Alfred Giard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giard.
Alfred Giard
Image illustrative de l'article Alfred Giard
Alfred Giard par Paul Richer
Naissance 8 août 1846
Valenciennes (France)
Décès 8 août 1908
Orsay (France)
Nationalité Drapeau de France France
Champs Zoologiste, Entomologiste
Institution Faculté des sciences de Lille
Institut industriel du Nord
Station marine de Wimereux
École normale supérieure
Faculté des sciences de Paris
Diplômé de École normale supérieure
Distinctions Académie des sciences (France)
Association française pour l'avancement des sciences

Alfred Mathieu Giard est un zoologiste français, né le 8 août 1846 à Valenciennes et mort le 8 août 1908 à Orsay.

Sommaire

Biographie

Il est fils de négociant en épicerie et petit-fils d’un capitaine d’infanterie. Il est très jeune passionné par l’étude des insectes.

Après des études à Valenciennes et à Douai, il entre en 1867 à l’École normale supérieure de Paris et est licencié ès sciences mathématiques, physiques et naturelles (1869). De 1869 à 1872, il est préparateur au sein du laboratoire de Henri de Lacaze-Duthiers (1821-1901) de la faculté des sciences de Paris. Il obtient un titre de docteur ès sciences naturelles avec une thèse intitulée Recherches sur les ascidies composées ou synascidies.

De 1873 à 1882, il est professeur suppléant d’histoire naturelle à la faculté des sciences de Lille auprès de Camille Dareste de la Chavanne et enseigne à l'Institut industriel du Nord (École centrale de Lille) [1]. De 1875 à 1882, Giard enseigne également à l’école de médecine de Lille. En 1874, il crée son laboratoire privé où il enseigne la biologie marine, dont est issu la Station marine de Wimereux. Notons parmi ses élèves Charles Barrois, Jules Henri Barrois, Louis Dollo et Paul Hallez qui lui succède dans l'enseignement à l'Institut industriel du Nord[2] avant d'obtenir une chaire de Zoologie de la Faculté de Lille[3].

En 1882, Alfred Giard devient adjoint au maire de Lille, Géry Legrand, et est élu en 1885 député de Valenciennes dans les rangs du parti républicain radical.

En 1887, Giard devient maître de conférences de zoologie à l’École normale supérieure de Paris. En 1888, il obtient un cours sur l’évolution qui vient d’être créé à la Sorbonne par le conseil municipal de Paris. Giard y diffuse les idées néo-lamarckiennes et darwiniennes. Ce cours joue un rôle considérable dans la diffusion de la théorie de l’évolution en France. Toujours en 1888, il commence à diriger le Bulletin scientifique de la France et de la Belgique.

En 1889, il entre dans une commission chargée de l’étude des insectes nuisibles. Il se marie en 1892 avec Annie Bond-Cook, trois enfants naîtront de ce mariage mais tous meurent précocement.

Il fait paraître, au terme de plusieurs années de travail, les Controverses transformistes (C. Naud, Paris, 1904), qui rassemblent plusieurs de ses précédents articles. Giard participe à la Mission d'études de la maladie du sommeil dirigée par Alphonse Laveran (1845-1922) et dont les résultats paraissent vers 1904. Parmi ses nombreuses publications, 300 sont consacrées à l’entomologie. Parmi elles, il faut citer son étude sur l’emploi d’un champignon, Isaria densa, pour contrôler les populations de hannetons ainsi que ses recherches sur l’introduction de la cochenille en Algérie. Giard fait figure de pionnier de l’entomologie appliquée en France.

Giard devient membre de l’Académie des sciences en 1900. Il devient président de la Société de biologie et de la Société entomologique de France en 1896, puis en 1905, de l’Association française pour l'avancement des sciences. Il est associé étranger de l’Académie royale de Belgique, de la Société linnéenne de Londres, de l’Academy of Natural Sciences of Philadelphia, etc. Il reçoit un doctorat honoris causa de l’université d’Oxford. Il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Félix Le Dantec (1869-1917) fait paraître en 1909 une notice biographique sur la vie et l’œuvre d’Alfred Giard sous le titre de Alfred Giard (1846-1908) et son œuvre (P. Klincksieck, Paris, 1909). Ses œuvres seront réunies en 1911 et en 1913 par ses amis et ses élèves et paraissent à Paris par les soins du Laboratoire d'évolution des êtres organisés qu’il avait contribué à créer.

En juillet 2008, le Laboratoire d'Océanologie et de Géosciences de Wimereux (CNRS, Université de Lille 1 et Université du Littoral) a organisé un colloque pour célébrer le centenaire de la mort de Alfred Giard log.univ-littoral.fr.

Sources

Orientation bibliographique

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Gabriel Gohau (1979). Alfred Giard, Revue de synthèse, 3e série (95-96) : 393-406. (ISSN 0035-1776)

Notes et références

  1. Jean-Marie Dewarumez, Alfred Giard et ses élèves Jules Bonnier et philippe François, coll. « Station Marine de Wimereux » [lire en ligne] :

    « En juin 1871, il fut nommé préparateur de zoologie du Professeur Lacaze Duthiers à la Faculté des Sciences de Paris. Il devint ensuite professeur suppléant d'histoire naturelle à la Faculté des sciences de Lille en janvier 1873. En octobre de la même année, il ajouta à ces fonctions celles de Professeur d'histoire naturelle à l'Institut industriel, agronomique et commercial du Nord de la France, puis il devint professeur à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Lille en août 1875. »

     
  2. Cours de minéralogie et de géologie, professé à l'Institut industriel du Nord de la France par M. Hallez, 1909 (notice BNF no FRBNF305710316)
  3. Paul Hallez (1846-1938) - ASA USTL

Articles connexes


Précédé par Alfred Giard Suivi par
Camille Dareste de la Chavanne
Chaire de botanique de la Faculté des sciences de Lille
(1873-1887)
Charles Eugène Bertrand
-
Chaire de Zoologie, évolution des êtres organisés de la Faculté des sciences de Paris (1892-1908)
Maurice Caullery
Giard est l’abréviation botanique officielle de Alfred Giard.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Giard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfred Mathieu Giard — Alfred Giard von Paul Richer (1849 1933). Alfred Mathieu Giard (* 8. August 1846 in Valenciennes, Frankreich; † 8. August 1908 in Orsay, Frankreich) war ein französischer Biologe an der Université Lille Nord de France und Éc …   Deutsch Wikipedia

  • Giard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Alfred Giard (1846 1908), zoologiste français ; Agnès Giard, écrivain et journaliste française ; Geneviève Giard, directrice générale… …   Wikipédia en Français

  • Alfred Mathieu Giard — (1846 1908) was a French zoologist born in Valenciennes on August 8, 1846. He was a professor at the Sorbonne and served as director of the marine laboratory in Wimereux.He is known for his description of giardia lamblia , a gastrointestinal… …   Wikipedia

  • Maurice Caullery — Maurice Jules Gaston Corneille Caullery est un zoologiste français, né le 5 septembre 1868 à Bergues et mort le 13 juillet 1958 à Paris. Son œuvre de scientifique comme son activité de pédagogue, font de Maurice Caullery l une des figures les… …   Wikipédia en Français

  • Institut industriel du Nord — Nom original 1854: École des arts industriels et des mines 1872: Institut industriel du Nord 1991: École centrale de Lille Informations Fondation 1854 1872 Fondateur André Catel Béghin, Danel, Frédéric Kuhlmann, Henri Masquelez …   Wikipédia en Français

  • Giardia — A genus of parasitic flagellates that parasitize the small intestine of many mammals, including most domestic animals and humans; e.g., G. bovis in cattle, G. canis in dogs, and G. cati in cats. Many species have been described, but recent… …   Medical dictionary

  • Liste De Zoologistes —  Attention, il n est pas d usage en zoologie d utiliser d abréviation pour les noms des auteurs (contrairement aux usages de la botanique, voir ici). Cette liste ne constitue pas une liste officielle. Nous attirons l attention du lecteur sur …   Wikipédia en Français

  • Liste de zoologiste — Liste de zoologistes  Attention, il n est pas d usage en zoologie d utiliser d abréviation pour les noms des auteurs (contrairement aux usages de la botanique, voir ici). Cette liste ne constitue pas une liste officielle. Nous attirons l… …   Wikipédia en Français

  • Liste de zoologistes — Attention, il n est pas d usage en zoologie d utiliser d abréviation pour les noms des auteurs (contrairement aux usages de la botanique, voir ici). Cette liste ne constitue pas une liste officielle. Nous attirons l attention du lecteur sur son… …   Wikipédia en Français

  • Liste des zoologistes par leur abréviation d'auteur — Liste de zoologistes  Attention, il n est pas d usage en zoologie d utiliser d abréviation pour les noms des auteurs (contrairement aux usages de la botanique, voir ici). Cette liste ne constitue pas une liste officielle. Nous attirons l… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”