Gospel

Gospel
Gospel
Origines stylistiques je taime
Origines culturelles Drapeau des États-Unis États-Unis
début du XXe siècle
Instrument(s) typique(s) piano, guitare, [[orgue Ham ond]], tambour, guitare basse, batterie, chant
Popularité XXe siècle, surtout dans le milieu chrétien

Genre(s) dérivé(s) Country, rhythm and blues, soul
Un concert de musique gospel
Yolanda Adams How Great Thou Art at the White House

Le gospel est un chant religieux chrétien, protestant d'origine, qui prend la suite des negro spirituals. Il s'est développé en même temps que le blues primitif. Les artistes modernes de gospel ont aussi intégré des éléments de musique soul.

Le gospel se développa d'abord chez les Afro-Américains et les blancs du Sud, avant de conquérir le reste de l'Amérique et du monde.

Le mot gospel signifie « évangile » : littéralement god spell, c'est-à-dire « incantation de Dieu  ». Les gospel hymns sont une première étape vers les gospel songs de 1930. Ce sont des hymnes traditionnels et des mélodies en vogue. C'est un courant, une mutation des chants rituels protestants blancs. Depuis les années 1870, les instruments sont de plus en plus présents aux offices : orgue, harmonium, instruments à cordes, claquements des mains et mouvements du corps. Le début du XXe siècle voit surgir une véritable effervescence artistique pour les noirs. Les gospel hymns deviennent des gospel songs dont les bases sont à la fois simples et sophistiquées. Mais au début de ce siècle, on ne peut pas encore véritablement parler de gospel.

Le gospel est incontestablement une révolte musicale contre une Amérique raciste. C'est une expression de la souffrance des noirs récemment émancipés, mais encore sous l'autorité blanche, particulièrement dans les États du Sud ; d'où une très forte migration vers les grandes villes du Nord (Chicago, Détroit, New York). Ces populations ne s'engagent pas politiquement même si elles restent fidèles au parti républicain, à Lincoln, leur libérateur.

Le gospel fait intervenir plus d'instruments, comme déjà évoqué ci-dessus, mais fait aussi plus souvent référence à Jésus-Christ et aux apôtres, c’est-à-dire aux Évangiles, contrairement aux negro spirituals qui évoquaient plutôt des personnages de l'Ancien Testament (Joshua Fit the Battle of Jerico, Go Down Moses, etc.).

Le gospel comporte des quartets vocaux et des chanteurs de renom.

Les quartets vocaux restent le phénomène le plus populaire du gospel. Ils sont composés de deux ténors, un baryton et une basse. Cette polyphonie à quatre parties, également appelée male quartet s'est largement inspirée des barbershop singers, qui se réunissaient dans l'échoppe du coiffeur. L'harmonisation simple de ces quartets a la particularité de faire intervenir une voix au-dessus de la mélodie. Ces quartets vocaux sont plus spontanés, prennent plus de risque que les chœurs universitaires qui lassent à cause de leur rigueur, de leur côté conventionnel. D'où, un très grand succès. On peut citer l'un des plus connus, le Golden Gate Quartet lors de la période de l'entre-deux-guerres. À leurs débuts, ils se nommaient les Golden Gate Jubilee Singers et chantaient a cappella en 1934. Entre 1937 et 1943, ils enregistreront plus de cent titres dans un registre religieux mais aussi profane dans les cabarets.

Les femmes les plus importantes seront pour la plupart en relation avec Thomas A. Dorsey qui a su les mettre sur le devant de la scène. Bien que le gospel se développe dans les années 1930, ce n'est pas avant 1945 que les femmes pourront se faire connaître dans un registre musical très machiste.

Par ailleurs, il arrive parfois que des paroisses catholiques tiennent des liturgies adaptées à la saveur gospel. [1]

Quelques groupes et chanteurs de gospel

Chanteurs et groupes récents:

Articles connexes

  • Article complet de Zik'n'blog en référence à l'ouvrage de Noël Balen - Histoire du negro spiritual et du gospel - De l'exode à la résurrection - Éditions Fayard - 2001 [2]
  • Negro spiritual

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Gospel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gospel — Saltar a navegación, búsqueda Gospel Orígenes musicales: Spiritual Orígenes culturales: Finales del siglo XVIII en Estados Unidos, por parte de la población afroamericana Instrumentos comunes: Voz …   Wikipedia Español

  • Góspel — Gospel Orígenes musicales Spiritual Orígenes culturales Finales del siglo XVIII en Estados Unidos, por parte de la población afroamericana Instrumentos comunes Voz, Órgano, piano, P …   Wikipedia Español

  • gospel — [ gɔspɛl ] n. m. • 1958; angl. amér. gospel song, de gospel « évangile » et song « chant » ♦ Anglic. Chant religieux des Noirs d Amérique du Nord (le terme tend à se substituer à celui de negro spiritual). Des gospels. gospel n. m. MUS Chant… …   Encyclopédie Universelle

  • Gospel — Gos pel, n. [OE. gospel, godspel, AS. godspell; god God + spell story, tale. See {God}, and {Spell}, v.] [1913 Webster] 1. Glad tidings; especially, the good news concerning Christ, the Kingdom of God, and salvation. [1913 Webster] And Jesus went …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gospel — Smn rhythmisches religiöses Lied per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus am. e. gospel (song), besondere Form rhythmischer religiöser Lieder der amerikanischen Schwarzen. ne. gospel Evangelium aus ae. gōd spell n., wörtlich gute… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • gospel — ► NOUN 1) the teachings of Christ. 2) (Gospel) the record of Christ s life and teaching in the first four books of the New Testament. 3) (Gospel) each of these books. 4) (also gospel truth) something absolutely true. 5) (also …   English terms dictionary

  • gospel — [gäs′pəl] n. [ME godspell, gospel (with assimilated d ) < OE gōdspel, orig., good story, good news: intended as transl. of LL(Ec) evangelium (see EVANGEL), tidings, but later by shortening of o it became gŏdspel as if < god, God + spel,… …   English World dictionary

  • gospel — O.E. godspel gospel, glad tidings announced by Jesus; one of the four gospels, from god good (see GOOD (Cf. good)) + spel story, message (see SPELL (Cf. spell) (n.)); translation of L. bona adnuntiatio, itself a translation of Gk. euangelion… …   Etymology dictionary

  • Gospel — Gos pel, a. Accordant with, or relating to, the gospel; evangelical; as, gospel righteousness. Bp. Warburton. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • gospel — / gɑspəl/, it. / gɔspel/ s. ingl. [forma ellittica per gospel song, comp. di gospel Vangelo, evangelico e song canto ], usato in ital. almasch. (mus.) [nome di alcuni canti popolari su temi evangelici, sviluppatisi in America nel sec. 19°]… …   Enciclopedia Italiana

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.