Aeroport intercontinental George-Bush de Houston

Aéroport intercontinental George-Bush de Houston

Aéroport intercontinental George-Bush de Houston
IAH - FAA airport diagram.jpg
Code AITA
IAH
Code OACI
KIAH
Pays États-Unis États-Unis
Ville desservie Houston (Texas)
Type d'aéroport public
Gestionnaire Houston Airport System
Altitude 30 m 97 ft
Latitude 29° 59' 04" N
Longitude 95° 20' 29" O
Superficie 40 km²
Pistes
Direction Longueur Surface
mètres pieds
15L/33R 3 658 12 000 béton
09/27 3 048 10 000 asphalte
15R/33L 3 048 10 000 béton
08R/26L 2 866 9 400 béton
08L/26R 2 743 9 000 béton
Catégories
Aéroports • Aéroports par pays
Listes
Liste des aéroportsPar code AITA
Par nombre de passagers

L'aéroport intercontinental George-Bush de Houston (code AITA : IAH ; code OACI : KIAH) se situe à 37 km au nord de Houston, au Texas (États-Unis)[1]. Il est le deuxième plus important aéroport de l'État du Texas en termes de superficie et de passagers après l'aéroport international de Dallas-Fort Worth. C'est le seizième aéroport mondial, avec plus de 41 millions de passagers qui y ont transité en 2008 et le huitième aéroport américain en termes de nombre de passagers pour les vols internationaux.

L'aéroport intercontinental George-Bush de Houston constitue la principale plate-forme de correspondance pour Continental Airlines avec 700 départs quotidiens.[1]

Sommaire

Histoire

Durant les années 1960, la ville de Houston à besoin d'un nouvel aéroport car l'aéroport Hobby commence à être restreint et ne peut s'agrandir due à la limitation des lieux[2]. La ville de Houston décide donc de développer et construire un nouvel aéroport international. Le nouvel aéroport ouvre en juin 1969. À cette époque, toutes les compagnies aériennes transfèrent leur vols de l'aéroport Hobby au nouvel aéroport. La première année d'exploitation, l'aéroport intercontinental reçoit plus de 4,5 millions de passagers[2]. Le Terminal A et B sont les principaux terminaux de l'aéroport à cette époque. Le trafic aérien augmentant, le Terminal C est construit en 1981 et neuf ans plus tard, en 1990, le Mickey Leland International Airlines Building, aujourd'hui, le Terminal D est ajouté. À travers les années plusieurs compagnies aériennes volèrent vers l'aéroport intercontinental George-Bush, KLM est la seule qui vole depuis l'ouverture[2]. En 1997, l'aéroport est rebaptisé du nom de l'ancien président George H. W. Bush[2]. Élu à Houston, celui-ci avait assisté à l'inauguration de 1969, en tant que représentant de la région de Houston au Congrès. En juin 2003, le nouveau Terminal E ouvre partiellement, mais il faut attendre en janvier 2004, pour l'ouverture complète de ce nouveau terminal, conçut exclusivement pour Continental Airlines[3]. Le 7 janvier 2009, Continental Airlines effectue depuis l'aéroport intercontinental George-Bush, le premier vol commercial au monde avec du biocarburant avec un Boeing 737[4],[5].

Compagnies aériennes

17 compagnies aériennes desservent plus de 185 destinations domestiques et internationales depuis l'aéroport intercontinental George-Bush de Houston[6].

Terminal A

Terminal B

  • États-Unis d'Amérique Continental Express opéré par Chautauqua Airlines (Alexandria, Amarillo, Atlanta, Baton Rouge, Brownsville, Colorado Springs, Columbia (SC), Columbus (OH), Corpus Christi, Dallas/Fort Worth, El Paso, Fort Walton Beach, Harlingen, Indianapolis, Jacksonville, Kansas City, Little Rock, Louisville, Lubbock, McAllen, Midland/Odessa, Minneapolis/St. Paul, Oklahoma City, Pensacola, St. Louis, West Palm Beach)
  • États-Unis d'Amérique Continental Express opéré par ExpressJet Airlines (Albuquerque, Alexandria, Amarillo, Asheville, Atlanta, Austin, Baton Rouge, Beaumont, Birmingham (AL), Brownsville, Charleston (SC), Charleston (WV), Charlotte, Chicago-O'Hare, Cincinnati/Northern Kentucky, Colorado Springs, Columbia (SC), Columbus (OH), Corpus Christi, Dallas/Fort Worth, Dallas-Love, Dayton, Des Moines, El Paso, Fayetteville (AR), Fort Myers, Fort Walton Beach, Grand Rapids, Greensboro, Greenville, Gulfport/Biloxi, Harlingen, Huntsville, Indianapolis, Jackson, Jacksonville, Killeen, Kansas City, Knoxville, Lafayette, Lake Charles, La Nouvelle-Orléans, Laredo, Lexington, Little Rock, Louisville, Lubbock, McAllen, Memphis, Midland/Odessa, Milwaukee, Mobile, Nashville, Norfolk, Oklahoma City, Omaha, Orlando, Pensacola, Pittsburgh, Phoenix, Raleigh/Durham, Richmond, Salt Lake City, Savannah, Shreveport, St. Louis, Tampa, Toronto-Pearson, Tucson, Tulsa, Victoria (TX), Washington-Dulles, West Palm Beach, Wichita)

Terminal C

  • États-Unis d'Amérique Continental Airlines (Albuquerque, Anchorage [seasonal], Atlanta, Austin, Baltimore, Baton Rouge, Birmingham (AL), Boston, Calgary, Charlotte, Chicago-O'Hare, Cleveland, Columbus (OH), Dallas/Fort Worth, Denver, Détroit, Eagle/Vail [saisonnier], El Paso, Fort Lauderdale, Fort Myers, Honolulu, Indianapolis, Jacksonville, Kansas City, La Nouvelle-Orléans, Las Vegas, Los Angeles, McAllen, Miami, Minneapolis/St. Paul, Montrose/Telluride [saisonnier], New York-LaGuardia, Newark, Oklahoma City, Omaha, Ontario (CA), Orange County, Orlando, Pensacola, Philadelphie, Phoenix, Pittsburgh, Portland (OR), Raleigh/Durham, Sacramento, Salt Lake City, San Antonio, San Diego, San Francisco, San Jose (CA), San Juan, Santo Domingo, Seattle/Tacoma, Tampa, Toronto-Pearson, Tucson, Tulsa, Vancouver, Washington-Reagan, West Palm Beach)

Terminal D

  • Mexique Aeroméxico (Mexico)
    • Aeroméxico Connect (Mexico)
  • France Air France (Paris-Charles de Gaulle)
  • Royaume-Uni British Airways (Londres-Heathrow)
  • États-Unis d'Amérique Continental Express opéré par ExpressJet Airlines (arrivées Terminal D, departs Terminal B) (Acapulco, Aguascalientes, Chihuahua, Ciudad Del Carmen, Durango, Guadalajara, Huatulco, Ixtapa/Zihuatenejo, León, Loreto, Manzanillo, Mazatlán, Mexico, Monterrey, Morelia, Nassau, Oaxaca, Puebla, Puerto Vallarta, Querétaro, Saltillo, San Luis Potosí, Tampico, Toluca, Torreón, Veracruz, Villahermosa)
  • Émirats arabes unis Emirates (Dubaï)
  • Mexique Interjet (Toluca [2009][7])
  • Pays-Bas KLM (Amsterdam)
  • Allemagne Lufthansa (Francfort-sur-le-Main)
  • Qatar Qatar Airways (Doha)
  • Singapour Singapore Airlines (Moscou-Domodedovo, Singapour)
  • Salvador TACA (Belize City, Roatán, San Salvador, San Pedro Sula)

Terminal E

  • États-Unis d'Amérique Continental Airlines (vols domestiques/Canada Voir Terminal C)
  • États-Unis d'Amérique Continental Airlines (vols internationaux) (Acapulco, Amsterdam, Aruba, Belize City, Bogotá, Bonaire, Buenos Aires-Ezeiza, Cancún, Caracas, Cozumel, Francfort-sur-le-Main [commence 1 er novembre], Grand Cayman, Guadalajara, Guatemala City, Ixtapa/Zihuatanejo, León, Liberia (CR), Lima, Londres-Heathrow, Los Cabos, Managua, Mérida, Mexico, Montego Bay, Monterrey, Nassau [saisonnier], Panamá, Paris-Charles de Gaulle, Port-d'Espagne, Puerto Vallarta, Quito, Rio de Janeiro-Galeão, Roatán, San Pedro Sula, San Salvador, São Paulo-Guarulhos, Tegucigalpa, Tōkyō-Narita)

Vols charters

Cargo

ABX Air, Aeromexpress, Air Cargo Carriers, Air France Cargo, Atlas Air, Ameriflight, Ameristar Jet Charter, Baron Aviation Services, BAX Global, British Airways World Cargo, Cargolux, Cathay Pacific Cargo, China Airlines Cargo, EVA Air Cargo, FedEx, Gemini Air Cargo, Korean Air Cargo, Martinaire, Polar Air Cargo, Polet Airlines, Saudi Arabian Airlines, Cargo, Southern Air, UPS, Volga-Dnepr

Galerie

IAH vu du ciel
Tour de contrôle
Terminal B
Terminal E

Notes et références

Liens externes

  • Portail des États-Unis Portail des États-Unis
  • Portail du Texas Portail du Texas
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « A%C3%A9roport intercontinental George-Bush de Houston ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aeroport intercontinental George-Bush de Houston de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”