Boniface VIII
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boniface.
Boniface VIII
Pape de l’Église catholique

{{{légende}}}

Armoiries pontificales de Boniface VIII

Nom de naissance Benedetto Caetani
Naissance 1235
Anagni
Élection au pontificat 24 décembre 1294
Intronisation 23 janvier 1295
Fin du pontificat 11 octobre 1303
Rome
Prédécesseur Célestin V
Successeur Benoît XI
Listes des papes : chronologie · alphabétique

Boniface VIII (ca. 1235-1303), originaire d'Anagni dans le Latium en Italie, de son vrai nom Benedetto Caetani, est un pape de l’Église catholique romaine. Dans la prophétie de saint Malachie, il est connu sous la devise « Ex undarum benedictione » (De la bénédiction des ondes). Ses armes portaient des ondes, et son prénom original était Benedetto, qui signifie « béni » en italien.

Sommaire

Biographie

D'abord avocat et notaire du pape à Rome, il obtint le chapeau de cardinal en 1281 par Martin IV et fut élu pape le 24 décembre 1294 après la démission de Célestin V. Bien que son élection fût régulière, on l'accusa d'avoir poussé son prédécesseur, qu'il fit emprisonner pour éviter le risque de schisme, à se retirer. Une fois arrivé au pouvoir, il mit l'interdit sur le royaume du Danemark.

De même que Grégoire VII, ce pontife voulait élever la puissance spirituelle au-dessus de la puissance temporelle, et prétendait disposer des trônes ; il eut de vifs démêlés avec les Colonna, qui soutenaient les droits de la couronne d'Aragon, avec l'empereur d'Allemagne, mais surtout avec Philippe le Bel en France. Il incita les princes allemands à se révolter contre Albert Ier.

En 1300, il donne l'indulgence à tous ceux qui rempliront les caisses de l'église.

Il délia les sujets de Philippe le Bel de leur serment de fidélité et fulmina contre lui les célèbres bulles Clericis laicos, Ausculta fili– dont Pierre Flote, juriste du roi, écrivit une version falsifiée – et la fameuse Unam Sanctam prônant la supériorité des papes sur les rois (du spirituel sur le temporel). Boniface VIII écrivit également une bulle d'excommunication, Super Petri Solio, mais elle ne fut jamais publiée : le roi fit appel au concile et lui envoya une armée qui le fit prisonnier à Anagni. Il fut arrêté le 8 septembre 1303 dans la cathédrale Santa Maria d'Anagni par Guillaume de Nogaret[1] , nouveau conseiller du roi, d'après les ordres de Philippe, qui voulait l'amener en France et le faire juger par un concile. Ce faisant, il se couvrit de sa tiare, prit en main sa crosse et les clefs, en disant : « Je suis pape, je mourrai pape ». Il se vit maltraité par Sciarra Colonna. Tiré des mains des Français le 9 septembre par une révolte de la population d'Anagni, il tomba malade par suite des mauvais traitements qu'il avait subis, et mourut au bout d'un mois à Rome le 11 octobre 1303. Il avait déclaré l'année 1300 jubilaire.

Il déclara les Fraticelli hérétiques en 1296.

Il canonisa Louis IX en 1297, désormais appelé saint Louis de France.

En 1298, il fait promulguer le recueil de décrétale appelé Sexte.

Le Père Luigi Tosti a donné en 1846 une Histoire de Boniface VIII traduite par l'abbé Marie-Duclos.

Notes et références

  1. Entre gloire curiale et vie commune : le chapitre cathédral d'Anagni au XIIIe siècle, Pascal Montaubin, Mélanges de l'École française de Rome, no 109-2, 1997, pp.303-442.

Annexes

Bibliographie

  • Jean Coste, Boniface VIII en procès. Articles d'accusation et dépositions des témoins, Rome, L'Erma di "Bretschneider", 1995.
  • Antoine de Lévis-Mirepoix, L’Attentat d’Anagni : Le conflit entre la Papauté et le Roi de France, NRF, 1969
  • Agostino Paravicini Bagliani, Boniface VIII : Un pape hérétique ?, Payot, 2003
  • Pour le contexte, cf. Yves Congar, L'Église, De saint Augustin à l'époque moderne (texte intégral), Paris, Cerf, 1997. Voir pp. 90-296 et spécialement pp. 252-262 sur Papes et canonistes, théoriciens du pouvoir pontifical comme « plenitudo potestatis »
  • Tilmann Schmidt, Der Bonifaz-Prozess. Verfahren der Papstanklage in der Zeit Bonifaz'VIII. und Clemens'V., Cologne-Vienne, Böhlau Verlag, 1989.
  • Julien Théry, « Le triomphe de la théocratie pontificale, du IIIe concile du Latran au pontificat de Boniface VIII (1179-1303) », dans Structures et dynamiques religieuses dans les sociétés de l’Occident latin (1179-1449), dir. Marie-Madeleine de Cevins et Jean-Michel Matz, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2010, p. 17-31 En libre accès et téléchargeable sur le site halshs.

Articles connexes

Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Sur les autres projets Wikimedia :

Précédé par Boniface VIII Suivi par
Célestin V
Emblem of the Papacy SE.svg
Liste des papes
Benoît XI



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Boniface VIII de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boniface VIII —     Pope Boniface VIII     † Catholic Encyclopedia ► Pope Boniface VIII     (BENEDETTO GAETANO)     Born at Anagni about 1235; died at Rome, 11 October, 1303. He was the son of Loffred, a descendant of a noble family originally Spanish, but long… …   Catholic encyclopedia

  • BONIFACE VIII — Il est à la fois suggestif et déroutant d’observer comment les personnes deviennent, dans leur destin posthume, des personnages symboliques. L’historien a quelque peine à discerner, sous la matérialité des faits, les traits authentiques de… …   Encyclopédie Universelle

  • Boniface VIII — (Benedetto Caetani) c1235 1303, Italian ecclesiastic: pope 1294 1303. * * * orig. Benedict Caetani born с 1235, Anagni, Papal States died Oct. 11, 1303, Rome Pope (1294–1303). Born into an influential Roman family, Caetani studied law in Bologna… …   Universalium

  • Boniface VIII — (c. 1234–1303)    Pope.    Boniface was born Benedict Gaetani in Angani, Italy. He was appointed Notary Apostolic to the Curia in 1276; he became a Cardinal in 1291 and he was elected Pope in 1294. His reign was dominated by the need for peace in …   Who’s Who in Christianity

  • Boniface VIII — (Benedetto Caetani; r. 1294 1303)    Boniface s reign was filled with failed policies. He supported the restoration of Sicily to Charles II of Naples, but he was forced to accept its independence under Frederick of Aragon. He also failed in his… …   Dictionary of Renaissance art

  • Boniface VIII — noun pope who declared that Catholic princes are subject to the pope in temporal as well as in theological matters (1235 1303) • Syn: ↑Benedetto Caetani • Instance Hypernyms: ↑pope, ↑Catholic Pope, ↑Roman Catholic Pope, ↑pontiff, ↑Holy Father …   Useful english dictionary

  • Boniface VIII, Pope — • Born at Anagni about 1235; died at Rome, 11 October, 1303 Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Pope Boniface VIII —     Pope Boniface VIII     † Catholic Encyclopedia ► Pope Boniface VIII     (BENEDETTO GAETANO)     Born at Anagni about 1235; died at Rome, 11 October, 1303. He was the son of Loffred, a descendant of a noble family originally Spanish, but long… …   Catholic encyclopedia

  • Pope Boniface VIII — Infobox pope English name=Boniface VIII birth name=Benedetto Caetani term start=December 24, 1294 term end=October 11, 1303 predecessor=Celestine V successor=Benedict XI birth date=c. 1235 birthplace= Anagni, Italy dead=dead|death date=death… …   Wikipedia

  • Liste des cardinaux créés par Boniface VIII — Au cours de son pontificat de 1294 à 1303, le pape Boniface VIII a créé 15 cardinaux dans 5 consistoires. Sommaire 1 1295 2 17 décembre 1295 3 4 décembre 1298 4 2 mars …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”