Arcrouni

Arçrouni

Royaume de Vaspourakan, 908-1021.

Les Arçrouni ou Artsrouni également translittéré en Ardzrouni (en arménien Արծրունի) sont les membres d'une famille de la noblesse arménienne, qui prend de l'importance au VIIIe siècle avant d'accéder à la royauté au Vaspourakan de 908 à 1021.

Sommaire

Histoire familiale

Selon l'historien arménien Moïse de Khorène, ils descendraient d'ancien rois d'Assyrie, prétention qu'ils partagent avec la famille Gnouni. Il semble en fait qu'ils descendent plus sûrement des anciens princes de Sophène[1] de la dynastie orontide[2]. À l'origine, leur fief est la montagneuse principauté d'Aghbak[3], mais ils profitent de la disparition des Rechtouni au IVe siècle puis des Ervandouni vers 451, de telle sorte que vers 500, leurs possessions couvrent déjà le noyau du futur royaume du Vaspourakan et les placent parmi les quatre grandes familles arméniennes (avec les Mamikonian, les Bagratouni et les Siouni)[2].

Le plus ancien Arçrouni attesté est un certain Vacé, tué avec sa famille sur l'ordre du roi Tigrane VII. Il semble cependant qu'il s'était révolté contre le roi avec Zora Rechtouni. Seul un fils, Savasp, survit sauvé par Artavazd et Vazak Mamikonian dont il épouse une fille. Vers 357, Savasp tue le roi Tigrane. Savasp a un fils, Mérouzhan, qui est nommé gouverneur d'Arménie en 363, mais qui trahit son pays en appelant Shapur II, roi sassanide de Perse[1].

La famille apparaît ensuite en 414 avec Savasp qui s'oppose à Châhpûhr, prince sassanide d'Arménie, qui persécute les chrétiens. La famille doit provisoirement s'exiler à Byzance, mais le prêtre Alan Arçrouni et son frère Mérouzhan reviennent ensuite en Arménie.

Un Sahak Arçrouni est cité en 484, puis on ne parle plus de cette famille avant 594, quand un Vardan Arçrouni se rend à la cour de Perse. Varaz-Sapouh entreprend le même voyage en 607.

Saints Sahak et Hamazasp Arçrouni, façade méridionale de l'église d'Aghtamar.

Après l'instauration de l'Arménie arabe, la famille continue son expansion[4]. En 705, les Arabes organisent une campagne de répression en Arménie et exécutent, entre autres, Grigor et Koruim Arçrouni. Il semble qu'ils aient un frère, Vahan, père de Sahak et d'Hamazasp, tous deux nakharark en 762, qui combattent les pillards arabes mais sont tués et vengés par leur frère Gagik Arçrouni. Ce dernier est capturé peu avant la bataille de Bagrévand, en 772 et meurt en prison. Le fils aîné Hamazasp réussit à s'emparer du Vaspourakan, mais est emprisonné par les Arabes en 782 avec ses frères Sahak et Mérouzhan. Hamazasp et Sahak sont décapités en 775 et Mérouzhan libéré.

En 908, pour contrer le roi Smbat Ier d'Arménie, Yousouf, émir d'Azerbaïdjan, accorde l'investiture royale à Gagik Arçrouni[5]. Ses descendants conservent le royaume de Vaspourakan jusqu'en 1021/1022[6], et la branche aînée s'éteint en 1080, tandis qu'une branche cadette se perpétue jusqu'au XIVe siècle.

Princes et rois

Princes Arçrouni

Note : faute de documentation suffisante, la liste n'est pas complète.

  • Vacé Ier Arçrouni, vers 338/350 ;
  • Savasp, fils du précédent, cité en 350 et en 357 ;
  • Mérouzhan Ier, fils du précédent, cité 363 et 381 ;
  • Vacé II, cité en 432 ;
  • Vasak, fils probable du précédent ;
  • Mérouzhan II, fils du précédent, nakharar, cité en 451 ;
  • Nerschapour/Mihrschapour Ier, cité de 449/451 à 475 ;
  • Sahak, cité en 484 ;
  • Vardan, cité en 594 ;
  • Vasak, cité en 610/611, crucifié par les Iraniens ;
  • Varaz-Sapouh, nakharar, cité en 607 ;
  • Grigor et Korium, nakharark, exécutés en 705 (crucifiés par les Arabes) ;
  • Vahan, nakharar vers 700 ;
  • Sahak II et Hamazasp, fils du précédent, nakharark, tués en 762 ;
  • Gagik († 772), nakharar, frère des précédents.

Princes de Vaspourakan

  • Arçrouni (martyr, † 6 janvier 785), fils du précédent, prince de Vaspourakan ;
  • Merouzhan III Arçrouni, frère du précédent (762-785) ;
  • Gagik Ier (après 785), fils d'Hamazasp ou de Merouzhan ;
  • Hamazasp II Arçrouni († 836), fils du précédent ;
  • Achot Ier Aboulabas († 874), fils du précédent ;
  • Grigor-Dérénik Arçrouni († 887), fils d'Achot Ier ;
    • Gagik Aboumervan Arçrouni († 896), régent (887-888) puis anti-prince (888-896) ;
  • Achot-Sargis Arçrouni († 903), fils de Grigor Arçrouni ;
  • Gagik Ier († 937 ou 943), frère du précédent, prince du Vaspourakan puis roi en 908.

Rois de Vaspourakan

Façade orientale de Sainte-Croix d'Aghtamar ; Gagik figure dans le médaillon central, au-dessus d'Adam[7].

Princes Arçrouni

  • Sénéqérim-Hovhannès († 1026) ;
  • Dawit († 1037), fils du précédent ;
  • Atom († 1080), frère du précédent.

Autres membres de la famille

Les Arçrouni à Byzance

La famille de l'empereur Léon V l'Arménien : il est fils d'un Bardas (v. 735 † 792), stratège des Anatoliques, puis patrice. Il a également deux neveux, Bardas († 821), duc de 813 à 820, et Grégorios († 823), stratège. Le patriarche Nicéphore Ier écrivit une notice sur Léon V, lequel l'avait fait déposer, qui relate que ce dernier était arménien et descendant d'« un mauvais rejeton parricide de Sennacherib, roi des Assyriens ». Cette référence au roi assyrien renvoie aux familles arméniennes Arçrouni et Gnouni, qui revendiquaient également cette ascendance. La documentation de l'époque ne permet pas de trancher entre les deux familles, mais les prénoms de Bardas et Gregorios sont les traductions des prénoms arméniens Vardan et Grigor, portés par des princes Arçrouni[8],[9].

Notes et références

  1. a  et b (en) Cyrille Toumanoff, « Artsruni » sur Encyclopædia Iranica. Consulté le 5 mars 2009.
  2. a  et b (en) Richard G. Hovannisian (dir.), Armenian Van/Vaspourakan, Mazda, Costa Mesa, 2000 (ISBN 978-1-568-59130-6), p. 22.
  3. (en) Richard G. Hovannisian (dir.), op. cit., p. 18.
  4. (en) Richard G. Hovannisian (dir.), op. cit., p. 23.
  5. René Grousset, Histoire de l’Arménie des origines à 1071, Payot, Paris, 1947 (réimpr. 1973, 1984, 1995, 2008), 644 p., p. 433 .
  6. Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Privat, Toulouse, 2007 (ISBN 978-2-7089-6874-5), p. 279.
  7. (en) Lynn Jones, Between Islam and Byzantium: Aght'amar and the Visual Construction of Medieval Armenian Rulership, Ashgate, Farnham, 2007 (ISBN 978-0754638520), p. 79.
  8. Christian Settipani, Nos ancêtres de l'Antiquité : étude des possibilités de liens généalogiques entre les familles de l'Antiquité et celles du haut Moyen-Âge européen, Christian, Paris, 1991, 263 p. (ISBN 2-86496-050-6), p. 185-189 
  9. Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les princes caucasiens et l'Empire du VIe au IXe siècle, de Boccard, Paris, 2006, 634 p. (ISBN 978-2-7018-0226-8), p. 324-327 

Voir aussi

Article connexe

Bibliographie

  • Gérard Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Privat, Toulouse, 2007 (ISBN 978-2-7089-6874-5).
  • René Grousset, Histoire de l’Arménie des origines à 1071, Payot, Paris, 1947 (réimpr. 1973, 1984, 1995, 2008), 644 p. 
  • Christian Settipani, Continuité des élites à Byzance durant les siècles obscurs. Les princes caucasiens et l'Empire du VIe au IXe siècle, de Boccard, Paris, 2006, 634 p. (ISBN 978-2-7018-0226-8), p. 312-327 .
  • Cyrille Toumanoff, Manuel de Généalogie et de Chronologie pour le Caucase chrétien (Arménie, Géorgie, Albanie), Édition Aquila, Rome, 1976 [détail des éditions], p. 87-93, 520-521 & 524-525 .
  • Portail de l’Arménie Portail de l’Arménie
Ce document provient de « Ar%C3%A7rouni ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arcrouni de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arçrouni — Royaume de Vaspourakan, 908 1021. Les Arçrouni ou Artsrouni également translittéré en Ardzrouni (en arménien Արծրունի) sont les membres d une famille de la noblesse arménienne, qui prend de l importance au VIIIe siècle avan …   Wikipédia en Français

  • Grigor-Dérénik Arçrouni — (mort en 886/887) est un prince de Vaspourakan de la dynastie arménienne des Arçrouni. Il règne sur cette région de l Arménie historique en l absence de son père de 857 à 868, puis après la mort de celui ci de 874 à 886/887. Sommaire 1 Contexte 2 …   Wikipédia en Français

  • Thomas Arcrouni — Thomas Arçrouni Thomas Arçrouni ou Tovma Artsrouni (en arménien Թովմա Արծրունի) est un historien arménien des IXe et Xe siècles issu de la famille royale des Arçrouni. Il est l auteur d une Histoire de la maison des Arçrouni racontant le… …   Wikipédia en Français

  • Sargis-Achot Arçrouni — Achot Sargis Arçrouni Achot Sargis ou Sargis Achot Arçrouni (né vers 874/877 mort le 13 novembre 903) est un prince de Vaspourakan appartenant à la dynastie arménienne des Arçrouni. Il règne de 887 à sa mort. Sommaire 1 Contexte 2 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Thomas Arçrouni — ou Tovma Artsrouni (en arménien Թովմա Արծրունի) est un historien arménien des IXe et Xe siècles issu de la famille royale des Arçrouni. Il est l auteur d une Histoire de la maison des Arçrouni racontant le développement et la formation du… …   Wikipédia en Français

  • Achot-Sargis Arçrouni — Achot Sargis ou Sargis Achot Arçrouni (né vers 874/877 mort le 13 novembre 903) est un prince de Vaspourakan appartenant à la dynastie arménienne des Arçrouni. Il règne de 887 à sa mort. Sommaire 1 Contexte 2 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Achot Ier Arçrouni — Pour les articles homonymes, voir Achot Ier. Achot Ier Arçrouni ou Artsrouni (en arménien Աշոտ Ա Արծրունի ; mort le 27 mai 874) est un prince arménien de la maison des Arçrouni ayant régné sur le Vaspourakan de 836 à 874. En raiso …   Wikipédia en Français

  • Gourgen II Arçrouni — (en arménien Գուրգեն Բ Արծրունի ; * 883/884 † 923) est un prince de Vaspourakan de 904 à 923 de la famille arménienne des Arçrouni. Il règne sur la partie sud est du Vaspourakan, son frère Gagik Ier dirigeant la partie nord ouest. À la mort… …   Wikipédia en Français

  • Merouzhan Ier Arcrouni — Mérouzhan Ier Arçrouni Mérouzhan Ier Arçrouni[1]cité en 363 et en 381, est un nakharar arménien de la famille des Arçrouni. Aucun document ne donne sa filiation, mais on sait que vers 350, le prince Savasp est l unique rescapé du massacre de sa… …   Wikipédia en Français

  • Mérouzhan Ier Arçrouni — Mérouzhan Ier Arçrouni[1]cité en 363 et en 381, est un nakharar arménien de la famille des Arçrouni. Aucun document ne donne sa filiation, mais on sait que vers 350, le prince Savasp est l unique rescapé du massacre de sa famille par le roi… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”