Empire Gupta

Gupta

L'Empire gupta

Les Gupta sont une dynastie qui règne sur le nord de l'Inde du milieu du IIIe siècle à 535. Leur origine reste mystérieuse et il est probable qu'ils aient été tout d'abord un clan de râjas à la tête de petits états dans la vallée du Gange et de ses affluents.

Lors de sa visite en Inde au cours du VIIe siècle, le pèlerin chinois Yijing prend connaissance d'un roi nommé Srî Gupta qui aurait construit un temple destiné aux pèlerins chinois près de Mrigasikhavana. Cependant Yijing prétend qu'il régna cinq cents ans auparavant, ce qui semble donner une date historiquement incorrecte.

Se basant sur la tradition et sur des inscriptions trouvées à Prayâga, on s'accorde à penser que Srî Gupta, le premier Gupta, régna de 240 à 280 et son successeur Ghatotkacha probablement de 280 à 319, tous deux portant le titre de mahârâja.

Chandragupta, le fils de Ghatotkacha, fait un mariage politique important en épousant Kumarâ Devî, une princesse Lichhavî, la principale puissance du Magadha, le nord du Bihar actuel. Dorénavant maître de Pâtaliputra et allié d'une grande famille, Chandragupta s'emploie à assurer et augmenter son pouvoir en faisant la conquête du Magadha, de Prayâga et de Saketa. Il est alors le maître de la vallée du Gange et se fait donner le titre de mahârâjadhirâja ou grand roi des rois.

Samudragupta, le conquérant infatigable, succède à son père Chandragupta en 335. Il s'empare des royaumes de Shichchhatra et de Padmavati, au début de son règne. Plus tard, il soumet le royaume de Kotah, attaque les tribus du Mâlvâ, les Yaudheya, les Arjunayana, les Abhira, défait les Koushan de Mathurâ. Il se tourne ensuite vers le Dekkan, continue ses conquêtes peut-être jusqu'à Kânchîpuram mais échoue à soumettre la côte occidentale du sous-continent. Remontant dans son fief, il s'empare du Bengale jusqu'au Brahmapoutre. Il ne contrôle cependant pas le centre de l'Inde au-delà de la Narmadâ, passant plutôt des accords avec les Pallava et les Vâkâtaka qui en sont maîtres. Samudragupta aurait pratiqué un ashvamedha ou sacrifice du cheval pour célébrer ses conquêtes et frappé une monnaie d'or illustrée d'un cheval, en utilisant peut-être le butin de ses expéditions méridionales. Son domaine s'étend à sa mort de la Yamunâ à l'ouest au Brahmapoutre à l'est, et de l'Himalaya au nord jusqu'à la Narmadâ au sud. Dévot de Vishnou, il fait cependant preuve de tolérance envers les shivaïtes et les bouddhistes.

Râmagupta succède à son père mais est capturé par les Kshatrapa Shaka ou assassiné par son frère Chandragupta qui monte sur le trône après avoir épousé la veuve.

Chandragupta II — appelé aussi Chandragupta Vikramâditya — règne de vers 375 à 413. Il épouse Prabhavâti, la fille du râja Rudrasena II des Vâkâtaka, qui devient un allié de valeur. Chandragupta continue les conquêtes de son père, repoussant les frontières occidentales, défaisant les satrapes Saka du Mâlvâ, s'emparant du Goujerat et du Saurashtra dans une campagne qui dure jusqu'en 409 et au cours de laquelle il écrase son principal ennemi, satrape indo-scythe d'Ujjain, Rudrasimha III en 395. Il soumet de même les râjas du Bengale. À l'issue de ces campagnes, il est à la tête d'un empire qui s'étend d'une côte à l'autre. Il établit une seconde capitale à Ujjain, délaissant peut-être sa capitale originelle de Pâtaliputra, la nouvelle étant plus pratique pour gérer le commerce dans le nord de l'Inde. L'empire est alors à son apogée. Bien qu'issu de campagnes guerrières, c'est un centre de civilisation important pour l'art, la littérature, la culture et la science, dont le pèlerin bouddhiste chinois Faxian fait une description très positive.

Pièce frappée par Kumarâgupta Ier

Kumarâgupta Ier, le fils de Chandragupta, monte sur le trône en 414. Il aurait peut-être été précédé (d'après R.N. Saletore) par le court règne de Govindagupta Balâditya Ier. Il conserve l'empire et sa prospérité, mais la fin de son règne est troublée par la menace des rois Pushyamitra, peut-être une tribu shvetahûna installée aux sources de la Narmadâ.

Skandagupta, son fils, lui succède en 455. Il écarte la menace des rois Pushyamitra. Comme ses ancêtres, c'est un homme tolérant, et, bien que de foi vishnouite, il fait contruires des temples à Shiva ou à Sûrya et fait de nombreuses dotations aux jaïns. Cependant, lui aussi doit faire face à la fin de son règne à une invasion des shvetahûna qui affaiblissent son empire ; la baisse du titrage en or des monnaies qu'il frappe en serait la manifestation. Skandagupta est considéré comme le dernier des grands Gupta. Il meurt en 467.

Lui succèdent son frère Pûrugupta (467-472) puis son fils Narasimhagupta-Balâditya (472-473) et Kumarâgupta III (473-476) au cours du règne desquels l'empire perd ses possessions occidentales au profit des Valabhî.

Viennent ensuite, régnant depuis Pâtaliputra, Budhagupta (476-496) le possible fondateur de l'université de Nâlandâ, puis Narasimhagupta II (496-510), puis Prakâshâdityagupta et Vainyagupta. L'empire, divisé et affaibli, sombre dans le chaos.

Voir aussi

Sassanides02.png
  • Sassanides : leur empire en Perse fut contemporain des Gupta.
  • [1] : mini-site de l'exposition « L'Âge d'or de l'Inde classique. L'empire des Gupta » aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris du 4 avril au 25 juin 2007. Présentation exceptionnelle d'œuvres conservées pour la plupart dans des musées indiens, les collections françaises pour cette période étant assez pauvres.



Moyens empires indiens
Date : Empires du nord Royaumes du sud Royaumes étrangers

 VIe siècle av. J.-C.
 Ve siècle av. J.-C.
 IVe siècle av. J.-C.

 IIIe siècle av. J.-C.
 IIe siècle av. J.-C.

 Ier siècle av. J.-C.
 Ier siècle


 IIe siècle
 IIIe siècle
 IVe siècle
 Ve siècle
 VIe siècle
 VIIe siècle
 VIIIe siècle
 IXe siècle
 Xe siècle
 XIe siècle







  • Empire Gupta












(Pouvoir persan)
(Conquêtes grecques)





(Premières conquêtes musulmanes)

(Invasions musulmanes en Inde)


  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « Gupta ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Empire Gupta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gupta — Empire Gupta गुप्त राजवंश (sa) IIIe siècle – VIe siècle L empire Gupta à son apogée …   Wikipédia en Français

  • GUPTA (EMPIRE) — La famille Gupta semble avoir eu pour berceau le Magadha, nom donné autrefois à la région de Patna (État de Bih r). Elle s’illustra peu avant le milieu du IIIe siècle après J. C. Ayant réussi à mettre fin à la confusion qui régnait en Inde depuis …   Encyclopédie Universelle

  • Gupta — may refer to: *Gupta (name)In ancient India*Gupta Empire *Gupta script, the script used for writing Sanskrit during the Gupta Empire in India *Maharaja Sri Gupta *Ghatotkacha (Gupta Ruler), father of Chandragupta I *Chandragupta I, first Gupta… …   Wikipedia

  • Empire Kouchan — L’Empire kouchan (env. Ier–IIIe siècles) fut un État qui, à son apogée, vers 105–250, s’étendait du Tadjikistan à la mer Caspienne et à l’Afghanistan et, vers le sud, à la vallée du Gange. L’empire a été créé par les Kouchan, une tribu des… …   Wikipédia en Français

  • Empire Hunnique — L empire hunnique, apparu en Europe en 375, connaît son apogée lorsqu il atteint l Europe occidentale lors des années 450 et 451. Si l on considère l Eurasie, la période de conquêtes et de dominations des territoires va de 350 à 484. L empire… …   Wikipédia en Français

  • Empire d'Attila — Empire hunnique L empire hunnique, apparu en Europe en 375, connaît son apogée lorsqu il atteint l Europe occidentale lors des années 450 et 451. Si l on considère l Eurasie, la période de conquêtes et de dominations des territoires va de 350 à… …   Wikipédia en Français

  • Empire des Huns — Empire hunnique L empire hunnique, apparu en Europe en 375, connaît son apogée lorsqu il atteint l Europe occidentale lors des années 450 et 451. Si l on considère l Eurasie, la période de conquêtes et de dominations des territoires va de 350 à… …   Wikipédia en Français

  • Empire Maurya — मौर्य राजवंश (hi) vers 322 – vers 180 Le territoire maurya vers 265 …   Wikipédia en Français

  • Empire maurya — monnaie maurya Les Maurya sont une dynastie hindoue fondée par Chandragupta Maurya dans l année qui a suivi la retraite d Alexandre le Grand d Inde. En effet, l incursion grecque avait mis en évidence la nécessité d un État unifié pour faire face …   Wikipédia en Français

  • Empire kouchan — 34° 59′ 00″ N 69° 18′ 00″ E / 34.98333333, 69.3 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”