Cheikh


Cheikh
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir : chèque.

Un cheikh[1] (arabe : شيخ [šayḫ, pl. šuyūḫ], maître, vieillard, sage) est, chez les musulmans, un homme respecté en raison de son grand âge et surtout de ses connaissances scientifiques ou religieuses (c'est-à-dire la connaissance du Coran et de la sunna). Ce titre correspond au sage. Une fille ou une épouse d'un cheikh (le seigneur) s'appelle parfois cheykha (arabe : شيخة). Attention à l'autre titre "Cheikh" et "Cheikha" attribué à certains et certaines chanteuses maghrébines ; par exemple Cheikha Remitti la célèbre chanteuse algérienne et qui n'a rien à voir avec le "cheikh", le sage musulman. Il faut souligner la place importante des cheikhs dans certaines villes arabes, ceux-ci sont très appréciés et la population ne manque pas de leur faire plaisir, en leur offrant toutes sortes de biens comestibles (moutons, légumes, fruits...) et aussi de l'argent selon les occasions.

Sommaire

Titre

Le titre de cheikh, dont le sens générique est vieillard, vénérable, ancien, docteur, maître, directeur, guide dans la vie spirituelle a été porté par les chefs des tribus arabes préislamiques avec celui de seigneur, et on le donnait à Abou Bakr en même temps que le titre de calife (le plus ancien ou le premier des califes). C'est le qualificatif pompeux, respectable et vénéré dont tous ceux qui dirigent, administrent, détiennent une parcelle de la puissance publique, sont heureux de se parer. Aussi bien dans le spirituel que dans le temporel, dans la vie mystique ou monacale que dans l'existence sociale, c'est un titre auquel les Arabes attachent un grand prix, de précieuses vertus, et qu'ils portent avec une ostentation non dissimulée.

Ce titre désigne également un chef de tribu bédouine dans la péninsule arabe, l'entité politique correspondante étant le sheikhat (anglais sheikhdom, sur le modèle de sultan-sultanat). Le monarque du Koweït portait le titre de cheikh jusqu'à l'indépendance en 1961, il fut ensuite qualifié d'émir.

Dans les contrées soumises à l'Empire ottoman, celui qui occupe le premier rang dans l'ordre spirituel est qualifié de cheikh-el-islam les prédicateurs des mosquées sont des chioukh ou, plus spécialement, des waïz ou mechioukh-el-koursi (chioukh de la chaise) on les nomme ainsi pour les distinguer des chefs des confréries, qu'on désigne par l'appellation de niechioukh-es-zaouïa.

Dans le golfe Persique, c'est une formule de politesse pour les personnes d'influence, s'ils sont directeurs, riches propriétaires voire hommes d'affaires, ou même membres du gouvernement.

Par exemple, c'était le terme employé en Occident pour désigner les chefs de la dynastie régnante d'Al-Sabah du Koweït, mais le titre monarchique était en fait hakim (« gouvernant » en arabe) jusqu'au 19 juin 1961, date où le Koweït a adhéré à la Ligue arabe, et le titre d'émir a été adopté, de même au Bahreïn et au Qatar. Ce terme est employé par chaque membre masculin de toutes maisons royales du Golfe.

Dans l'Afrique septentrionale, et plus particulièrement en Algérie, les fonctionnaires turcs chargés de l'administration des tribus s'appelaient chioukh, et les directeurs des confréries religieuses chioukfi-et-lrouq (directeurs spirituels). Pendant la colonisation (l'agent placé à la tête d'un douar, l'adjoint indigène) et plus tard ces dénominations ont été conservées.

Dans le Maghreb, les tolba chefs des zaouïa sont appelés chioukh-ez-zaouïa, et que, par extension, tous les maîtres éducateurs ou initiateurs sont désignés, par leurs élèves ou adeptes, par le titre de chioukh-et-terbia.

Il a été également employé dans certaines régions à majorité musulmane de l'Afrique, comme en Éthiopie impériale par les dirigeants musulmans héréditaires de Bela Shangul, et par certains notables musulmans du Wollo, du Tigré et de l'Érythrée.

Nom de famille

Prénom

Cheikh est aussi un prénom arabe de même sens ; en Afrique, il donne différentes variantes dont Cheikou et Sékou.

Chansons

Annexes

Bibliographie

  • (fr) Depont, Octave (1862-19..). Les confréries religieuses musulmanes. 1897.

Notes et références

  1. parfois transcrit cheik, chaykh, scheich (orthographe utilisée par Voltaire dans sa pièce de théâtre le Fanatisme ou Mahomet le prophète)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cheikh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CHEIKH — ou CHAYKH Terme formé sur la racine arabe shyh . Il désigne l’homme sur lequel apparaissent les signes de la vieillesse, donc, d’une part celui qui possède sagesse, expérience et auquel on confie, par conséquent, l’autorité, d’autre part celui… …   Encyclopédie Universelle

  • Cheikh Mc — Nom Abderemane Cheikh Naissance 12 août 1978 (1978 08 12) (33 ans) Moroni,   …   Wikipédia en Français

  • Cheïkh — Cheikh Cet article possède un paronyme, voir : chèque. Religion …   Wikipédia en Français

  • Cheikh Lo — Cheikh N Digel Lô (* 1959 in Bobo Dioulasso, Burkina Faso) ist ein senegalesischer Musiker. Leben 1959 in Bobo Dioulasso, Burkina Faso von senegalesischen Eltern geboren wuchs Cheikh Lô in Burkina Faso auf. Anstatt sich, wie seine Geschwister,… …   Deutsch Wikipedia

  • Cheikh Lô — Cheikh N digel Lo. Cheikh N Digel Lô (* 1959 in Bobo Dioulasso, Burkina Faso) ist ein senegalesischer Musiker. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Cheikh Lo — Cheikh Lô Cheikh N Digel Lô est un musicien sénégalais. Sommaire 1 Biographie 2 Discographie 3 Voir aussi 3.1 Liens internes …   Wikipédia en Français

  • Cheikh Lô — Cheikh N digel Lo. Cheikh N Digel Lô is a Senegalese musician. He was born in the town of Bobo Dioulasso in Burkina Faso. Lô began playing drums and singing at an early age. He joined Orchestre Volta Jazz, an ensemble which played Cuban and… …   Wikipedia

  • Cheikh Lô — Pour les articles homonymes, voir Lô. Cheikh N digel Lo. Cheikh N Digel Lô est un musicien sénégalais …   Wikipédia en Français

  • Cheikh Mo — Mohammed ben Rachid el Maktoum Mohammed bin Rashid Al Maktoum , le 23 septembre 2003. L émir Mohammed ben Rachid el Maktoum (né le 22 juillet 1949 à Doubaï) est le vice président et le ministre de la défense des Émirats arabes unis. Il est… …   Wikipédia en Français

  • Cheikh — Provenance. Prénom d origine arabe. Signifie: âgé, plein de sagesse Histoire. Depuis maintenant quatorze siècles, la plupart des musulmans, de par le monde, qu ils soient asiatiques, africains, européens ou américains, ont à coeur de choisir pour …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.