôt.

Sa nouvelle compagne Hélène Grémillon, née le 8 février 1977, scénariste et romancière, a donné naissance à un petit Léonard, né le 22 avril 2008. Julien est papa pour la cinquième fois, tandis que, depuis l'année précédente, il est devenu grand-père d'un petit Jules.

Son album Où s'en vont les avions est sorti le 15 septembre 2008. Le premier extrait est La jupe en laine (clip réalisé par Hélène Grémillon). Ont notamment participé à l'album : Maxime Le Forestier, Carla Bruni, et Benjamin Biolay, en tant que producteur.

Julien Clerc est le parrain du Téléthon 2008.

Il a fêté ses quarante ans de carrière sur la scène du Casino de Paris. L'enregistrement public de la tournée qui en a découlé est sorti le 30 novembre 2009 sous le titre : « Tour 09 ». L'enregistrement de ce dernier album live a eu lieu lors du concert du 16 juillet 2009 au Festival des Nuits de Fourvière à Lyon ; ce même concert était, par ailleurs, retransmis en direct et en trois dimensions dans plusieurs salles de cinéma ; Julien Clerc est le premier artiste européen à s'être prêté à cette innovation technologique[3].

Le 7 novembre 2011, est sorti son dernier album, Fou peut-être, réalisé par Philippe Uminski. Il collabore avec Maxime Leforestier, Charles Aznavour, Gérard Manset, Alex Baupain, Julien Doré.

Début 2012, il sera au Palais des Congrès de Paris avec un orchestre symphonique, puis dans une tournée qui suivra dans toute la France[réf. nécessaire].

Récompenses

  • 1974 : cinq disques d'or

Discographie

Article détaillé : Discographie de Julien Clerc.

Albums studio

Albums live

Compilations

  • 1985 : Préférences
  • 1994 : Ce n'est rien (1968-1990)
  • 1997 : Si on chantait
  • 1998 : Intégrale 68-98 (coffret 19 CD)
  • 1999 : Quatre compilations : Aimer, Danser, Utile(s) et Partir
  • 2006 : 100 Chansons (coffret 5 CD)
  • 2009 : Best of (coffret 3 CD)
  • 2009 : Live 74, 77, 81 & 09 (coffret 7 CD)

Vidéographie

  • 1984 : Bercy est à Julien (cassette VHS)
  • 1994 : Olympia intégral 94 (Laser Disc)
  • 2002 : Julien déménage (DVD concert au Bataclan et au Zénith + documentaire)
  • 2009 : tour 09 (blu-ray 3D)

Participations

Confrontation

La chanson Assez Assez de Julien Clerc sur un texte de David McNeil (avec les paroles : Faut des ronds, Faut des courbes [...] Et les seins de Sophie Marceau) a créé une polémique assez vive de la part de Sophie Marceau, qui a failli lui intenter un procès.

Sophie Marceau a déclaré : J’ai été atrocement gênée par ce disque. Quand je l’ai reçu, je l’ai caché. J’avais peur que mon entourage ne l'entende. J’étais mal, comme si j’avais fait une bêtise. Comme si je montrais mes seins à la radio. Les seins, c’est intime, c’est érotique, sexuel, je me suis sentie dévêtue.[4]

L'auteur de la chanson a avoué n'avoir voulu faire qu'une belle rime[réf. nécessaire].

Filmographie

Notes et références

  1. Dans l'émission C à vous de France 5 du 11 novembre 2011, Julien Clerc explique que l'un de ses parents voulait le prénommer Paul, l'autre Alain, et que, finalement, son père l'a déclaré sous le prénom Paul, deuxième prénom Alain, à la mairie du XIXe arrondissement de Paris, dans lequel il est né.
  2. Biographie de la fille adoptive de Julien Clerc, Angèle
  3. www.lefigaro.fr
  4. www.kiosk-sophiemarceau.com

Voir aussi

Bibliographie

  • Bertrand Tessier, Julien Clerc, à mon âge et à l'heure qu'il est éditions Albin Michel, 2005.
    Une biographie de avec la collaboration officielle de Julien Clerc, illustrée de nombreuses photos personnelles. Préface de Jean-Loup Dabadie.
  • Marc Lemonier, L'intégrale Julien Clerc : Tout Julien Clerc de A à Z. éditions City, 2007.
    Cette « anthologie » fait partie d'une collection qui est une sorte de « dictionnaire ».
  • Philippe Crocq et Alain-Guy Aknin, Le pas discret du patineur. éditions du Rocher.
  • David Kuhn, Julien Clerc, une vie de tout.... Éditions du Marque Pages, 2008.
    Avec des photos inédites, des documents rares et des reproductions détachables.
  • Julien Clerc et Sophie Delassein, Je veux être utile, Calmann-Levy, 2011.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Julien Clerc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Julien Clerc — Datos generales Nombre real Paul Alain Leclerc Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Julien Clerc — Paul Alain Leclerc alias Julien Clerc (* 4. Oktober 1947 in Paris) ist ein französischer Sänger. Als Sohn eines Mitarbeiters der Unesco und einer Mutter aus Guadeloupe singt er viele Chansons von Étienne Roda Gil. Er ist der Halbbruder von Gérard …   Deutsch Wikipedia

  • Julien Clerc — Infobox musical artist Name = Julien Clerc Img size = 50 Img capt = Background = Birth name = Paul Alain Leclerc Alias = Born = birth date and age|1947|10|4|df=yes Paris, France flagicon|France Died = Origin = Instrument = Piano Genre = Chanson… …   Wikipedia

  • Julien Clerc (album, 1971) — Album par Julien Clerc Pays  France Sortie 1971 Label …   Wikipédia en Français

  • Julien clerc (album, 1968) — Album par Julien Clerc Pays  France Sortie 1968 Genre(s) …   Wikipédia en Français

  • Julien Clerc (album, 1968) — Album par Julien Clerc Pays  France Sortie 1968 Genre …   Wikipédia en Français

  • Julien clerc (album) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le chanteur français Julien Clerc a dans sa discographie deux albums intitulés Julien Clerc : le premier sorti en 1968 ; le second sorti en 1971 …   Wikipédia en Français

  • Julien (album de Julien Clerc) — Pour les articles homonymes, voir Julien. Julien Album par Julien Clerc Pays …   Wikipédia en Français

  • Julien Clerc (album) —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes œuvres portant le même titre. Le chanteur français Julien Clerc a dans sa discographie deux albums intitulés Julien Clerc : Julien Clerc, sorti en 1968 ; Julien Clerc, sorti en… …   Wikipédia en Français

  • Discographie de Julien Clerc — Cet article regroupe la discographie de Julien Clerc Article principal : Julien Clerc. Albums studios 1968 : Julien Clerc Yann et les dauphins Les Vendredis La Petite Sorcière malade Le Delta Sur tes pas …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”