Adrien Rougier

Adrien Rougier (Vernaison, 23 juin 1892 - Lyon, 1er juillet 1984) est un organiste, facteur d'orgue, chef d'orchestre et compositeur français.

Sommaire

Biographie

Issu de l'une des toutes premières familles de soyeux lyonnais, Adrien Rougier étudie très jeune le piano puis l'orgue avec Edouard Commette, organiste titulaire de la primatiale Saint-Jean de Lyon. Il poursuit ensuite ses études musicales et apprend la composition avec Georges Martin Witkowski, fondateur de la Société des Grands Concerts. Mobilisé dès 1912 puis au cours de la Première Guerre mondiale, il sera blessé à plusieurs reprises dans les tranchées de Verdun avant de contracter le paludisme en Orient.

À son retour en France, il retrouve la musique et entre à la prestigieuse Schola Cantorum avec pour enseignants Abel Decaux, Maurice Sergent, Vincent d'Indy et surtout Louis Vierne dont l'influence sera prépondérante dans ses compositions pour orgue. Ce dernier le charge d'ailleurs de la création de son Triptyque pour orgue opus 58[1]avec orchestre. L'année 1922 voit son poème symphonique Les Elfes remporter le concours de composition de la Société des Grands Concerts et il est dès l'année suivante chef d'orchestre des Concerts Symphoniques Hector Berlioz à Grenoble[2]. Pour la saison musicale 1927/1928, il n'oublie pas pour autant la scène lyonnaise aux côtés de Paul Le Flem, André Caplet et Jacques Ibert en créant En marge de trois maîtres français.

Mais Rougier revient à son instrument favori, l'orgue et, après une expérience à Saint-Sulpice à Paris, il devient titulaire dans plusieurs paroisses lyonnaises telles que Saint-Irénée, Saint-Polycarpe ou Saint-Pothin. C'est grâce à son influence qu'est créé dans cette dernière église le Requiem de Maurice Duruflé avec le compositeur aux orgues, la première pour grand orchestre ayant lieu en 1947, salle Gaveau, à Paris. Il participe également à la création de nombreuses œuvres d'artistes contemporains tels que Jean Langlais. Professeur au Conservatoire National de Région de Lyon, où il a notamment comme élèves Georges Aloy, Patrice Caire, Maurice Clerc, Paul Coueffë, Georges Guillard, Jean-Pierre Millioud et Jean-Luc Salique, Adrien Rougier fut un infatigable promoteur de la musique d'orgue à Lyon, ce qui l'amena à créer la Société des Amis de l'Orgue et à consacrer de fructueuses recherches sur le combinateur électronique et la facture d'orgue. Sa contribution à la restitution des sonorités des orgues de Jean-Sébastien Bach permet une remarquable synthèse technique des œuvres du cantor de Leipzig. Il est décoré en 1974 de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand par SE Alexandre Renard, cardinal de Lyon.

Il est le frère de l'astronome et physicien Gilbert Rougier

Œuvres

  • Les Elfes, poème symphonique pour orchestre, 1921 (créé par l'Orchestre philharmonique de Grenoble le 19 avril 1922)
  • En marge de trois maîtres français, pour orchestre (créé le 9 novembre 1928, salle Rameau à Lyon, par l'orchestre de la Société philharmonique de Lyon dirigé par l'auteur).
  • Trois Esquisses pour l'Odyssée : Ulysse, Calypso, Les Jeux chez les Phéaciens, pour orchestre (créées le 4 mars 1934, salle Rameau à Lyon, par l'orchestre de la Société philharmonique de Lyon dirigé par Jean Witkowski).
  • Nocturne pour violoncelle et piano (éditée chez Jobert, Paris)
  • Trois mélodies sur des poèmes d’Albert Samain, pour soprano et piano (éditée chez Jobert, Paris)
  • Elégie-lamento pour orgue (éditée chez Rubin, Lyon)
  • Arabesque pour orgue (éditée chez Rubin, Lyon)
  • Elevation en Réb majeur pour orgue (éditée chez Rubin, Lyon)
  • Interlude en ut mineur pour orgue (édité chez Rubin, Lyon)
  • Toccata et fugue en sol mineur pour orgue, créée en 1965 devant Son Eminence Alexandre Renard, archevêque de Lyon (éditée chez Rubin, Lyon)
  • Petites pièces pour orgue
  • Initiation à la facture d'orgue publication des amis de l’orgue de Lyon - 1940/41 –
  • Les Orgues de Jean-Sébastien Bach - Imprimerie Roudil Frères – Lyon 1er -
  • J-S Bach, l'organiste et l'œuvre pour orgue par Adrien Rougier[3].

Notes et références

  1. Bernard Gavoty
  2. http://www.editions-rubin.com/rougier.html
  3. Les Orgues du Rhône, Yves Jaffrès, Editions Comp'act, 1992

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Adrien Rougier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rougier — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Régions et paysages 1.1 Localisations …   Wikipédia en Français

  • Groupe Rougier — Rougier Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Régions et paysages 1.1 Localisations …   Wikipédia en Français

  • Gilbert Rougier — est né le 12 septembre 1886 à La Mulatière (Rhône Alpes). Il obtint une licence es Sciences. Avant de se consacrer à l astronomie, il avait été ingénieur chimiste, mais vers sa vingt troisième année, la lecture de l Astronomie populaire de… …   Wikipédia en Français

  • Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand — L’ordre de Saint Grégoire le Grand est une décoration accordée par le Saint Siège (Vatican), à titre civil ou militaire. Insigne de commandeur (civil) de l ordre Fondé le 1er septembre 1831 par le pape Grégoire XVI en l honneur du pape …   Wikipédia en Français

  • Louis Vierne — Louis Victor Jules Vierne (* 8. Oktober 1870 in Poitiers; † 2. Juni 1937 in Paris) war ein französischer Organist und Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Kompositionen 2.1 Orgel S …   Deutsch Wikipedia

  • Abel Decaux — Pour les articles homonymes, voir Decaux. Abel Marie Decaux Naissance 11 févrie …   Wikipédia en Français

  • Bach — Johann Sebastian Bach « Bach » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bach (homonymie). Johann Sebastian Bach Jean Sébastien Bach …   Wikipédia en Français

  • Compositeurs de musique classique par époques — Liste de compositeurs de musique classique par période Liste des compositeurs de musique classique par période. Cette liste a aussi pour but de répertorier les pages à créer (liens rouges). Sommaire 1 Musique médiévale (jusqu au XIVe siècle) …   Wikipédia en Français

  • Compositeurs par époques — Liste de compositeurs de musique classique par période Liste des compositeurs de musique classique par période. Cette liste a aussi pour but de répertorier les pages à créer (liens rouges). Sommaire 1 Musique médiévale (jusqu au XIVe siècle) …   Wikipédia en Français

  • J-S Bach — Johann Sebastian Bach « Bach » redirige ici. Pour les autres significations, voir Bach (homonymie). Johann Sebastian Bach Jean Sébastien Bach …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”