121-46-0

Norbornadiène

Norbornadiène
Norbornadiene.png
Norbornadiene2.pngNorbornadiene3.png
Général
Nom IUPAC Bicyclo[2.2.1]hepta-2,5-diène
Synonymes 8,9,10-Trinorborna-2,5-diène
No CAS 121-46-0
No EINECS 204-472-0
PubChem 8473
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore
Propriétés chimiques
Formule brute C7H8  [Isomères]
Masse molaire 92,1384 gmol-1
C 91,25 %, H 8,75 %,
Propriétés physiques
T° fusion -19,1 °C[1]
T° ébullition 90,3 °C[1]
Solubilité Quasiment insoluble dans l'eau[2]
Masse volumique 0 91 gcm-3[2]
T° d’auto-inflammation 350 °C[2]
Point d’éclair - 11 °C (coupelle fermée)[2]
Limites d’explosivité dans l’air 1 Vol.-% (38 g/m³)[2]
Pression de vapeur saturante 69 mbar à 20 °C
256 mbar à 50 °C
505 mbar à 65 °C[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn
Facilement inflammable
F
Phrases R : 11, 22,
Phrases S : 16, 29, 33,
Transport
339
   2251   
Écotoxicologie
DL50 3850 mg/kg (souris, oral)[3]
56 mg/kg (souris, i.v.)[4]
LogP 2,67[2]
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le norbornadiène est un hydrocarbure bicyclique. Ce composé peut être vu comme une molécule de 1,4-cyclohexadiène auquel a été ajouté un pont méthylène sur les positions para. Ce composé est proche du norbornène qui a une structure identique, mais qui a une double liaison de moins. Le norbornadiène et les composés voisins ont un grand intérêt scientifique de par leur géométrie inhabituelle et leur grande réactivité.

Synthèse

La synthèse du norbornadiène est basée sur une réaction de Diels-Alder entre le cyclopentadiène et un alcyne :

synthèse du norbornadiène

Réactions

On peut synthétiser à partir du norbornadiène un des ses isomères, le quadricyclane, un composé très toxique, par une réaction de type photochimique assistée par un sensibilisant photochimique, comme par exemple l'acétophénone.

quadricyclane

Le couple norbornadiène-quadricyclane a été étudié comme possibilité de stockage de l'énergie solaire[5]

Le quadricyclane est très réactif avec des diénophiles par des réactions de cycloadditions.

le norbornadiène et ses dérivés forment aussi des complexes organométalliques, où ils peuvent agir en tant que donneur de paire d'électrons voir de quatre électrons. Les composés « sandwich » comme le tétracarbonyl(norbornadiène)chrome(0),[6] sont utilisés pour échanger les carbonyles du chrome par des ligands phosphine bidentates.

Le norbornadiène est aussi un réactif pour la synthèse du diamantane et du sumanène, et est utilisé comme donneur d'acétylène dans la réaction avec la 3,6-di-2-pyridyl-1,2,4,5-tétrazine[7] (voir 1,2,4,5-tétrazines).

Notes et références

  1. a  et b Buckingham, J.; Donaghy, S.M., Dictionary of Organic Compounds: Fifth Edition, Chapman and Hall, New York, 1982, 1.
  2. a , b , c , d , e , f  et g Entrée du numéro CAS « 121-46-0 » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la BGIA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais) (JavaScript nécessaire)
  3. Shell Chemical Company. Unpublished Report. Vol. -, Pg. 1, 1961.
  4. U.S. Army Armament Research & Development Command, Chemical Systems Laboratory, NIOSH Exchange Chemicals. Vol. NX#04158
  5. Gregory W. Sluggett, Nicholas J. Turro, and Heinz D. Roth, « Rh(III)-Photosensitized Interconversion of Norbornadiene and Quadricyclane », dans J. Phys. Chem. A, vol. 101, 1997, p. 8834–8838 [lien DOI] 
  6. Markus Strotmann, Rudolf Wartchow, and Holger Butenschön, « High yield synthesis and structures of some achiral and chiral (diphosphine)tetracarbonylchromium(0) chelate complexes with tetracarbonyl(norbornadiene)chromium(0) as complexation reagent », dans Arkivoc, 2004, p. KK–1112F [texte intégral] 
  7. Ronald N. Warrener and Peter A. Harrison, « π-Bond Screening in Benzonorbornadienes: The Role of 7-Substituents in Governing the Facial Selectivity for the Diels-Alder Reaction of Benzonorbornadienes with 3,6-Di(2-pyridyl)-s-Tetrazine », dans Molecules, vol. 6, 2001, p. 353–369 [texte intégral lien DOI] 


  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Norbornadiene ».
  • Portail de la chimie Portail de la chimie
Ce document provient de « Norbornadi%C3%A8ne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 121-46-0 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”