Cato Institute


Cato Institute
Cato Institute
Logo du Cato Institute.png

Domaine d'activité généraliste
Création 1977
Personnes-clés Edward H. Crane, fondateur
Orientation politique libertarien
Siège 1000 Massachusetts Avenue NW Washington DC 20001
Financement privé
Budget 24 063 000 $[1]
Chercheurs 100
Site web cato.org

Le Cato Institute (français: Institut Cato) est un think tank libertarien américain.

Sommaire

Histoire

Le Cato Institute a été fondé en 1977 à San Francisco par Edward H. Crane (ancien président du Parti libertarien), avec une subvention initiale du milliardaire Charles G. Koch, héritier de Koch Industries. Il doit son nom aux Cato's Letters, des pamphlets libertariens écrits au début du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, qui reprenait les idées politiques de John Locke et qui ont posé les fondements philosophiques de la guerre d'indépendance américaine. Ces lettres reprenaient le nom de Caton le jeune (Cato en anglais) et non une référence au catholicisme.

Parmi les trois membres fondateurs se trouvait le fondateur de l'anarcho-capitalisme, Murray Rothbard. C'est lui qui inspira le nom de l'organisation mais il la quitta en 1981 à cause de différends avec les autres membres. La même année, l'institut déménage à Washington.

Idées défendues

Dans ses statuts, le Cato Institute annonce défendre des politiques qui défendent "les libertés individuelles, un gouvernement réduit, les libertés économiques et la paix". Les universitaires qui en font partie défendent souvent des positions libertariennes: Abolition du salaire minimum, suppression de l'état-providence et des barrières douanières, retrait de l'État du marché, etc.

Bien qu'officiellement indépendant de tout parti, il existe des liens entre le Cato Institute et le mouvement conservateur américain. De nombreux républicains ont repris les idées libertariennes du Cato Institute et Ronald Reagan ainsi que Barry Goldwater ont été influencés par ces mêmes idées. L'institut s'est néanmoins fortement éloigné des politiques républicaines, en particulier dans le domaine des libertés individuelles[2] et sur la politique étrangère des neoconservateurs.

Le Cato Institute défend également la privatisation de la sécurité sociale américaine (cette expression désignant le système de retraite et d'assurances et non la sécurité sociale dans son sens français). Récemment il a fortement critiqué le traitement réservé aux « ennemis combattants » et plaidé en faveur d'un accès plus facile du territoire américain aux travailleurs immigrants. Sur l'environnement, le Cato Institute invite régulièrement des auteurs « sceptiques » à l'endroit du lien entre réchauffement climatique et activité humaine.

Actions

Cato Institute

Le Cato Institute diffuse ses idées par la publication de revues ou des conférences. Il publie ainsi régulièrement les Cato's Letters, The Cato Journal ou encore Regulation. Il publie également des ouvrages tels que Social Security: The Inhérent Contradiction, In Défense of Global Capitalism, ou You Can't Say That!: The Growing Threat to Civil Liberties from Antidiscrimination Laws.

Revenus

Selon le rapport annuel de 2005, l'institut a effectué pour 17,2 millions $ de dépenses et a eu des revenus de 22,4 millions $. 83% de ces revenus provenaient de particuliers, 11% d'associations, 2% d'entreprises, et 4% du revenu des ventes d'ouvrages ou des formations.

Rupert Murdoch a été membre du conseil d'administration de Cato, alors qu'il siégeait également chez Philip Morris. Il est reproché à l'institut d'avoir reçu d'importants fonds du lobby du tabac[3]. Le groupe Knight Ridder l'a également accusé d'avoir accepté des fonds de l'assureur American International Group (AIG) au moment de sa campagne pour la privatisation de la sécurité sociale. De 2001 à 2003, Cato a reçu 75 000 $ d'ExxonMobil. En 2005 Doug Bandow, Senior fellow au Cato Institute, a reconnu avoir accepté de l'argent du lobbyiste Jack Abramoff pour lui écrire des articles favorables aux clients de ce dernier[4].

Prix Milton Friedman pour le progrès des libertés

Depuis 2002, Cato décerne le prix Milton Friedman tous les deux ans à ceux « qui ont fait une contribution remarquable au progrès de la liberté humaine ». Le prix est assorti d'une prime de 500 000 $. Ont remporté le prix:

Notes et références

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cato Institute de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cato Institute — El Cato Lema «Libertad individual, gobierno limitado, mercados libres y paz» Tipo Privado Fundaci …   Wikipedia Español

  • Cato Institute — Das Cato Institute ist eine der einflussreichsten ökonomisch politischen Denkfabriken der USA. Es wurde von Edward H. Crane, Murray Rothbard und Charles de Ganahl Koch 1977 in San Francisco gegründet und hat eine libertäre Ausrichtung. Das Cato… …   Deutsch Wikipedia

  • Cato Institute — For other uses, see Cato (disambiguation). Cato Institute Founder(s) Edward H. Crane Established 1977 Mission to increase the understanding of public p …   Wikipedia

  • Cato's Letters — were essays by British writers John Trenchard and Thomas Gordon, first published from 1720 to 1723 under the pseudonym of Cato (95 46 BC), the implacable foe of Julius Caesar and a famously stubborn champion of republican principles.The Letters… …   Wikipedia

  • Cato — may refer to: Literature * Cato s Letters, a series of libertarian essays written in the 1720s * Distichs of Cato or simply Cato , a medieval Latin language schoolbook moral guide * Cato , 18th century drama by Joseph Addison, based on the life… …   Wikipedia

  • Cato — bezeichnet Cato (Cognomen), römisches Cognomen das Cato Institute, amerikanische Denkfabrik Orte in den Vereinigten Staaten Cato (Arkansas) Cato (Indiana) Cato (Kansas) Cato (Mississippi) Cato (Missouri) Cato (New York) Cato (Oklahoma) Cato… …   Deutsch Wikipedia

  • Cato the Younger — A statue of Cato the Younger. The Louvre Museum. He is about to kill himself while reading the Phaedo, a dialogue of Plato which details the death of Socrates. The statue was begun by Jean Baptiste Roman (Paris, 1792 1835) using white Carrara… …   Wikipedia

  • Cato Journal — The Cato Journal is the official journal of the Washington, D.C. based, libertarian think tank the Cato Institute, and features articles discussing politics and the economy. According to the Cato Institute website… …   Wikipedia

  • Institute for Justice — Infobox Organization name = Institute for Justice image border = IJ Logo green.gif caption = IJ logo headquarters = Arlington, Virginia formation = 1991 website = [http://www.ij.org/ www.ij.org] The Institute for Justice (IJ) is a non profit… …   Wikipedia

  • Institute for Humane Studies — The Institute for Humane Studies (IHS) is a libertarian non profit organization that assists students at the undergraduate and graduate levels. It acts as a talent scout, identifying, developing, and supporting the brightest young libertarian… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.