Shapur II

Shapour II (parfois appelé Le Grand) est un empereur de la dynastie Sassanide en Perse qui règne de 309 à 379. Pendant son règne, l'Empire Sassanide vit un second âge d'or après celui qui avait eu lieu pendant le règne de Shapur Ier (241–272).

Sommaire

Enfance

Quand le roi Hormizd II (302–309) mourut, les dirigeants persans tuèrent son fils aîné Adhur-Narseh, aveuglèrent le deuxième et emprisonnèrent le troisième (Hormizd, qui s'est ensuite enfui à Byzance). Le trône fut réservé pour le fils encore à naître d'une des femmes de Hormizd II. Shapur II serait donc le seul roi de l'histoire à avoir été couronné in utero: la couronne fut placée sur le ventre de sa mère. L'enfant, nommé Shapur, fut donc né roi; le gouvernement fut exercé par sa mère et d'autres personnages haut-placés de l'Empire. Quand Shapur II atteint l'âge de gouverner, il se révéla être un des plus grands rois de la dynastie.

Conquêtes

pièce du règne de Shapour II

En 337, juste avant la mort de l'Empereur Constantin Ier (324–337), Shapur II brisa le traité de paix conclu en 297 entre Narseh (293–302) et l'Empereur Dioclétien (284–305), qui avait été respecté pendant quarante ans. Un conflit d'une durée de vingt-six ans commença alors en deux séries de guerres, la première ayant lieu de 337 à 350. Shapur II tenta alors de conquérir, avec des succès variés, les grandes forteresses de la Mésopotamie romaine: Singara, Nisibis (qu'il attaqua trois fois en vain) et Amida (Diyarbakir).

L'empereur romain Constance II (353–361) était toujours vaincu sur le champ de bataille. Néanmoins, Shapur II ne faisait presque aucun progrès; le pouvoir militaire de son royaume n'était pas suffisant pour une occupation durable des territoires conquis. En même temps, il était attaqué à l'est par des tribus nomades, parmi lesquelles sont cités les Chionites. Après une lutte prolongée (353–358), ils furent forcés de conclure un traité de paix, et leur roi, Grumbates, accompagna Shapur II dans sa guerre contre les romains.

En 358, Shapur II était prêt pour entamer la deuxième série des guerres contre Rome, qui connurent un succès plus grand. En 359, Shapur II conquit Amida après un siège de soixante-treize jours, et il prit Singara et d'autres forteresses l'année suivante (360). En 363, l'empereur Julien (361–363), à la tête d'une forte armée, s'avança jusqu'à la capitale de Shapur, Ctésiphon et bat une armée sassanide supérieure à la bataille de Ctésiphon, mais fut mortellement blessé au cours de sa retraite. Son successeur Jovien (363–364) conclut une paix ignominieuse, par laquelle les districts du Tigre et Nisibis (un total de cinq provinces romaines) étaient donnés aux Perses, et les romains promirent de ne plus interférer en Arménie. Ce grand succès est représenté par des sculptures dans la roche non loin de la ville de Bishapur en Perse;[1] sous les sabots du cheval du roi gît le corps d'un ennemi, probablement Julien et un romain suppliant, l'empereur Jovien, demande la paix.

Shapur II envahit alors l'Arménie, où il fit prisonnier le Roi Arshak II, fidèle allié des Romains, pour trahison et le fait ensuite mettre à mort. Il essaya ensuite d'introduire le zoroastrisme en Arménie. Les nobles arméniens lui résistèrent avec succès, supportèrent secrètement les Romains, qui envoyèrent le roi Pap, fils d'Arshak II, en Arménie. La guerre avec Rome menaçait d'éclater de nouveau, mais Valens sacrifia Pap, s'arrangeant pour le faire assassiner à Tarsus où il avait trouvé refuge (374). Shapur II avait amené des captifs en nombre depuis les territoires romains sous sa domination, dont la plupart s'installèrent en Susiane. Il reconstruit Suse (Élam) après avoir tué ses habitants rebelles.

À sa mort en 379, l'Empire Perse était plus fort qu'avant, considérablement plus grand qu'au moment où il accéda au trône, les ennemis orientaux étaient pacifiés et la Perse avait pris le contrôle de l'Arménie.

Shapur II a comme successeur son frère Ardachîr II vraisemblablement très âgé qui ne régnera que 4 ans avant de disparaître à son tour[2].

Contributions

Sous le règne de Shapur II, le rassemblement de l'Avesta fut terminé, l'hérésie et l'apostasie étaient punis et les Chrétiens persécutés. Ceci était en réaction à la christianisation de l'Empire Romain depuis l'empereur Constantin. Il connut des succès dans ses batailles à l'est du pays, et la ville de Nishapur au Khorasan (alors en Parthie) fut reconstruite par lui.

Famille et descendance

Shapur II épousa une noble persane du nom de Sithil-Horak, dont il a peut être un fils et une fille :


Empereur sassanide
Précédé par
Adhur-Narseh
Shapur II Suivi par
Ardachîr II


Notes

  1. Stolze, Persepolis, p. 141
  2. Agathias Livre IV chapître 26 § 1
  3. Agathias Livre IV chapitre 26 § 3 ; indique que Yazdgard est « le fils de Shapur » mais il n'indique pas clairement s'il s'agit de Shapur II ou de Shapur III

Sources

  • Clément Huart & Louis Delaporte L'Iran Antique: Élam et Perse et la civilisation Iranienne Collection "L'Évolution de l'Humanité". Albin Michel Paris (1943) pages 347 et 348.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Shapur II de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Shapur II — King of kings of Iran and Aniran [1] Reign 309–379 …   Wikipedia

  • Shāpūr II — ▪ king of Persia Introduction byname  Shāpūr The Great   born AD 309 died 379  10th king of the Sāsānian (Sāsānian dynasty) Empire of Persia, who withstood Roman strength by astute military strategy and diplomacy and brought the empire to the… …   Universalium

  • Shapur I — King of kings of Iran and Aniran [1] (Middle Persian: šāhān šāh ērān ud anērān) …   Wikipedia

  • SHAPUR° — (Shahpuhr), the name of three Persian kings of the Sassanid dynasty. The first reigned from 241 to 272 C.E., the second from 309 to 379, and the third and last from 383/4 to 388/9. In rabbinic literature apparently only the first two are… …   Encyclopedia of Judaism

  • Shapur III — was the eleventh Sassanid King of Persia from 383 to 388. Shapur III succeeded his brother Ardashir II in the year 383. Treaty with Rome Negotiations between the Romans and the Persians which had begun in the reign of Ardashir II culminated in a… …   Wikipedia

  • Shapur — (sometimes Sharpur , Persian: شاپور) is a Persian male given name.Shapur can refer to one of three Sassanid kings:*Shapur I 241 to 272 *Shapur II 309 to 379 *Shapur III 383 to 388 *Shapur Sorath A Model village of IndiaShapur may be:*Shapur… …   Wikipedia

  • Shapur III — Châhpûhr III ou Sapor III, Shapur III. Roi sassanide de Perse. ayant règné de 383 à 388. Biographie pièce du règne de Shapur III Selon Agathias il est le fils du roi Ardachîr II et père deVahram IV[1] …   Wikipédia en Français

  • Shapur (name) — Contents 1 Sasanian kings 2 Other people 3 Other 4 See also …   Wikipedia

  • Shapur Ier — Pièce datant du règne de Shapur Ier Shapur Ier fut Roi des rois de l empire sassanide d Iran de 240 à 272 ap. J. C. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Shapur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Shapur (en persan شاپور /Shāpūr « fils du roi » ; en arménien Շապուհ / Šapuh), aussi translittéré Sapor, Shahpur, Shâhpur, Chahpuhr,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”