Aloé

Aloès

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Aloès (logiciel)


Comment lire une taxobox
Aloès
 Aloe helenae
Aloe helenae
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Liliopsida
Sous-classe Liliidae
Ordre Liliales
Famille Aloeaceae
Genre
Aloe
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Asparagales
Famille Asphodelaceae
 Aloe lateritia

Aloe lateritia

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

L'aloès est une plante succulente originaire principalement d'Afrique et de Madagascar, mais on en trouve aussi quelques espèces en Arabie et en Inde.

Sommaire

Classification

Dans le passé, Aloes a appartenu à la famille des Aloaceae et Liliaceae. Mais depuis 2003, le genre est rattaché à la famille des Asphodelaceae.

Les genres Gasteria, Haworthia et Kniphofia qui ont des modes de croissance semblables sont parfois inclus à tort parmi les Aloes.

L'espèce "American aloe" (Agave americana), appartient à la famille des Agavaceae qui est bien distincte des Aloes.

Plante

L'aspect varie d'une espèce à l'autre, mais en général elles se caractérisent par une rosette de feuilles épaisses, mais souples car très charnues, plus ou moins allongées et pour certaines espèces dentelées sur les bords. Le port, donc varie :

  • Arborescente : C'est le cas d'Aloe dichotoma, pilansii, plicatilis qui atteignent plusieurs mètres et qui sont portés par de véritables troncs. On trouve également Aloe vaombe, ferox ou helenae qui sont portées par un tronc ligneux, mais ne sont pas ramifiées.
  • Rampante : C'est le cas des aloès qui porte de longues tiges souples qui ont tendance à ramper, même si certaines ont parfois l'aspect d'un buisson: Aloe ciliaris, juvenna, arborescens par exemple.
  • Acaule : Beaucoup d'aloès sont acaules au début de leur croissance puis elles développent un pied au fur et à mesure de leur croissance, mais certaines le restent. C'est le cas d'Aloe maculata, vera, broomii, ou encore striata.

Les fleurs sont petites (5 cm en moyenne), mais regroupées de manière dense sur de longues hampes florales, mesurant parfois plus d'un mètre. Elles sont de couleurs variables (rouges, orange ou jaunes) et certaines espèces présentent les trois au cours de leur floraison. Les inflorescences peuvent être coniques (arborescens, maculata), cylindriques (broomii, suzannae) ou globulaires (striata, capitata, helenae). Contrairement aux agaves avec lesquelles les néophytes les confondent souvent, les aloès ne meurent pas après avoir fleuri.

Répartition

Les Aloès poussent dans les savanes sèches et les déserts. Elles sont principalement répandues en Afrique du Sud et à Madagascar, où l'on trouve respectivement 121 et 77 espèces de ces plantes. En Namibie et au Kenya ont trouve environ une vingtaine d'espèces, ensuite le nombre est assez faible dans les autres pays.

Utilisation, symbolisme et ésotérisme

On utilise le suc épaissi, obtenu des feuilles incisées, pour son effet laxatif et cholagogue. Le gel extrait des feuilles d'Aloe vera peut également soulager les douleurs cutanées et accélérer la guérison lorsqu'il est appliqué sur les plaies ou les brûlures.

L'aloès, dans les enluminures du Moyen Âge, est le symbole du chagrin. Le mot « aloès » vient de l'arabe et fait allusion à l'amertume de leur sève.

Elle est censée écarter les mauvais esprits lorsqu'on la suspend au-devant des portes.

Culture

La plupart des aloès sont des plantes de culture facile. Un certain nombre de ces plantes peut pousser dans le sud de l'Europe sans problème. On pourrait classer les aloès en trois catégories par rapport à leurs exigences climatiques :

  • Déserticoles : Très chaud dans la journée, très frais la nuit, pluviométrie très faible. Ensoleillement intense pendant toute l'année (Aloe dichotoma, pearsoni ou asperifolia).
  • De savane : Chaud dans la journée, frais dans la nuit, pluviométrie très marquée d'une saison à l'autre. Ensoleillement variable, mais souvent important. Sol riche en humus (la plupart des aloès et parmi lesquelles Aloe capitata, helenae, vaombe ou encore africana).
  • Montagnardes : Frais dans la journée, froid à très froid la nuit, les chutes de neige ne sont pas rares. Les pluie en général variables, fort ensoleillement (Aloe marlothii, broomii ou plicatilis).

Plus généralement les aloès demandent un fort ensoleillement et la plupart affectionnent le plein soleil. Elles ont besoin d'un sol à la fois riche et poreux : un mélange 1/3 de terre de jardin, 1/3 de sable grossier, 1/3 de terreau bien décomposé. La plupart des aloès préfèrent ne pas être exposées à des températures négatives : il est donc nécessaire de les planter en pot pour pouvoir les mettre sous abri l'hiver. Mais de nombreuses espèces vivent dehors dans le sud de la France, même en hiver (Aloe maculata, ciliaris, arborescens ou encore alooides). Les arrosages doivent être copieux l'été et faibles voire nuls l'hiver. On peut multiplier les aloès de différentes manières :

  • La division des touffes, en prélevant des rejets produits par la plante-mère et en les repiquant. C'est le procédé le plus facile. Il faut que les rejets aient des racines, donc ils ne doivent pas être trop petits (environ 1/6 de la plante mère). Rempoter dans le mélange pour semis.
  • Le bouturage : Se pratique uniquement pour les espèces rampantes car elles sont souvent très ramifiées, on peut aussi le faire avec des branches d'aloès dites arbustives comme A. plicatilis. Il suffit de prélever une bouture et de l'enfoncer de quelques centimètres dans le même mélange que pour les semis après avoir fait cicatriser la plaie quelques jours. Laissez sécher entre deux arrosages.
  • Le semis : Le plus difficile est de trouver des graines. Il faut placer les graines en pot, sur un mélange 1/2 sable grossier - 1/2 terreau bien décomposé et les recouvrir d'une très fine couche de sable grossier. Maintenir toujours humide, mais pas détrempé, jusqu'à la germination.

Consommation

La chair de l'intérieur des feuilles de l'aloe vera est consommée dans les pays d'Asie, souvent comme un dessert. Le produit se présente alors sous la forme de cubes gélatineux de 1 à 2 cm de côté parcourus de veinules vertes accompagnés par exemple d'un sirop léger de lychees. La chair de l'aloe se compare à la chair du raisin.

Espèces

Images

Liens externes

Commons-logo.svg


  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Alo%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aloé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aloe — Aloe, der eingetrocknete Saft aus den Blättern mehrerer Arten der Liliaceengattung Aloe. Nach ihrer Herkunft unterscheidet man südafrikanische, ostafrikanische und westindische Aloesorten. Die über den Hafenplatz Jaffarabad (Indien) in den Handel …   Lexikon der gesamten Technik

  • Aloe — 〈[ loe:] f. 19; Bot.〉 Angehörige einer Gattung der Liliengewächse mit mehr od. weniger langen, stammartigen Achsen mit rosettig angeordneten, meist dickfleischigen Blättern [<lat. aloe <grch. aloe <hebr. ahalim] * * * Aloe [ a:loe ],… …   Universal-Lexikon

  • aloe — ALÓE s.f. Nume dat mai multor specii de plante exotice decorative, din familia liliaceelor, cu flori mari, galbene sau roşii, dispuse în spice, şi cu frunze cărnoase care conţin un suc folosit în farmacie (Aloe). ♦ Substanţă solidă cu miros… …   Dicționar Român

  • Aloe — Sf bittere tropische Pflanze per. Wortschatz fach. (13. Jh.), mhd. ālōe n, as. ālōe Entlehnung. Entlehnt aus l. aloē, dieses aus gr. alóē, das zu einem kulturellen Wanderwort des vorderen Orients gehört. Mit diesem Wort ist ein anderes… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • ALOE — nomen duabus diversissimi generis plantis commune; alteri arbori aromaticae, ad thymiamata vulgo usurpatae: alteri, herbae, ex qua suceus catharticus amarissimus cliciebatur, qui etiam ἀλόης nomine censebatur. Isidor. c. de Arboribus arom. Aloa… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Aloe — Al oe ([a^]l n[ o]), n.; pl. {Aloes} ( [=o]z). [L. alo[ e], Gr. alo h, aloe: cf. OF. aloe, F. alo[ e]s.] 1. pl. The wood of the agalloch. [Obs.] Wyclif. [1913 Webster] 2. (Bot.) A genus of succulent plants, some classed as trees, others as shrubs …   The Collaborative International Dictionary of English

  • alóe — Planta de la familia de lasLilaceae, de cuyas hojas se extrae un jugo que al solidificar produce el extracto de alóe, utilizado como purgante Con el alóe se prepara también una tintura homeopática dibujo de herbario [véase… …   Diccionario médico

  • aloe — áloe o aloe (Del lat. alŏe, y este del gr. ἀλόη). 1. m. Planta perenne de la familia de las Liliáceas, con hojas largas y carnosas, que arrancan de la parte baja del tallo, el cual termina en una espiga de flores rojas y a veces blancas. De sus… …   Diccionario de la lengua española

  • áloe — o aloe (Del lat. alŏe, y este del gr. ἀλόη). 1. m. Planta perenne de la familia de las Liliáceas, con hojas largas y carnosas, que arrancan de la parte baja del tallo, el cual termina en una espiga de flores rojas y a veces blancas. De sus hojas… …   Diccionario de la lengua española

  • aloe — áloe o aloe ‘Planta utilizada en medicina y cosmética’. La forma esdrújula áloe es la más cercana a la etimología y la preferida en el uso culto. Pero también se usa, y es válida, la forma llana aloe [alóe] …   Diccionario panhispánico de dudas

  • áloe — o aloe ‘Planta utilizada en medicina y cosmética’. La forma esdrújula áloe es la más cercana a la etimología y la preferida en el uso culto. Pero también se usa, y es válida, la forma llana aloe [alóe] …   Diccionario panhispánico de dudas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”