Crane humain


Crane humain

Crâne humain

Vue de face Vue de face
Vue de face
Vue de côté Vue de côté
Vue de côté


Chez les vertébrés, le crâne est la partie supérieure du squelette. Il est essentiellement destiné à protéger le cerveau. Il repose sur le rachis cervical par l'intermédiaire de l'atlas ou vertèbre C1, et maintien en antérieur le massif facial. Chez l'Homme, l’ensemble composé par la tête et le crâne représente environ un huitième du poids du corps et est la partie la plus solide du corps. Si le crâne humain n'est qu'une boîte osseuse destinée à protéger le cerveau, c'est une boîte qui a pu évoluer au cours des derniers millions d'années.

Sommaire

Caractéristiques

Si des mouvements sont possibles chez le nourrisson dont les fontanelles ne sont pas soudées, ils sont quasi nuls chez l'adulte et les mouvements du crâne sont ceux de la tête et dus aux vertèbres cervicales qui permettent :

  • la rotation antérograde et rétrograde sur le couple atlas/axis;
  • les flexions antérieure, postérieure et latérales droite et gauche.

Description

Le crâne, ou boîte crânienne, comprend deux parties :

  • le plancher (ou base du crâne), limité par l'os occipital en arrière et la partie supra-orbitaire de l'os frontal en avant. Il est percé de trous laissant passer (entre autres) les nerfs crâniens ;
  • la voûte, (ou calvaria) formée de plaques osseuses, soudées entre elles par des syndesmophytes (soudures interdigitées extrêmement solides). Comme le cerveau, schématiquement, la voûte comprend quatre parties ou pôles :
    • frontal ou plutôt fronto-orbitaire, à l'avant (formée des os frontal, ethmoïde, sphénoïde et percé de cavités pneumatiques creuses : les sinus) ;
    • pariétal droit et gauche, latéralement (os pariétal et temporal) formant les tempes, zones les plus fragile de cette boîte ;
    • occipital à l'arrière (os occipital).

Les os du crâne

Planche tirée de l’Anatomia per uso et intelligenza del disegno ricercata non solo su gl'ossi, e muscoli del corpo humano de Bernardino Genga, 1673.

Seulement deux os de la tête ne font pas partie du crâne :

  • l'os hyoïde, en avant de l'ouverture de la trachée
  • la mandibule ou maxillaire inférieure ou mâchoire inférieure.

Os de structure

Les os structuraux sont au nombre de neuf :

  • Os frontal, front et voûte orbitaire ;placé en avant du crâne et des 02 os pariétaux
  • Os occipital, arrière et base du crâne ;
  • Os Pariétaux, au nombre de deux. Calotte crânienne et parties latérales du haut du crâne ;
  • Temporaux ; au nombre de deux. Situés sous les pariétaux ce sont les os les plus fragiles du crâne, car les plus minces;

Ces os sont larges, plats ou convexes.

  • Sphénoïde, base du crâne, calvaria et massif facial
  • Ethmoïde, entre les orbites participe à la fosse crânienne antérieure par sa lame criblé et le processus crista gali,ces deux structures viennent s'encastrer dans l'incisure ethmoïdale de l'os frontal.
  • Maxillaire, forme la mâchoire supérieure.

Ces trois derniers et le frontal contiennent les sinus : espaces creux remplis d'air (espaces pneumatiques).

Os fonctionnels

ou petits os, en nombre variable, ce sont :

  • Os lacrymaux (à l'intérieur des orbites)
  • Vomer (dans la cavité nasale)
  • Os palatins (voûte du palais osseux)
  • Zygomatiques (sous les orbites)
  • os ou osselets de l'oreille moyenne : de chaque côté ; les 3 os de l'audition :
    • le malléus (marteau) (au nombre de deux, dr et g.)
    • l'incus (enclume) (Au nombre de deux)
    • le stapes (étrier) (Au nombre de deux)
  • Os surnuméraires ou wormiens (nommés d'après Ole Worm (1588-1654)).

Schéma

Crâne, vue latérale gauche : 1. frontal 2. sphénoïde 3. éthmoïde 4. lacrymal 5. nasal 6. zygomatique 7. maxillaire 8. mandibule 9. temporal 10. occipital 11. pariétal


Maladies du crâne

Le crâne vu par les autres disciplines

Anthropologie

L'étude des crânes (chargée de science mais aussi de légendes) forme une partie importante de cette discipline.

Ostéopathie

Les ostéopathes pratiquent des techniques crâniennes dans le but de mobiliser les os du crâne et de lever leurs restrictions de mobilité.

Phrénologie

Du grec phrenos (diaphragme ; relatif au diaphragme ou à l'esprit), la phrénologie est la discipline qui étudiait la forme des crânes et spécialement leurs « bosses » pour définir les caractères psychologiques de ce dernier. Elle reposait sur la croyance erronée que la conformation du crâne pourrait être corrélée à la physiologie du cerveau et sur les fonctions intellectuelles de l'homme. Inventée par François Joseph Gall, elle connut son heure de gloire au XIXe siècle. Il n'en reste de nos jours que l'expression « la bosse des maths ».

Préhistoire

Le crâne étant la partie la plus solide du corps humain est celle qui se conserve le mieux au cours des siècles. Et les préhistoriens ont retrouvé des crânes vieux de plusieurs dizaines de millions d'années assez bien conservés.

En fait, à ce point de vue, le crâne peut être assimilé à une roche (essentiellement composée de carbonate de calcium) et donc quasiment indestructible.

Secourisme

La prise en charge de victimes susceptibles de présenter un traumatisme du crâne nécessite de réaliser et transmettre un bilan spécifique détaillé. Celui-ci se révélera important pour la prise en charge médicale de la victime et le diagnostic de ses lésions[1].

Chakralogie

Selon certaines croyances, le crâne, siège de la pensée, et donc du commandement suprême, serait le chef des quatre centres, par lesquels les chakras schématiseraient une représentation macrocosmique de l'Homme ; les trois autres centres étant situés à la base du sternum, au nombril et au sexe.
Il en est de même chez l'ethnie africaine des Bambaras.

Littérature

« Mais arracher des enfants à leur activité normale, qui est celle de l'agitation inutile et joyeuse, pour les enfermer entre quatre murs où pendant des années on leur empile dans le crâne des notions abstraites, c'est la torture la plus masochiste que l'homme ait inventée contre lui-même. »

— René Barjavel, La charrette bleue, p. 145, Denoël

Peinture et Symbolique

El Gréco, Marie-Madeline pénitente

Présent dans certaines natures mortes, notamment les vanités, le crâne symbolise le temps destructeur et la vanité de tout attachement humain aux choses périssables. Il peut être également l'attribut de la mélancolie ou connoter la repentance, la méditation et la préparation à la mort (Memento mori). Il est l'attribut de Marie de Magdala dans les représentations de Marie-Madeleine pénitente. Mais le crâne figure aussi au pied de Jésus mort sur sa croix (sur le Mont du Crâne, le Golgotha) en référence au péché qu'il aurait racheté suivant la tradition chrétienne, celui d'Adam, et dont ce serait le crâne.

La tête de mort assortie de deux tibias croisés est l'emblème de la piraterie. C'est également l'icône qui sert d'avertissement pour représenter un danger, par exemple un produit toxique.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la médecine Portail de la médecine
  • Portail de la biologie Portail de la biologie
Ce document provient de « Cr%C3%A2ne humain ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Crane humain de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Crâne humain — {{{Caption}}} {{{Caption2}}} Latin …   Wikipédia en Français

  • Crâne Humain — Vue de face …   Wikipédia en Français

  • CRÂNE — Le crâne des Vertébrés est un édifice squelettique complexe, qui se développe autour du cerveau et des organes sensoriels spéciaux de la région céphalique. Il prolonge la colonne vertébrale et constitue avec elle le squelette axial. Le crâne… …   Encyclopédie Universelle

  • Crâne osseux — Crâne Pour les articles homonymes, voir Crâne humain et Crane. Exposition de plusieurs crânes d animaux (castor, chauve souris… ) …   Wikipédia en Français

  • Crane de cristal — Crâne de cristal Un crâne de cristal Un crâne de cristal est une représentation en cristal de roche d un crâne humain. La popularité de ce type d’artefact débute au XIXe siècle parmi les amateurs d antiquités mésoaméricaines …   Wikipédia en Français

  • Crâne De Cristal — Un crâne de cristal Un crâne de cristal est une représentation en cristal de roche d un crâne humain. La popularité de ce type d’artefact débute au XIXe siècle parmi les amateurs d antiquités mésoaméricaines …   Wikipédia en Français

  • Crâne —  Pour l’article homophone, voir Krahn. Pour les articles homonymes, voir Crâne humain, Crane et CRAN …   Wikipédia en Français

  • Crâne de cristal — Un crâne de cristal Un crâne de cristal est une représentation de crâne humain en cristal de roche. Ce type d’objet était très prisé des amateurs d antiquités mésoaméricaines précolombiennes au XIXe siècle. Considérés comme représentatifs… …   Wikipédia en Français

  • Humain moderne — Homo sapiens Pour les articles homonymes, voir Homo sapiens et Homme …   Wikipédia en Français

  • Humain (Warcraft) — Races de Warcraft Warcraft est un univers de fiction créé par la société Blizzard Entertainment et apparu pour la première fois dans le jeu vidéo Warcraft: Orcs Humans en 1995. Par la suite, l’univers se développe à travers la sortie de plusieurs …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.