Allomyces macrogynus

Allomyces macrogynus

Comment lire une taxobox
Allomyces
Classification classique
Règne Fungi
Division Myxomycota selon ITIS
Blastocladiomycota selon IndexFungorum
Classe Phycomycota selon ITIS
Blastocladiomycetes selon IndexFungorum
Ordre Blastocladiales
Famille Blastocladiaceae
Genre Allomyces
Nom binominal
Allomyces macrogynus
(?R. Emers.) ?R. Emers. & ?C.M. Wilson, 1954
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Allomyces macrogynus est un membre des chytridiomycetes (blastocladiales). Les chytridiomycetes représentent l'une des quatre classes d’eumycètes ( "vrais champignons") et contiennent la lignées fongique la plus ancestrale ( "les champignons inférieurs"), à savoir Blastocladiales, Chytridiales, Monoblepharidales et Spizellomycetales. Leur phylogénie n'a pas été clairement définie, ni par l'utilisation de séquences ribosomiques, ni par l'analyse ultrastructurale.

Les cellules d’Allomyces croissent pratiquement sans limite de longueur, et se divisent dans un schéma dichotomique caractéristique. Il en résulte un mycélium parfaitement géométrique, sur des milieux solides. Les hyphes sont séparés par des pseudoseptum qui permettent la libre circulation du contenu intracellulaire le long du filament. Les structures reproductrices, qui sont situées à la fin de l’hyphes, sont isolées par des cloisons complètes. Allomyces est le plus communément trouvé dans les sols humides dans les régions tropicales, mais il a été identifié dans de nombreuses régions du monde. Son cycle de vie peut alterner entre deux étapes, gamétophyte et le sporophyte, ce qui reflète sa capacité de reproduction asexuée ou séxuée. Son cycle de reproduction asexuée (comme celle de tous les autres Chytridiomycetes) s’effectue par la formation des zoospores flagellées qui survivent durant de longues périodes dans l'eau, et qui sont en mesure de se mouvoir très efficacement en milieu liquide.

Les chytridiomycetes ont toujours été inclus dans le groupe des "champignons zoosporiques" qui sont aussi appelés «champignons aquatiques». Les champignons zoosporiques constituent un groupe artificiel d’organismes indépendants. Certains «champignons zoosporiques» comme les oomycètes sont clairement associés au stramenopiles (comme les algues brunes ou vertes et les diatomées entre autres), compte tenu des ultrastructures caractéristiques et des analyses phylogénétiques.

Références

Olson LW (1984) Opera Bot 73: 1-96.

Liens externes

  • Portail de la mycologie Portail de la mycologie
Ce document provient de « Allomyces macrogynus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Allomyces macrogynus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”