.app

Graphical environment manager

Bureau GEM version 1.1

Le GEM (Graphical Environment Manager) est un environnement graphique créé par Digital Research, l'inventeur du système d'exploitation CP/M (ancêtre de MS-DOS). Le logo du GEM est une gemme (pierre précieuse) en référence au mot anglais.

Il était disponible sur les plateformes Atari et PC. Sur la plateforme Atari, GEM était intégré au système d'exploitation TOS. Certains PC, notamment les machines fabriquées par Amstrad étaient vendus avec le GEM pré-installé.

Un procès intenté par Apple à Digital Research concernant un brevet sur les environnements graphiques (principalement l'usage de l'icône « poubelle ») mit fin à la vente de GEM pour les PC. Microsoft n’avait pas encore commercialisé une version Windows exploitable, mais travaillait en collaboration avec Apple pour le portage de Multiplan-Dos vers Excel-Mac, et se trouva ainsi débarrassé d'un dangereux concurrent.

Le procès n'eut aucune incidence sur Atari qui continua de l'intégrer à ses machines et en le faisant évoluer au gré des évolutions technologiques de ses produits.

Après le rachat de Digital Research par Caldera, le code source du GEM a été distribué sous les termes de la licence GPL. Cette libération du code source a permis l'émergence de projets de logiciels libres dérivés. (voir FreeGEM)

Sommaire

Fonctionnement

Les éléments de base

GEM se compose initialement de deux bibliothèques de fonctions et d'un «Bureau GEM»:

  • VDI (Virtual Device Interface), qui sert de couche d'abstraction matérielle pour tout ce qui a trait à l'affichage.
  • AES (Application Environment Services), qui prend en charge le dessins des éléments de l'interface graphique et la gestion de l'interaction avec l'utilisateur (fenêtres, boîtes de dialogues, champs de formulaires, évènements utilisateur, etc...)
  • Le Bureau GEM est un programme qui sert d'interface graphique pour la manipulation des fichiers. C'est l'équivalent du Finder des ordinateurs produits par Apple.


GDOS/SpeedoGDOS

Une troisième bibliothèque a ensuite été ajoutée : GDOS (Graphical Device Operating System). Cette bibliothèque est chargée depuis une disquette ou le disque dur au démarrage, et permet l'utilisation de plusieurs polices de caractères, le support de hautes résolution et introduisait les métafichiers, un format de fichiers décrivant le dessin d'une page. Puis Atari s'est procurée auprès de la société Bitstream sa technologie de fonte vectorielle baptisée Speedo, et les versions de GDOS intégrant cette technologie ont été appelées SpeedoGDOS.

Par la suite, des réimplémentations de la bibliothèque VDI comme NVDI ont intégré les fonctionnalités de SpeedoGDOS.

Versions

Du temps de sa commercialisation, les versions Atari et PC ont évolué indépendamment l'une de l'autre. Puis la libéralisation du code source et l'arrêt de la production d'ordinateur par Atari ont permis l'émergence de versions open source.

Atari

Sur les ordinateurs Atari, le GEM fait partie du système d'exploitation installé en mémoire morte, le TOS, et évolue donc de conserve avec lui.

En revanche GDOS n'étant pas embarqué dans les ordinateurs, celui-ci à connu différentes versions :

  • GDOS
  • AMC-GDOS
  • Font-GDOS
  • FSM-GDOS
  • SpeedoGDOS (4.x)

Composants commerciaux

Certains composants de substitution ont été redéveloppé par des éditeurs de logiciel.

VDI
NVDI par Behne & Behne
AES
NAES par woller systeme
GDOS
G-Plus par Codehead, SpeedoGDOS 5.x par Compo Software

Versions open source

Les composants du GEM (VDI, AES, bureau) ont été réimplémenté par différents projets :

VDI
fVDI
AES
XaAES, MyAES
Bureau
Thing, TeraDesk

Types de fichiers liés à GEM

Fichiers de données

Les extensions de noms de fichiers suivants indiquent des contenus utilisables par le GEM.

.RSC 
fichier de ressource d'une application, contenant la description des interface. On avait ainsi une séparation du traitement et de l'interface, ce qui facilite par exemple la localisation des programmes.
.IMG 
fichier image bitmap
.GEM 
métafichier, fichier de dessin vectoriel GDOS
.FNT 
fichier de police de caractères GDOS

Fichiers exécutables

Les extensions de noms de fichiers suivants indiquent que les fichiers sont des programmes.

.TOS 
programme n'utilisant pas GEM (plateforme Atari)
.TTP 
programme n'utilisant pas GEM, avec des paramètres (plateforme Atari)
.APP 
programme utilisant GEM (plateforme PC et Atari)
.PRG 
programme utilisant GEM (plateforme Atari)
.GTP 
programme utilisant GEM, avec des paramètres (plateforme Atari)

La mention avec des paramètres signifie qu'avant le lancement du programme, une boîte de dialogue apparait pour permettre la saisie de ces paramètres. Ce fonctionnement pallie l'absence d'un interpréteur de commandes.

Voir aussi

Liens connexes

Liens externes

  • Portail de l’informatique Portail de l’informatique
Ce document provient de « Graphical environment manager ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article .app de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • APP — steht für: Acta Palaeontologica Polonica, eine wissenschaftliche Zeitschrift Aeroperlas im ICAO Code Akute Phase Proteine, Gruppe von körpereigenen Wirkstoffen der unspezifischen Immunantwort Alkylpolypentoside, Tenside aus pflanzlichen… …   Deutsch Wikipedia

  • app — [æp] noun [countable] COMPUTING application; a piece of software for a particular use or job; ➔ killer app: • new apps for business internet users * * * app UK US /æp/ noun [C] ► IT …   Financial and business terms

  • APP — is short for application.It could be an abbreviation for: * Appalachian State University * Appalachian MountainsAPP could mean:*Adjusted Peak Performance, a metric to measure computing performance in 64 bit processors and above *Advanced… …   Wikipedia

  • App — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • APP — Saltar a navegación, búsqueda Proteína precursora amiloidea Obtenido de APP …   Wikipedia Español

  • App — abbrappeals Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • app — sb., en, er el. s, erne el. sene (et program til fx en mobiltelefon), i sms. app , fx appanmeldelse …   Dansk ordbog

  • APP — iniciales de Amyloid Precursor Protein, proteina precursora del amiloide, una proteina implicada en la formación de placas de amiloide en la enfermedad de Alzheimer Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010 …   Diccionario médico

  • App — [ɛp], die; , s od. das, auch: der; s, s [Kurzf. von engl. application, ↑ Applikation (4)] (Jargon): zusätzliche ↑ Applikation (4), die auf bestimmte Mobiltelefone heruntergeladen werden kann …   Universal-Lexikon

  • .app —   [von engl. application »Anwendung«], unter DR DOS, NeXTstep und auf Atari Rechnern die Erweiterung einer ausführbaren Datei (EXE Datei) …   Universal-Lexikon

  • app. — app. abbr. appendice …   Dizionario italiano

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”