Agilulf

Agilulf (ou Agilolf ou encore Ago) (né après 555 et mort en 616) est un roi lombard d'Italie à la fin du VIe et au début du VIIe siècle. Son long règne est marqué par une trêve avec la papauté et avec l'empereur byzantin Maurice en 598, qui met fin à 30 années de guerre. Il consolide son pouvoir et la domination lombarde dans son royaume, entretient de bons rapports avec les Francs et les Bajuvares, combat vainement les Avars et les tribus esclavones.

Sommaire

Biographie

Le royaume lombard sous Agilulf

Fils du duc lombard de Turin Ansvald, il est proclamé roi à Milan en mai 591, succédant au roi Authari dont il à épousé la veuve selon la coutume lombarde, la reine catholique Théodelinde, dès novembre 590[1].

Au printemps 593, il assiège et reprend Pérouse, coupant les relations entre Rome et Ravenne[2], puis vers le mois de décembre il assiège Rome, défendue par Grégoire le Grand, isolé. Le siège est levé en mars 594 après que le pape a signé une trêve moyennant un tribut de 500 livres[3].

En octobre 598, les Byzantins concluent finalement un traité concédant aux Lombards l'Italie du Nord, par l’intermédiaire du pape Grégoire qui espère les convertir au catholicisme. Pérouse est restitué a l'exarque de Ravenne Callinicus, et les communications sont assurées entre Ravenne et Rome[4].

En 603, certainement influencé par sa femme, il fait baptiser leur jeune fils Adaloald selon le rite catholique[5]. La même année, après avoir pris Crémone et Mantoue, il signe une trêve avec l'exarque de Ravenne[6]. L'empereur byzantin Phocas reconnait son pouvoir.

Lui même abandonne l'arianisme lombard et se convertit à la ligne du christianisme liée au concile de Nicée en 607[7].

Agilulf, sur le conseil de sa reine, s'avère le protecteur de Colomban de Luxeuil avant qu'il ne meure. Lui-même meurt après plus de 25 années de règne, en l'an 616, désignant Adaloald encore adolescent comme successeur.

Sources

  • Gianluigi Barni La conquête de l'Italie par les Lombards VIe siècle les événements. Le Mémorial des Siècles Editions Albin Michel Paris (1975) (ISBN 978-2-226-00071-2)
  • Paul Diacre, Histoire des Lombards vers 784/799

Liens externes

Notes et références

  1. M. de Saint-Marc, Abrégé chronologique de l'histoire générale de l'Italie, Volume 1, Jean-Thomas Herissant, 1761 [lire en ligne] 
  2. Paul Goubert, Byzance avant l'Islam, Volume 2, A. et J. Picard, 1951 [lire en ligne] 
  3. (en) Francis Clark, The "Gregorian" dialogues and the origins of Benedictine monasticism, Leyde (homonymie), BRILL, 2003 (ISBN 978-90-04-12849-1) [lire en ligne] 
  4. Charles Diehl, Études Byzantines, Ayer Publishing, 1905 (ISBN 978-0-8337-0859-5) [lire en ligne] 
  5. (en) Jeffrey Richards, Consul of God : the life and times of Gregory the Great, Londres, Routledge, 1980 (ISBN 978-0-7100-0346-1) [lire en ligne] 
  6. Charles Le Beau, Histoire du Bas-Empire en commençant a Constantin Le Grand, París, Jean Desaint, Charles Saillant (ISBN 1768) [lire en ligne] 
  7. (en) Robert Fossier, The Cambridge illustrated history of the Middle Ages, Cambridge, Cambridge University Press, 1997 (ISBN 978-0-521-26644-4) [lire en ligne] 

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Agilulf de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Agilulf — Agilulf, called the Thuringian , was the duke of Turin and king of the Lombards (590 ndash; 616) in Italy, the cousin of his predecessor Authari and husband of his widow. Son of the Duke Ansvald of Turin, he was raised on the shield by the… …   Wikipedia

  • Agilulf — (auch „Agilolf“, „Egilulf“, „Egilolf“ und andere Varianten; abgekürzt: „Agilo“, „Egilo“) ist ein althochdeutscher Personenname. Agilulf ist der Leitname des Adelsgeschlechtes der Agilolfinger, der zurückgeht bis auf: Agilulf (Sueben) (* um 420)… …   Deutsch Wikipedia

  • Agilulf — (Agilolf), 1) (Ago), Herzog von Turin u. Vetter des Longobardenkönigs Autharit, heirathete nach dessen Tode seine Witwe Theodolinde u. wurde 591 König der Longobarden; st. 616, ff. Longobarden; sein Sohn war Adelwald. 2) A., war erst Abt zu… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Agilulf — Agilulf, Lombardenkönig und Gemahl Theodolindens von 590–616 …   Herders Conversations-Lexikon

  • Agilulf — Agilulf,   Herzog von Turin, König der Langobarden (591 615/16), ✝ November 615 oder Mai 616; Ȋ mit Theodolinde. Nach Friedensschlüssen mit Franken (591) und Awaren (601) festigte er die Königsmacht in Italien durch Unterwerfung der Herzöge und… …   Universal-Lexikon

  • Agilulf (Langobarde) — Agilulf (auch Ago[1] und Turingus (der Thüringer oder Turiner);[2] † 615) war in den Jahren 590–615 König der Langobarden. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Herrschaft …   Deutsch Wikipedia

  • Agilulf (Sueben) — Agilulf (* um 420; † um 482) war ein Fürst der Sueben und Quaden. Er war vermutlich der Sohn des donau suebischen Fürsten Hunimund Filius Hermanarici (* um 395; † nach 469 in Suavia). Er bedrohte Passau und könnte Arianer gewesen sein. Agilulf… …   Deutsch Wikipedia

  • Agilulf (le Suève) — Agilulf (* autour de 420; † autour de 482), était un prince Souabe et Quade. Il était probablement le fils du prince Hunimund Filius Hermanarici (Donau Souabe) et le petit fils d Herméric venu de la Moravie /Hongrie du Nord / Danube et ayant… …   Wikipédia en Français

  • Agilulf, Bishop of Metz — Agilulf, also called Aigulf (ca 537 ndash; 601), was a Bishop of Metz between 590 or 591 and 601, and was the predecessor of Arnual or Arnoldus or Arnoald (601 ndash;609 or 611). He was a son of Ferreolus, Senator of Narbonne, and wife Dode,… …   Wikipedia

  • Agilulf de Metz — Aigulphe Aigulphe, Agiulf ou Agilulf était le 24e évêque de Metz entre 590 et 601. Sommaire 1 Biographie 2 Notes et références 3 Annexes 3.1 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”