Ailes repliables

Aile repliable

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Aile à géométrie variable.

L'aile repliable est un concept mis en oeuvre sur certains avions pour réduire la place qu'ils occupent au sol. C'est surtout le cas pour les avions destinés à être utilisés sur des porte-avions dont les hangars et les ascenseurs sont de dimensions réduites.

Afin de lancer rapidement un grand nombre d'appareils, il arrive aussi que les avions soient installés sur le pont très serrés avec leurs ailes repliées. Les ailes sont dépliées peu avant le décollage.

En général, l'aile se replie vers le haut au-dessus du fuselage, ou parfois vers l'arrière le long du fuselage. La hauteur des hangars étant elle-même limitée, certains appareils présentent des ailes à double pliure : l'extrémité de l'aile positionnée verticalement par la pliure principale de l'aile se replie horizontalement pour limiter la hauteur nécessaire. C'est le cas des Supermarine Seafire et Fairey Gannet. D'autres avions tels que le S-3 Viking peuvent replier horizontalement leur dérive verticale de queue.

Short Brothers a été le premier constructeur à développer et bréveter [1] dès 1913 des ailes repliables pour des avions de l'aéronavale. Mais les ailes se repliaient le long du fuselage avec une articulation plus complexe car à deux axes de rotation. [2]

Les ailes repliables ont l'inconvénient d'être plus lourdes que des ailes fixes et de présenter des structures complexes pour les connexions électriques, l'alimentation en carburant et les dispositifs aérodynamiques.

Beaucoup d'hélicoptères utilisés par les marines militaires peuvent replier les pales du rotor le long du fuselage pour économiser la place au sol.

Certains rares avions basés au sol présentent des ailes repliables pour ne pas nécessiter des hangars de grande dimension. C'est le cas des Boeing B-50 Superfortress (queue repliable), Sukhoi Su-47 (ailes repliables), Saab 37 Viggen et Boeing 377 Stratocruiser (dérive verticale de queue repliable).

Sommaire

Images

Ailes repliables simples

Ailes repliables vers l'arrière

Commons-logo.svg

Double repliement d'ailes

Commons-logo.svg

Pont de porte-avions en préparation de décollage

Notes

  1. Brevets de Short Brothers : Patents nos. 1792/13, 15727/13 et 28610/13, 5290/14, 20537/14 et 9276/15, voir Barnes and James, pp. 92, 110
  2. http://www.flightglobal.com/pdfarchive/view/1956/1956%20-%201837.html

Références

Commons-logo.svg

Barnes C.H. & James D.N, Shorts Aircraft since 1900, Putnam, Londres, 1989, 560 p. (ISBN 0-85177-819-4) 

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Aile repliable ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ailes repliables de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aile repliable —  Ne doit pas être confondu avec Aile à géométrie variable. Article principal : Configuration d aile. Douglas Skyraider …   Wikipédia en Français

  • Configuration d'aile — Réplique du Fokker Dr.I, triplan piloté par le Baron rouge lors de la Première Guerre mondiale. Depuis les débuts de l aviation, de nombreuses configurations d aile ont été imaginées pour permettre aux « plus lourds que l air » – d… …   Wikipédia en Français

  • A6M — Mitsubishi A6M Mitsubishi A6M …   Wikipédia en Français

  • Chasseur Zéro — Mitsubishi A6M Mitsubishi A6M …   Wikipédia en Français

  • Mitsubishi A6M — Mitsubishi A6M …   Wikipédia en Français

  • Mitsubishi A6M Zero — Mitsubishi A6M Mitsubishi A6M …   Wikipédia en Français

  • Rufe — Mitsubishi A6M Mitsubishi A6M …   Wikipédia en Français

  • Zéro (avion) — Mitsubishi A6M Mitsubishi A6M …   Wikipédia en Français

  • Supermarine Seafire — Pour les articles homonymes, voir Seafire. Seafire …   Wikipédia en Français

  • Motoplaneur — Sommaire 1 Motoplaneur et planeur autonome 1.1 Motoplaneur de tourisme 1.2 Planeur autonome (propulsion escamotable) 1.3 Autres types …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”