Achot Ier d'Armenie

Achot Ier d'Arménie


Achot Ier dit Medz (en arménien Աշոտ Մեծ « le Grand » ; v. 820 † 890) est un membre (Achot V) de la famille arménienne des Bagratides, qui a été prince des princes d'Arménie de 862 à 884 puis roi d'Arménie de 884 à 890. Il est fils de Smbat VIII Bagratouni, sparapet, et neveu de Bagrat II Bagratouni, prince des princes d'Arménie.

Les années de sa jeunesse sont marquées par des révoltes arméniennes et suivies par une répression sévère. Son oncle est exilé, après avoir été forcé de se convertir à l'islam, et son père martyrisé pour avoir refusé de se convertir. Il hérite cependant des domaines de son père, autour de Bagaran et du cours supérieur de l'Araxe. En 862, pour contrer les Arçrouni du Vaspourakan, le calife abbasside Al-Musta`in le nomme išxanac išxan (« prince des princes » d'Arménie) pour se le concilier. Ce n'est cependant qu'un titre, chaque prince chef de famille restant plutôt indépendant. Il y avait même quelques émirats arabes en Arménie.

Pour faire accepter son nouveau titre par les autres familles princières, Achot multiplie les alliances et les mariages. Cette politique lui apporte un important prestige qui lui permet de battre à plusieurs reprises les émirs d'Arzèn, de Mantzikert et de Bardaa. Voulant le flatter, le calife Al-Mu`tamid rétablit la royauté en Arménie et lui donne la couronne royale. Dès 867, il envoie une ambassade à Constantinople où, faisant mine de se reconnaître vassal de l'Empire byzantin, il fait également reconnaître son titre royal par l'empereur Basile Ier.

Ces efforts se limitent à la reconnaissance d'une vassalité purement théorique. Vers 860, le patriarche Photios envoie une lettre à Achot et au patriarche d'Arménie demandant à l'Église apostolique arménienne de se rallier à l'Église orthodoxe, mais la demande reste sans suite, excepté un concile à Erazgavroq qui se contente de déclarations qui ne sont pas suivies d'actions. Cela permet à Achot et à ses successeurs de se maintenir en pratiquant une politique d'équilibre entre le califat et Byzance.

Union et postérité

Il a épousé une certaine Kotramide[1], qui a donné naissance à :

  • Smbat Ier Nahadak (v. 850 † 912), roi d'Arménie ;
  • Sahak ;
  • Sapouh, Grand-Connétable d'Arménie (mort 912) ;
  • David (mort en 902) ;
  • Sopi (Sophia), mariée en 863 à Grigor-Derenik Arçrouni, prince de Vaspourakan ;
  • Mariam (morte 914), mariée à Vasak V Gabour, prince de Gelarkounik ;
  • Ne épouse de Vahan prince Arçrouni.

Notes et références

  1. Cyrille Toumanoff, Manuel de Généalogie et de Chronologie pour le Caucase chrétien (Arménie, Géorgie, Albanie), Édition Aquila, Rome, 1976 [détail des éditions], p. 108 .

Bibliographie

  • René Grousset, L'Empire du Levant : Histoire de la Question d'Orient, Payot, coll. « Bibliothèque historique », Paris, 1949 (réimpr. 1979), 648 p. (ISBN 2-228-12530-X), p. 133-135 .
  • Cyrille Toumanoff, Manuel de Généalogie et de Chronologie pour le Caucase chrétien (Arménie, Géorgie, Albanie), Édition Aquila, Rome, 1976 [détail des éditions], p. 108 .

Lien externe


  • Portail des Bagratides Portail des Bagratides
  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
Ce document provient de « Achot Ier d%27Arm%C3%A9nie ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Achot Ier d'Armenie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Achot Ier d'Arménie — Pour les articles homonymes, voir Achot Ier. Achot Ier Medz …   Wikipédia en Français

  • Achot III d'Armenie — Achot III d Arménie Achot III dit Voghormadz (en arménien Աշոտ Գ. Ողորմած, « le Miséricordieux » ; † 977) est un membre de la famille arménienne des Bagratides, qui est roi d Arménie de 951 à 977. Il est fils d Abas, roi d Arménie …   Wikipédia en Français

  • Achot II d'Armenie — Achot II d Arménie Achot II dit Erkath (en arménien Աշոտ Բ Երկաթ, « le roi de fer » ; † 928) est un membre de la famille arménienne des Bagratides, qui a été roi d Arménie de 912 à 928. Il est le fils de Smbat Ier le Martyr, roi d… …   Wikipédia en Français

  • Achot IV d'Armenie — Achot IV d Arménie Achot IV (en arménien Աշոտ Դ ; † 1041), dit Qatj (« le Vaillant »), est un membre de la famille arménienne des Bagratides, roi d Arménie de 1041 à 1041 et second fils de Gagik Ier, roi d Arménie. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français

  • Achot III d'Arménie — Achot III Titre Roi d Arménie 951 – 977 Prédécesseur Abas Successeur Smbat II …   Wikipédia en Français

  • Achot II d'Arménie — Achot II Achot II, représentation de 1898. Titre Roi d Arménie 912 – …   Wikipédia en Français

  • Achot IV d'Arménie — Achot IV Titre Roi d Arménie 1021 – ca. 1040 Prédécesseur Smbat III Successeur Smbat III …   Wikipédia en Français

  • Achot Ier d'Ibérie — Pour les articles homonymes, voir Achot Ier. Achot Ier d Ibérie, dit Achot Ier le Curopalate (en géorgien : აშოტ I კურაპალატი, Achot I Kurapalati), est un Prince Primat d Ibérie pour le Calife et le Basileus qui lui accorde le titre de… …   Wikipédia en Français

  • Gagik Ier d'Armenie — Gagik Ier d Arménie Pour les articles homonymes, voir Gagik Ier. Gagik Ier (en arménien Գագիկ Ա ; † 1020), dit …   Wikipédia en Français

  • Sembat Ier d'Arménie — Smbat Ier d Arménie Smbat Ier (en arménien Սմբատ Ա. ; v. 850 † 912), dit Nahadak (« le Martyr ») est un membre de la famille arménienne des Bagratides, qui a été roi d Arménie de 890 à 912. Il est fils d Achot Ier Medz, roi d …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”