Al-Hira
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hira

31° 53′ 00″ N 44° 27′ 00″ E / 31.8833, 44.45

Al-Hira
(ar) الحيرة
Miniature du XVe siècle décrivant la construction de la forteresse d'Al-Hîra capitale des Lakhmides
Miniature du XVe siècle décrivant la construction de la forteresse d'Al-Hîra capitale des Lakhmides
Administration
Pays Drapeau d'Irak Irak
Province An-Najaf
Géographie
Coordonnées 31° 53′ 00″ Nord
       44° 27′ 00″ Est
/ 31.8833, 44.45
Altitude 23 m
Localisation
Iraq location map.svg
City locator 14.svg
Al-Hira
Sources
Index Mundi
World Gazetteer


Al-Hîra[1] est une ville d'Irak située sur la rive droite de l'Euphrate à 18 km au sud-est de Nadjaf.

Sommaire

Histoire

Al-Hîra était déjà une ville assez importante avant l'ère islamique. C’était à l’origine un campement militaire[2]. Elle est devenue la capitale des Lakhmides au Ve et VIe siècles.

Des populations arabes poursuivaient une migration vers le Proche-Orient depuis des siècles. La population locale comportait bien avant l’islam de bonnes proportions d'arabes. Les Sassanides appelaient Arabistan le sud de l’Irak. L'un des premiers royaumes arabes en dehors de l'Arabie s'est établi à Al-Hîra. La dynastie locale des Lakhmides était vassale des Sassanides depuis Shapur II (337-358). Les Lakhmides avaient pour mission de protéger l’empire Sassanide des incursions des autres tribus arabes.

Al-Hîra a été chrétienne, au moins fortement christianisée. Elle a été le siège d’un évêché nestorien. La tradition raconte que l’écriture arabe s’y est développée.

L’empereur Sassanide Vahram V prend le pouvoir avec le soutien du prince Lakhmide Al-Mondir en 420.

En 542, Khosro Ier de Perse arrête le général byzantin Bélisaire à Callinicum au sud d’Emèse mais avec l’aide d’Al-Hîra.

L’empire byzantin a créé sur le territoire de la Syrie actuelle un autre royaume arabe concurrent d’Al-Hîra, c’est le royaume des Ghassanides. Les deux royaumes se firent la guerre pour le compte de leur suzerain respectif.

En 602, Khosro II renverse Numan III prince d’Al-Hîra et annexe ses territoire à l’empire.

En 633, La ville se rend facilement aux troupes musulmanes commandées par Khâlid Ibn al-Walîd qui épargne la ville contre le paiement d'un tribut.

Plus tard la ville a perdu de son importance, concurrencée par Koufa.

Notes

  1. arabe : al-ḥīra الحيرة
  2. syriaque : hirta, camp

Voir aussi

Articles connexes

Liens et documents externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Al-Hira de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Al-Hira — 31.88333333333344.45 Koordinaten: 31° 53′ 0″ N, 44° 27′ 0″ O …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Hirah — Al Hira  Pour l’article homonyme, voir Hira.  Al Hira (ar) الحيرة …   Wikipédia en Français

  • ḤĪRA — (Ar. al Ḥīra), capital city of the Lakhmid Arab vassal state of the Sassanid emperors in Persia, located on the Euphrates. The kingdom and the Jewish community supposedly date from the time of nebuchadnezzar (sixth century B.C.E.). It flourished… …   Encyclopedia of Judaism

  • Hira — bezeichnet eine Stadt im Irak, siehe al Hira einen Berg bei Mekka, siehe Hira (Mekka) einen Ort in Neuseeland, siehe Hira (Neuseeland) die Hira Berge in Japan Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterschei …   Deutsch Wikipedia

  • Hira — Hira,   al Hira, antike Stadt nahe Nedjef in Irak, südlich von Kufa, am unteren Euphrat; seit dem 3. Jahrhundert Residenz der Lachmiden, unter denen Hira zu einem Zentrum des nestorianischen Christentums wurde, ferner zur Pflegestätte von… …   Universal-Lexikon

  • Al Anbar —  Pour l’article homonyme, voir Anbar.  33° 22′ 43″ N 43° 42′ 57″ E …   Wikipédia en Français

  • Al-No'man Ibn al-Munthir Ibn Ma' al-Sama' — Arabic النعمان بين المنذر بن ماء السماء (died 608) was an Arab king and the last king of the pre Islamic Manathira kingdom in Iraq in their capital Al Hira. [cite web|url=http://souk.tunisia.com/en/tapestry 24/mohammed ghorbel antar abla… …   Wikipedia

  • Al-walā' wa-l-barā'a — al walāʾ wal barāʾa (arabisch ‏الولاء والبراءة‎) ist ein Rechtsbegriff und muslimischer Grundsatz im Umgang mit den Anhängern anderer Religionen. Übersetzt heißt es etwa „Freundschaft/Unterstützung und Meidung“. Gemeint ist damit der… …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Akhtal — (الأخطل) de son nom complet Ghiyath ibn Ghawth al Taghlibi al Akhtal (غياث بن غوث التغلبي) (né en 640, mort en 710) était l un des plus importants poètes de l époque Omeyyade. Biographie Al Ahtal est un chrétien issu de la tribu arabe des Taghlib …   Wikipédia en Français

  • Al Akhtal — (الأخطل) de son nom complet Ghiyath ibn Ghawth al Taghlibi al Akhtal (غياث بن غوث التغلبي) (né en 640, mort en 710) était l un des plus importants poètes de l époque Omeyyade. Biographie Al Ahtal est un chrétien issu de la tribu arabe des Taghlib …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”