Alphabet birman

Alphabet birman

Birman
Caractéristiques
Type Alphasyllabaire
Langue(s) Birman
Direction De gauche à droite
Historique
Époque Du XIe siècle jusqu'à nos jours
Système(s)
parent(s)

Alphabet_protosinaïtique
 Alphabet_phénicien
  Alphabet_araméen
   Brāhmī
    Pallava
     Môn
      Birman

Encodage
Unicode U+1000–U+109F
ISO 15924 Mymr

L'écriture birmane (Birman: မြန်မာအက္ခရာ, MLCTS mranma akkha.ra; IPA : /mjàNmà ɛʔkʰəjà/) est un alphasyllabaire de la famille des langues Brahmiques utilisé en Birmanie pour l'écriture du birman. En plus, de nombreuses autres écritures utilisent une partie des aspects et des lettres de l'écriture birmane, bien qu'ils ne doivent pas être considérés comme réellement du birman, comme le Môn, le Shan, S'gaw Karen, les dialectes Pwo Karen occidental et oriental, Geba Karen, Rumai Palaung, Kayah, et il a aussi été utilisé pour le Pali et le Sanskrit. Les lettres sont de formes rondes parce que les traditionnelles feuilles de palmes utilisées pour écrire auraient été transpercées avec un stylet si les lignes avaient été droites.[réf. nécessaire] Elle est écrite de gauche à droite. Il n'y a pas besoin d'espaces entre les mots, bien que l'écriture moderne contient généralement des espaces entre chaque phrase afin de faciliter la lisibilité.

L'écriture birmane, adaptée du Môn, a subi de considérables modifications pour coller à la phonologie du birman, et pour suivre l'ordre des mots (SOV). Cette écriture a été modifiée de langue en langue. Une des différences majeures et l'existence des marqueurs de tons en Shan et en Karen et qui n'existent pas en birman. Unicode a un emplacement pour les langues de Birmanie, incluant le Shan, le Karen mais aussi le Môn moderne.

Le birman peut être romanisé au travers du MLC Transcription System.

Sommaire

Attaques

L'attaque est la consonne, ou le groupe de consonnes qui apparaissent avant la voyelle d'une syllabe. Le birman possède 33 lettres pour indiquer la consonne initiale d'une syllabe et 4 diacritiques qui indiquent les consonnes qui s'ajoutent à l'attaque. Comme dans d'autres alphasyllabaires, notamment ceux des langues brahmiques, les voyelles sont indiquées par des diacritiques placées sur, sous ou à côté de la consonne. Une consonne sans voyelle diacritique possède alors la voyelle [a̰] (souvent réduite [ə] quand une autre syllabe suit dans le même mot).

Les 33 consonnes de l'alphasyllabaire birman sans les diacritiques.

Les noms suivants sont translittérés en birman moderne.

Lettre IPA MLCTS Nom Remarque
က /k/ k ကကြီး ([ka̰ dʒí])
/kʰ/ hk ခခွေး ([kʰa̰ ɡwɛ́])
/ɡ/ g ဂငယ် ([ɡa̰ ŋɛ̀])
/ɡ/ gh ဃကြီး ([ɡa̰ dʒí]) Généralement utilisé dans les mots Pāli.
/ŋ/ ng
/s/ c စလုံး ([sa̰ lóʊn])
/sʰ/ hc ဆလိမ် ([sʰa̰ lèɪn])
/z/ j ဇခွဲ ([za̰ ɡwɛ́])
/z/ jh ဈမြင်ဆွဲ ([za̰ mjín zwɛ́]) Généralement utilisé dans les mots Pāli.
, /ɲ/ ny La forme est utilisée avec la diacritique et dans certains sons de syllabes.
/t/ t ဋတံလင်းချိတ် ([ta̰ tə lín dʒeɪʔ]) Généralement utilisé dans les mots Pāli pour ट ().
/tʰ/ ht ဌဝမ္ပဲ ([tʰa̰ wàn bɛ́]) Généralement utilisé dans les mots Pāli pour ठ (ṭh).
/d/ d ဍရင်ကောက် ([da̰ jìn ɡaʊʔ]) Généralement utilisé dans les mots Pāli pour ड ().
/d/ dh ဎရေမှုပ် ([da̰ jè m̥oʊʔ]) Généralement utilisé dans les mots Pāli pour ढ (ḍh).
/n/ n ဏကြီး ([na̰ dʒí]) Généralement utilisé dans les mots Pāli pour ण ().
/t/ t တဝမ်းပူ ([ta̰ wàn bu])
/tʰ/ ht ထဆင်ထူး ([tʰa̰ sʰìn dú])
/d/ d ဒထွေး ([da̰ dwé])
/d/ dh ဓအောက်ခြိုက် ([da̰ oʊʔ tʃʰaɪʔ]) Généralement utilisé dans les mots Pāli.
/n/ n နငယ် ([na̰ ŋɛ̀])
/p/ p ပစောက် ([pa̰ zaʊʔ])
/pʰ/ hp ဖဦးထုပ် ([pʰa̰ óʊ tʰoʊʔ])
/b/ b ဗထက်ခြိုက်‌ ([ba̰ là tʰaɪʔ])
/b/ bh ဘကုန်း ([ba̰ ɡóʊn])
/m/ m
/j/ y ယပက်လက် ([ja̰ pəlɛʔ])
/j/ r ရကောက်‌ ([ja̰ ɡaʊʔ]) Représente /r/ en dialecte Rakhin et dans quelques mots d'emprunt à l'anglais et parfois au Pāli.
/l/ l
/w/ w
/θ/ s
/h/ h
/l/ l ဠကြီး ([la̰ dʒí]) Généralement utilisé dans les mots Pāli pour ळ (Modèle:IAST).
/ʔ/ (none)

Les consonnes peuvent être modifiées par une ou plusieurs diacritiques indiquant une consonne additionnelle avant la voyelle. Ces diacritiques sont (MLCTS h-, qui indique qu'une consonne sonante est sourde, (MLCTS -y-, qui indique [j] ou la palatalisation d'une consonne vélaire, (MLCTS -r-, qui a la même valeur que ), et (MLCTS -w-, qui vaut généralement [w]).

Diacritiques pour les consonnes médianes indiquées sur [m]
Lettre IPA MLCTS Remarques
မှ [m̥] hm ယှ (hy) et ရှ (hr) sont prononcées [ʃ]. Seulement utilisés dans ငှ (hng) [ŋ̊], ညှ/ဉှ (hny) [ɲ̥], နှ (hn) [n̥], မှ (hm) [m̥], လှ (hl) [ɬ], ဝှ (hw) [ʍ]
မျ [mj] my Palatalise les consonnes vélaires : ကျ (ky), ချ (hky), ဂျ (gy) sont prononcées [tʃ], [tʃʰ], [dʒ].
မျှ [m̥j] hmy
မျွ [mw] myw
မျွှ [m̥w] hmyw
မြ [mj] mr Palatalise les consonnes vélaires : ကြ (kr), ခြ (hkr), ဂြ (gr), ငြ (ngr) sont prononcées [tʃ], [tʃʰ], [dʒ], [ɲ].
မြှ [m̥j] hmr
မြွ [mw] mrw
မြွှ [m̥w] hmrw
မွ [mw] mw
မွှ [m̥w] hmw

Rimes

Les rimes (p.e. Les voyelles et les consonnes qui pourraient les suivre dans la même syllabe) sont indiquées en birman par une combinaison de diacritiques et de consonnes marquées par le virama (appelée အသတ် [ʔa̰θaʔ] en birman), qui supprime la voyelle incluse dans la consonne.

Rimes du birman, en utilisant က [k] comme base
Symbole IPA MLCTS Remarques
က [ka̰], [kə] ka. [a̰] is the inherent vowel and so is not indicated by any diacritic. In theory, virtually any written syllable that is not the final syllable of a word can be pronounced with the vowel [ə] (with no tone and no syllable-final [ʔ] or [N]) as its rhyme, but in practice, the bare consonant letter alone is the most common way of spelling syllables whose rhyme is [ə].
ကက် [kɛʔ] kak
ကင် [kìN] kang
ကင့် [kḭN] kang.
ကင်း [kíN] kang:
ကစ် [kiʔ] kac
ကည် [kì], [kè], [kɛ̀] kany
ကဉ် [kìN]
ကည့် [kḭ], [kḛ], [kɛ̰] kany.
ကဉ့် [kḭN]
ကည်း [kí], [ké], [kɛ́] kany:
ကဉ်း [kíN]
ကတ် [kaʔ] kat
ကန် [kàN] kan
ကန့် [ka̰N] kan.
ကန်း [káN] kan:
ကပ် [kaʔ] kap
ကမ် [kàN] kam
ကမ့် [ka̰N] kam.
ကမ်း [káN] kam:
ကယ် [kɛ̀] kai
ကံ [kàN] kam
ကံ့ [ka̰N] kam.
ကံး [káN] kam:
ကာ [kà] ka Takes the alternative form with certain consonants, e.g. ဂါ ga [ɡà].[* 1]
ကား [ká] ka: Takes the alternative form ါး with certain consonants, e.g. ဂါး ga: [ɡá].[* 1]
ကိ [kḭ] ki. In some words, [ʔḭ] is represented by .
ကိတ် [keiʔ] kit
ကိန် [kèiN] kin
ကိန့် [kḛiN] kin.
ကိန်း [kéiN] kin:
ကိပ် [keiʔ] kip
ကိမ် [kèiN] kim
ကိမ့် [kḛiN] kim.
ကိမ်း [kéiN] kim:
ကိံ [kèiN] kim
ကိံ့ [kḛiN] kim.
ကိံး [kéiN] kim:
ကီ [kì] ki In some words, [ʔì] is represented by .
ကီး [kí] ki:
ကု [kṵ] ku. In some words, [ʔṵ] is represented by .
ကုတ် [kouʔ] kut
ကုန် [kòuN] kun
ကုန့် [ko̰uN] kun.
ကုန်း [kóuN] kun:
ကုပ် [kouʔ] kup
ကုမ် [kòuN] kum
ကုမ့် [ko̰uN] kum.
ကုမ်း [kóuN] kum:
ကုံ [kòuN] kum
ကုံ့ [ko̰N] kum.
ကုံး [kóuN] kum:
ကူ [kù] ku In some words, [ʔù] is represented by .
ကူး [kú] ku: In some words, [ʔú] is represented by ဦး.
ကေ [kè] ke In some words, [ʔè] is represented by .
ကေ့ [kḛ] ke.
ကေး [ké] ke: In some words, [ʔé] is represented by ဧး.
ကဲ [kɛ́] kai:
ကဲ့ [kɛ̰] kai.
ကော [kɔ́] kau: Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါ gau: [ɡɔ́].[* 1] In some words, [ʔɔ́] is represented by .
ကောက် [kauʔ] kauk Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါက် gauk [ɡauʔ].[* 1]
ကောင် [kàuN] kaung Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါင် gaung [ɡàuN].[* 1]
ကောင့် [ka̰uN] kaung. Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါင့် gaung. [ɡa̰uN].[* 1]
ကောင်း [káuN] kaung: Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါင်း gaung: [ɡáuN].[* 1]
ကော့ [kɔ̰] kau. Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါ့ gau. [ɡɔ̰].[* 1]
ကော် [kɔ̀] kau Takes an alternative long form with certain consonants, e.g. ဂေါ် gau [ɡɔ̀].[* 1] In some words, [ʔɔ̀] is represented by .
ကို [kò] kui
ကိုက် [kaiʔ] kuik
ကိုင် [kàiN] kuing
ကိုင့် [ka̰iN] kuing.
ကိုင်း [káiN] kuing:
ကို့ [ko̰] kui.
ကိုး [kó] kui:
ကွတ် [kuʔ] kwat
ကွန် [kùN] kwan
ကွန့် [kṵN] kwan.
ကွန်း [kúN] kwan:
ကွပ် [kuʔ] kwap
ကွမ် [kùN] kwam
ကွမ့် [kṵN] kwam.
ကွမ်း [kúN] kwam:
  1. a , b , c , d , e , f , g , h  et i The consonant letters that take the long form are , , , , , and .

Autres symboles

အသတ်, တံခွန် Virama; modifie la qualité du son pour une lettre et varie selon les lettres (généralement, il crée une consonne finale)
◌း ဝစ္စပေါက်, ရှေ့ကပေါက်, ရှေ့ဆီး Visarga; Crée un ton haut mais ne peut pas être utilisé seul.
သေးသေးတင် Anunaasika, crée un -n final nasal.
အောက်မြစ် Anusvara, crée un ton grinçant.
Exclusivement utilisé en pali.
Exclusivement utilisé en pali.

Un ou plusieurs de ces accents peuvent être ajouté à une consonne pour en modifier le son. En plus, d'autres symboles sont utilisés pour différencier les tons et les sons mais ne sont pas considérés comme des diacritiques.

Ligatures

Des consonnes spécifiques (une finale et une suivante), quand elles sont placées l'une à côté de l'autre, peuvent être empilées, avec la finale placée sous la consonne. Elles sont considérées comme ligatures, et sont généralement utilisées pour abréger, mais ne sont pas nécessaires et sont généralement utilisées pour montrer des origines palies ou sanskrites.

Nombres

Un système décimal est utilisé et les chiffres sont utilisés dans le même ordre que les chiffres arabes.

Les chiffres, de zéro à neuf sont : ၀၁၂၃၄၅၆၇၈၉ (Unicode 1040 à 1049). Donc 1945 serait écrit ainsi ၁၉၄၅ . Il n'y a pas de séparateurs de milliers.

Un autre groupe de nombres est utilisé pour le Shan.

Ponctuation

Il y a 2 grands caractères de ponctuation en birman, tracés de un ou deux traits verticaux ( or ), qui sont respectivement une virgule et un point. est utilisé en tant que point sur la phrase se termine juste derrière un verbe. est plus ou moins égal à une virgule et est utilisé pour connecter 2 idées.

Unicode

L'intervale Unicode pour le birman et les autres langues de Birmanie est U+1000–U+109F. Les zones grises indiquent des zones non assignées. Modèle:Unicode chart Myanmar Pour l'écriture du birman, seul l'intervale U+1000–U+104F est utilisé :

  • Alphasyllabaire de base:
    • U+1000–U+1020: Les 33 consonnes de base.
    • U+1021–U+102A: Les 10 voyelles indépendantes (avec une variante utilisée en Shan et une en Môn).
    • U+102B–U+1035: Les 11 voyelles dépendantes (diacritiques qui se combinent à droite, dessus, dessous ou à gauche de la consonne).
    • U+1036–U+103A: Les 5 diacritique (anusvara, marque de ton, visarga, virama, virama visible).
    • U+103B–U+103E: Les 4 consonne médianes (Les diacritiques à droite, autour ou dessosu).
  • U+103F: La lettre birmane "Grand Sa".
  • U+1040–U+1049: Les 10 chiffres.
  • U+104A–U+104B: Les 2 signes de ponctuation.
  • U+104C–U+104F: Les 4 symboles (locatif, complétif, précédé, génitif).

Le reste est pour les autres langues:

  • Extensions pour le Pali et le Sanskrit:
    • U+1050–U+1051: Les 2 consonnes de base.
    • U+1052–U+1055: Les 4 voyelles indépendantes.
    • U+1056–U+1059: Les 4 voyelles dépendantes (Combinaison à droite ou dessous).
  • Extensions pour le Mon:
    • U+105A–U+105D: Les 4 consonnes de base.
    • U+105E–U+1060: Les 3 consonnes médianes (Combinaison dessous).
  • Extensions pour le S’gaw Karen:
    • U+1061: La consonne de base.
    • U+1062: La voyelle (Combinaison à gauche).
    • U+1063–U+1064: the 2 consonnes médianes (Combinaisons à droite).
  • Extensions pour le Western Pwo Karen:
    • U+1065–U+1066: Les 2 consonnes de base.
    • U+1067–U+1068: Les 2 voyelles (Combinaisons à droite).
    • U+1069–U+106D: Les 5 tons (Combinaisons à droite).
  • Extensions pour le Eastern Pwo Karen:
    • U+106E–U+1070: Les 3 consonnes de base.
  • Extensions pour le Geba Karen:
    • U+1071: La voyelle (Combinaisons dessous).
  • Extensions pour le Kayah:
    • U+1072–U+1074: Les 3 voyelles(Combinaisons dessus).
  • Extensions pour le Shan:
    • U+1075–U+1081: Les 13 consonnes de base.
    • U+1082: La 1 consonnes médianes (Combinaisons dessous).
    • U+1083–U+1086: Les 4 voyelles (Combinaisons à droite, à gauche, ou dessus).
    • U+1087–U+108D: Les 7 tons (Combinaisons dessous ou à droite).
  • Extensions pour le Rumai Palaung:
    • U+108E: La consonne de base.
    • U+108F: Le ton (Combinaisons à gauche).
  • Extensions pour le Shan:
    • U+1090–U+1099: Les 10 chiffres.
    • U+109E–U+109D: Les 2 symboles.

Les 4 points U+109A–U+109D ne sont pas encore assignés.

Le birman sur le web

Jusqu'en 2005, la plupart des sites web birmans utilisaient une méthode d'affichage basée sur des images dynamiquement générées. Depuis 2005, le Laboratoire de recherche NLP a annoncé une police de caractères nommée Myanmar1. Cette fonte contient non seulement les points unicode et les lettres, mais aussi la logique et les règles.

Voir aussi

Liens externes

Polices de caractères supportant le birman

Références


  • Portail de la Birmanie Portail de la Birmanie
  • Portail des langues Portail des langues
Ce document provient de « Alphabet birman ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphabet birman de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Birman (Langue) — Si certains caractères birman ne s affichent pas correctement, voir Aide:Support multilingue (Indic) Pour les articles homonymes, voir Birman. Birman မ္ရန္‌မာစာ = birman écrit) ( = birman parlé …   Wikipédia en Français

  • Birman (langue) — Pour les articles homonymes, voir Birman. Si certains caractères birmans ne s’affichent pas correctement, voir Aide:Unicode (Indic) Birman မြန်မာစာ (birman écrit) မြန်မာစကား (birman parlé) Parlée en …   Wikipédia en Français

  • birman — ● birman nom masculin Langue tibéto birmane parlée principalement en Birmanie, où le birman est langue officielle. (C est une langue monosyllabique, qui s écrit dans un alphabet dérivé du pali, dont elle a subi une assez forte influence.) ●… …   Encyclopédie Universelle

  • Birman — Infobox Catbreed name = Birman imagecaption = A sealpoint Birman s face altname = Sacred Birman, Sacred Cat Of Burma country = Thought to be Burma cfastd = http://www.cfainc.org/breeds/profiles/birman.html acfastd =… …   Wikipedia

  • Alphabet cyrillique — Cyrillique Exemple d’écriture en alphabet cyrillique Caractéristiques Type Alphabet Langue(s) …   Wikipédia en Français

  • Alphabet arabe — Article principal : Écriture de l arabe. Arabe Caractéristiques Type Abjad Langue(s) Arabe, persan, baloutche, ourdou, kurde, pachto, sindhi et autres Direction …   Wikipédia en Français

  • Alphabet hébreu — Hébreu Un verset de la Torah, écrit sur un ruban dans l’alphabet hébreu avec quelques signes diacritiques. Caractéristiques Type Abjad (parfois utilisé co …   Wikipédia en Français

  • Tibéto-birman — Langues tibéto birmanes Le groupe tibéto birman est un groupe très diversifié de langues parlées entre la Chine, l Inde, le Tibet, le Népal, le Bhoutan, la Birmanie et dans quelques régions du Pakistan, du Bangladesh, de la Thaïlande, du Laos et… …   Wikipédia en Français

  • Écriture birmane — Birman Caractéristiques Type Alphasyllabaire Langue(s) Birman Direction De gauche à droite Historique Époque Du XIe siècle jusqu à nos jours …   Wikipédia en Français

  • BIRMANIE — L’Union de Birmanie (ou Myanmar) compterait environ 42 millions d’habitants en 1991, répartis sur une superficie de 678 000 kilomètres carrés. Son territoire s’allonge, du nord au sud, sur 1 900 km, mais sa largeur n’excède pas 900 km. La région… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”