Battlefied 2 Modern Combat

Battlefield 2

Battlefield 2
Battlefield 2 Logo.png

Éditeur EA Games
Développeur Digital Illusions CE

Date de sortie Juin 2005
Genre FPS, Multijoueur
Mode de jeu Un joueur, multijoueur (principalement)
Plate-forme Windows
Média DVD-ROM
Contrôle clavier, souris

Battlefield 2 est un jeu vidéo basé sur la franchise Battlefield de Electronic Arts. Il est sorti le 22 juin 2005 aux États-Unis (bien que annoncé pour le printemps 2004). Il utilise un moteur de jeu incorporant un moteur physique. Le jeu est souvent comparé à Desert Combat, un mod de jeu pour Battlefield 1942 plaçant le joueur dans un univers contemporain. Et en effet, lorsque Trauma Studios, le studio qui a développé ce mod, a été racheté par DICE, les développeurs ont travaillé sur BF2. En 2005 EA a commercialisé la première extension de jeu nommé Forces Spéciales qui intègre de nouvelles forces comme les Navy SEAL, SAS, Spetsnaz russes, et les forces d'élite d'autres pays. Elle ajoute de nouvelles cartes, armes, et véhicules.

Sommaire

Gameplay

Principe général

Battlefield 2 reprend les gameplay de Battlefield 1942 (BF1942) et Battlefield Viêt Nam (BFV), à savoir un jeu de guerre dans lequel 2 équipes s'affrontent sur un serveur. Pour gagner, une équipe doit réduire le nombre de tickets de l'adversaire à 0, ou s'arranger pour que son équipe ait le plus grand nombre de tickets à la fin du temps imparti.

Pour ce faire, une équipe doit capturer des drapeaux et les maintenir dans son camp le plus longtemps possible. Capturer un drapeau demande du temps pendant lequel un soldat est exposé au feu ennemi (les drapeaux se trouvent généralement en terrain découvert et largement exposés).

L'autre moyen est de tuer des soldats ennemis. Chaque fois qu'un soldat ennemi meurt, son équipe perd un ticket. Attention cependant, un médecin peut ranimer un soldat allié avec son défibrillateur, pendant un temps de 15 secondes par défaut. S'il le fait, l'équipe ne perd pas son ticket. Cependant le joueur ayant abattu le soldat ranimé garde ses points de tuerie.

Chaque équipe est composée de soldats spécialisés, possédant leur propre équipement : armes, grenades, gilet pare-balles, outils spécialisés (mines, défibrillateur et trousse de soins, clé à molette…).

Battlefield 2 est également jouable seul contre des bots. Mais malheureusement cette partie du jeu n'est pas très développée et est là essentiellement pour apprendre à jouer (en particulier avec les véhicules aériens) et contrôler un FPS.

Environnement scénaristique et graphique

Battlefield 2 a pour cadre les affrontements modernes du XXIe siècle. Trois armées se font face : Le Corps des Marines des États-Unis, les forces armées CMO (Coalition du Moyen-Orient) et l'Armée de libération du peuple (Chine). Il est à noter qu'étrangement, les États-Unis se retrouvent systématiquement à combattre la CMO ou la Chine, et que ces deux derniers ne s'affrontent jamais. Selon une interview des créateurs du jeu, avoir une bataille entre les forces armées CMO et les forces armées chinoises, créerait quelques contradictions avec le scénario de Battlefield 2 qui, au passage, n'a pour l'instant jamais été connu.

À l'heure actuelle, nous ne savons toujours pas pourquoi la Chine a déclaré la guerre aux États-Unis, pourquoi les pays du Moyen-Orient se sont réunis pour créer une même armée, pourquoi la Russie et la Grande-Bretagne se livrent des batailles entre elles, pourquoi des rebelles russes (c'est une allusion aux rebelles tchétchènes....) ont vu le jour… Les scénarios n'étant de toute façon pas crédibles, on aurait très bien pu imaginer un affrontement entre la Chine et la CMO.

Les décors sont relativement variés et ont pour cadre les champs pétroliers de Chine, les villes du Moyen-Orient ou encore les îles du golfe Persique. Depuis le booster pack « Armored Fury », le théâtre des combats se déroulent aussi sur le sol américain. Les joueurs ont à leur disposition une multitude de véhicules, dont l'apparence varie selon l'armée qui les utilise : des Jeeps, des chars d'assaut, des hélicoptères, avions, bateaux… Le moteur graphique affiche (pour les machines puissantes) de la végétation, des effets lumineux convaincants (en particulier pour l'eau).

Jeu en équipe

La vraie nouveauté de Battlefield 2 réside dans son système de jeu en équipe qui a été repensé. Ainsi apparaissent les escouades, sortes de sous-équipes menées par un chef d'escouade, pouvant contenir jusqu'à 6 membres. Les escouades possèdent leur propre canal de dialogue, ainsi que leur propre système d'ordre. Au-dessus des escouades se trouve le Commandant qui a la charge des ordres globaux, ainsi que des frappes d'artilleries, des ravitaillements et des drones. Ainsi lorsqu'un commandant donne un ordre à une escouade, le chef d'escouade à la possibilité d'accepter ou de refuser l'ordre par le COMMO ROSE ou vocalement (par un micro présent dans l'édition État Major de Battlefield 2). Dans le cas de l'acceptation de l'ordre, une balise apparaît sur la minicarte. Mais le chef d'escouade conserve la possibilité de donner ses propres ordres à son escouade et sans aide du commandant.

  • Chaque joueur possède un menu contextuel, le COMMO ROSE, lui permettant d'envoyer des messages vocaux tels que la demande d'un médecin, le refus ou l'acceptation d'un ordre du Commandant ou de son Chef d'escouade, etc. De plus, il permet de communiquer à l'équipe, via la minicarte, la position d'un ennemi repéré (l'ordinateur se base sur l'unité ennemie à l'intérieur d'une zone autour du réticule de visée. Dans le cas où aucune unité ne se trouve dans ce champ, la minicarte affiche un point d'interrogation à la position définie par le réticule)
  • Chaque joueur faisant partie d'une escouade possède un menu d'ordre en plus de celui de son menu contextuel. Grâce à ce menu d'ordre, il peut demander des ordres à son chef d'escouade, et demander une frappe d'artillerie, un ravitaillement, ou une couverture radar.
  • Le Commandant possède une interface de commandement unique par laquelle il est capable de déclencher des frappes d'artilleries, des couvertures radar et des ravitaillements, ainsi que diriger des tactiques, de vérifier l'état des troupes et d'espionner les mouvements ennemis à travers une sorte de satellite. Le Commandant étant vulnérable lorsqu'il se trouve dans ce mode tactique car il ne peut bouger, le mode commandant lui prenant tout l'espace visuel dont il doit avoir la nécessité, il se cache généralement dans un recoin de la carte lorsqu'il adresse ses ordres et coordonne les frappes et/ou actions pour les escouades.

Principe de synergie

Pour favoriser/forcer le jeu en équipe, Battlefield 2 introduit quelques éléments de gameplay synergique.

  • Lorsqu'un médecin, un sapeur ou un soldat de support se trouvent dans un véhicule, les soldats et véhicules proches bénéficient automatiquement de bonus de réparation, de soin ou de ravitaillement.
  • Beaucoup de véhicules sont plus efficaces lorsqu'ils sont occupés par plus d'un soldat. Par exemple les hélicoptères de combat sont équipés de roquettes guidées et d'un canon uniquement utilisables par le deuxième joueur.
  • Une escouade efficace nécessite toutes les classes de soldats pour fonctionner au mieux de ses possibilités et faire face à toutes sortes de situations, que cela soit une défense de drapeau, une embuscade, une destruction de blindés…


Points

Une autre innovation de Battlefield 2 par rapport aux anciens titres de la série est la mise en place d'un système de classement des joueurs. Sur les serveurs classées, dits « ranked », les points marqués par le joueur sont enregistrés sur un serveur central.

En gagnant des points, le joueur gagne des décorations et monte en grade. Ceux-ci lui permettant alors de débloquer de nouvelles armes. Le grade du joueur est visible par les autres joueurs et démontre donc rapidement l'expérience de ce dernier. Le joueur le plus gradé est également prioritaire pour occuper le poste de commandant s'il le souhaite.

Les grades sont nombreux et évoluent en même temps que le joueur :

  • tous les joueurs commencent en 2e classe, Private
  • le grade qui suit est la 1re classe qui est acquit après avoir obtenu un total de 150 point (voir ci-dessous), Private First Class
  • Caporal (500 pts), Lance Corporal débloque 1 arme
  • Caporal-Chef (800 pts), Corporal débloque 1 arme
  • Sergent (2 500 pts), Sergeant débloque 1 arme
  • Sergent-Chef (5 000 pts), Staff Sergeant débloque 1 arme
  • Sergent-Major (8 000 pts), Gunnery Sergeant débloque 1 arme
  • Adjudant (7 20 000pts), Master Sergeant débloque 1 arme
  • Adjudant-Chef (20 000 pts)) + posséder les insignes requis, First Sergeant débloque 1 arme
  • Adjudant-Major (50 000 pts), Master Gunnery Sergeant
  • Major (50 000pts) + posséder les insignes requis, Sergeant Major
  • Major du corps (50 000 pts décerné en fonction du mérite: Une seul personne peut avoir ce rang. C'est le Major qui a eu les meilleures performances à chaque fin de mois. Chaque mois, un nouveau Major du corps est désigné.), Sergeant Major of the Corps
  • Sous-lieutenant (60 000 pts), 2nd Lieutenant
  • Lieutenant (75 000 pts), 1st Lieutenant
  • Capitaine (90 000 pts), Captain
  • Commandant (115 000 pts), Major
  • Lieutenant-colonel (125 000 pts), Lieutenant Colonel
  • Colonel (150 000 pts), Colonel
  • Général de brigade (180 000 pts), Brigadier General
  • Général de division (180 000pts) + posséder les insignes requis, Major General
  • Général de corps d'armée (200 000 pts, Lieutenant General
  • Général d'armée (Décerné aux 50 Généraux de corps d'armée ayant le plus grand nombre de points), General

Le joueur gagne des points :

  • en éliminant un adversaire (2 points)
  • en aidant à l'élimination d'un adversaire (1 point)
  • en éliminant un adversaire dans la zone d'un drapeau allié (3 points : 2 points pour l'élimination d'un adversaire + 1 points pour la défense du drapeau)
  • en neutralisant un drapeau ennemi (2 points)
  • en aidant un équipier à la neutralisation d'un drapeau ennemi (1 point)
  • en capturant un drapeau (2 points)
  • en aidant un équipier à la capture d'un drapeau (1 point)
  • en réapprovisionnant ses coéquipiers en munitions (1 point)
  • en réparant des véhicules alliés, ainsi que les infrastructures tactiques de son équipe (1 points)
  • en soignant ses coéquipiers (1 points)
  • en réanimant un coéquipier au sol (2 points)
  • en détruisant une infrastructure tactique ennemie (1 point)

Le joueur perd des points :

  • en blessant un coéquipier à 50 % (-2 points)
  • en infligeant des dommages à un véhicule allié à 50 % (-2 point)
  • en tuant un coéquipier (-4 points)

Ces points sont cumulables. Si par exemple, vous tuez un adversaire alors qu'il capturait un drapeau de votre camp, vous gagnez 2 + 4 = 6 points.

Équipements

Un joueur a la possibilité de choisir parmi 7 kits d'équipement :

  • Assaut : également équilibré entre défense et attaque, le soldat d'assaut est le fer de lance de toute attaque sur un point ou un drapeau. Doté d'un fusil d'assaut, d'un lance-grenades et d'un gilet pare-balles, il se retrouve souvent en ligne de front, assigné principalement à la capture de drapeau. Il possède également une grenade fumigène, utile dans les retraites difficiles ou pour sécuriser une capture de drapeau en terrain exposé. Depuis l'extension officielle Forces Spéciales, il est également possible de débloquer des grenades flash pouvant être utilisées contre les véhicules (char ou VAB) car elles aveuglent fortement.
  • Sniper : équipé d'un habit de camouflage et d'un fusil à lunette (zoom x5), le sniper privilégie les zones couvertes voire les points élevés (ce n'est pas un hasard que beaucoup de terrains possèdent des grues de chantier et des toits accessibles seulement par échelles). Il ne peut pas courir très longtemps et doit se cacher le plus vite possible car sa fonction principale est de voir : il est les yeux et les oreilles (parfois) de toute l'escouade présente sur le terrain. Il est doté également de mines antipersonnelles de type Claymore (2 exemplaires) et présentes sous le nom de: mine AED, servant à protéger ses arrières lorsqu'il est en position de tir ou à protéger un drapeau lors d'attaques ennemies. Bien placées elles peuvent tuer plusieurs ennemis à la suite s'ils se retrouvent face à elles.
  • Médecin : le médecin a pour rôle de soigner ses équipiers sur le champ de bataille, mais a également la possibilité de ranimer (s'il arrive à temps sans se faire tuer) des alliés à terre, grâce à son défibrillateur portable (également une arme redoutable au corps à corps). Il est armé d'un fusil d'assaut léger sans gilet pare-balles, et est également un bon élément lors des attaques frontales accompagné d'une escouade bien répartie au niveau du groupe et des fonctions.
  • Soutien : équipé d'une mitrailleuse légère ou lourde et peu ou moyennement précise mais dotée d'un gros chargeur, possédant un gilet pare-balles, il est la principale force d'appui d'une escouade. Il excelle à la protection des zones sensibles. Il est également ravitailleur en munitions et comme son rôle l'indique, une grande aide dans la capture et la défense de drapeaux ou de zones stratégiques. Il couvre moins de zone que le sniper mais a plus de puissance de près.
  • Sapeur : son rôle principal est de réparer et détruire les véhicules. Il possède ainsi des mines anti-char redoutables, déclenchées uniquement par les véhicules ennemis (depuis le patch 1.2). Il est armé d'un fusil à pompe (automatique pour l'armée européenne et CMO) qui en fait un élément redoutable en combat rapproché et indispensable dans une escouade mais inutile à plus de 10 à 20 mètres.
  • Forces Spéciales : il est le commando de Battlefield 2. Son armement relativement léger (M4 pour l'USMC) est compensé par sa vitesse car il ne porte pas de gilet pare-balles. Il est employé principalement à la destruction de chars et d'équipements au sol (radars, canons d'artillerie) grâce à ses explosifs C4, ainsi que dans des raids éclairs derrière les lignes ennemies (pour capturer un drapeau faiblement défendu par exemple). Ces missions sont grandement facilitées par le fait qu'il soit invisible au repérage satellite lorsque le joueur est immobile.(dans la réalité?). Attention, contrairement à ce que son nom indique, il n'est pas uniquement présent dans l'extension officielle Forces Spéciales, il figure aussi dans la version originale de Battlefield 2.
  • Antichar : le soldat antichar est doté d'un lance-roquettes téléguidé capable de détruire les véhicules, et dans une certaine mesure, les hélicoptères en vol quasi stationnaire. Son arme principale est un pistolet-mitrailleur relativement faible le rendant vulnérable au combat d'infanterie à distance et il possède un gilet pare-balles. Il peut débloquer grâce aux points un fusil à pompe peu puissant mais avec une cadence de tir dévastatrice.

Cartes de jeu

Battlefield 2 comprend, à ce jour, 21 cartes (12 au lancement + 3 avec les patches + 3 dans le booster pack "Euro Forces" + 3 dans le booster pack « Armoured Fury »), presque toutes déclinées en 3 versions pour pouvoir accueillir plus ou moins de joueurs. Ainsi, il existe les versions adaptées pour 16, 32 ou 64 joueurs. Presque toutes les cartes sont utilisables en mode multijoueur. Seules 3 cartes sont exclues et certaines cartes en 16 sont accessibles en mode simple joueur par le biais de bots (soldats représentés par des niveaux de difficulté (facile, moyen, difficile) et gérés par l'intelligence artificielle du jeu). Parmi les 12 terrains de conflits d'origine, on retrouve 2 principaux fronts de guerre : le Moyen-Orient et la Chine, où chacune des armées locales affronte l'armée américaine, en plus du Pacifique depuis le patch 1.03.

  • L'usine de Dalian (Dalian Plant)
Les forces américaines ont pour but de prendre le contrôle de l'usine de Dalian, afin d'affaiblir l'armée chinoise présente dans la région.
  • L'or noir de Daqing (Daqing Oilfields)
Les États-Unis lancent une attaque sur les installations pétrolières de Daqing afin de pouvoir approvisionner leurs troupes mécanisées en essence.
  • La vallée du Dragon (Dragon Valley)
Les États-Unis veulent s'emparer de l'embouchure d'un fleuve afin de garder un certain contrôle et pour acheminer de nouvelles troupes facilement en territoire ennemi.
  • Écueil sur la Soungari (Songhua Stalemate)
Les américains espèrent s'emparer de cette partie du fleuve car il est facilement traversable et permettra le contrôle sur une entrée en Chine.
  • Le col de FuShe (FuShe Pass)
Afin de renforcer leurs positions en Chine et d'assurer leur réapprovisionnement grâce à la centrale présente sur le col, les États-Unis lancent un assaut sur les installations chinoises.
  • La grande muraille (The Great Wall) (disponible seulement avec le booster pack "Euro Forces")
L'Europe a négocié avec la Russie un point d'accès pour envahir la Chine par le Nord. Les Européens doivent prendre le contrôle de la grande muraille pour poursuivre leurs opérations vers le Sud, mais l'armée chinoise ne compte pas laisser passer les Européens. Alors les chinois vont tout faire pour défendre leur Grande Muraille.
  • Le golfe d'Oman (Gulf of Oman)
Sur les côtes du Golfe Persique, les États-Unis ont pris position. Ils risquent cependant d'être repoussés à la mer par les forces de la CMO, fortement ancrée dans les terres.
  • Le barrage de Kubra (Kubra Dam) (inaccessible en mode solo)
Dans cette vallée, c'est le contrôle du barrage qui est en jeu.
  • La ville de Mashtuur (Mashtuur City) (inaccessible en mode solo)
La CMO et les États-Unis veulent tous deux le contrôle de cette ville stratégiquement importante à la progression US dans la zone.
  • L'opération « Archipel » (Operation Clean Sweep)
Les Américains envoient des troupes prendre un archipel d'îles en pleine nuit, le but étant de reprendre une piste d'atterrissage pour renforcer leurs forces aériennes.
  • La péninsule de Sharqi (Sharqi Peninsula)
Les forces de la CMO ont pour but de reprendre des installations télévisuelles aux Américains, pour leur campagne de propagande. Mais les États-Unis comptent bien défendre la ville.
  • La route de Jalalabad (The road to Jalalabad)
Les Américains attaquent Jalalabad pour couper le trafic d'armes entre le Pakistan et l'Afghanistan.
  • L'épisode Karkand (Strike at Karkand)
Les États-Unis attaquent une ville du nom de Karkand pour prendre le contrôle de ses installations portuaires.
  • Les marais de Zatar (Zatar Wetlands)
Les forces militaires des deux côtés veulent prendre ces marais riches en gaz pour s'assurer l'approvisionnement.
  • Autoroute de Tampa (Highway Tampa)
Les forces américaines doivent contrôler de cette infrastructure routière majeure afin de sécuriser leur passage logistique.
  • Opération « Ecran de fumée » (Operation Smoke screen) (disponible seulement avec le booster pack "Euro Forces")
Dans une des batailles les plus violentes du conflit, les Européens viennent en aide à leurs alliés américains, pour le contrôle du précieux pétrole.
  • La carrière de Tabara (Tabara quarry) (disponible seulement avec le booster pack "Euro Forces")
Les Européens, en route pour aider une division US isolée du reste de l'armée, sont interceptés par les forces de la CMO au niveau de la carrière de Tabara, unique passage de la région que peuvent emprunter les Européens pour rejoindre leurs alliés.
  • L'île de Wake (Wake Island)
Le patch 1.03 (sorti le 4 octobre 2005) apporte une nouvelle carte au jeu, qui est une version modernisée de Wake Island, ancienne carte de Battlefield 1942 se situant dans le Pacifique. Cette carte s'appelle Wake Island 2007 en rapport avec l'année dans laquelle elle se déroule. Elle oppose la coalition chinoise à l'armée américaine. Comme l'ancienne carte se déroulait durant la Seconde Guerre mondiale, des clins d'œil y sont présent, avec notamment des carcasses de Zeros rouillées en souvenir des combats qui y ont fait rage dans le jeu précédent (65 ans avant). Cette carte n'est pas disponible en mode solo et n'existe qu'en version 64 joueurs.
Par rapport à la version de Battlefield 1942, il n'est plus possible de rentrer dans les bâtiments, les bateaux ont disparus, et une nouvelle île apparaît pour les américains avec l'artillerie et un point de renfort.
  • États-Unis (3 cartes disponibles uniquement avec le booster pack "Armored Fury")
  • Opération « Moisson » (Operation Harvest)
Une force blindée de la CMO débarque dans une région agricole de la côte Est des États-Unis afin d'intercepter les renforts US devant rejoindre la ville de Washington, assiégée.
  • Opération « Fureur sur la route » (Operation Road Rage)
Les forces US sont surprises par la CMO qui, après avoir posé le pied sur le sol américain, cherche à contrôler un important échangeur autoroutier de la côte Est, point névralgique de toutes les liaisons militaires de la région.
  • Soleil de minuit (Midnight Sun)
En Alaska, des troupes chinoises attaquent une ligne pétrolière en pleine nuit afin de mettre pied sur le sol des États-Unis, déjà occupés à défendre leur pays contre la CMO au Sud-est.

Armes

US Marines Chine CMO (Coalition du Moyen Orient) Union Européenne Arme à débloquer (Tier 1) SEAL SAS Spetsnaz Forces Spéciales CMO Insurges Rebelles Arme à débloquer (Tier 2)
Forces Spéciales M4A1 Carbine Type 95 AKS-74U HK 53 Carbine G36C SCAR-L G36K AK-74U AK-74U AK-74U AK-74U SCAR-L
Tireur d'Élite M24 SWS Type 88 SVD L96 A1 M95 M24 SWS M24 SWS SVD SVD SVD SVD L96 A1
Assaut M16A2 & M203 Type 56 (AK-47) & GP-25 AK-101 & GP-30 L85A2 & AG-36 G3 SCAR-H F2000 (lance-grenades intégré) AK-101 & GP-30 AK-101 & GP-30 AK-101 & GP-30 AK-101 & GP-30 F2000 (lance-grenades intégré)
Soutien M249 SAW
  • Soutien  :
    • M-249 SAW pour l'United States Marines Corps et pour les SEAL
    • Type 95 pour l'Armée de Libération du Peuple
    • RPK-74 pour le CMO, Spetznas, Insurgés et Rebelles
    • HK21 pour l'Union Européenne
    • PKM à débloquer (première classe)
    • MG-36 pour les SAS ou à débloquer (seconde classe)
  • Sapeur :
    • M 11-87 pour l'United States Marines Corps et les SEAL
    • Norinco 982 pour l'Armée de libération du Peuple
    • M-12 K pour le CMO
    • Benelli M4 pour l'Union Européenne
    • MK-3 A1 Jackhammer à débloquer (première classe)
    • MP7 pour les SAS ou à débloquer (seconde classe)
  • Médecin :
    • M-16 A2 l'United States Marines Corps ou pour les SEAL
    • AK-47 pour l'Armée de Libération du Peuple et les forces spéciales CMO
    • AK-101 pour le CMO, les Spetznas, les Insurgés et les Rebelles
    • FAMAS disponible sans déblocage pour l'Union Européenne
    • L-85 à débloquer (première classe)
    • G-36 E pour les SAS ou à débloquer (seconde classe)
  • Antichar :
    • MP5 / SRAW pour l'United States Marines Corps, les SEAL et les SAS
    • Type 85 / Eryx pour l'Armée de Libération du Peuple
    • PP-19 / Eryx pour le CMO
    • DAO-12 à débloquer (première classe)
    • FN P90 pour l'Union Européenne ou à débloquer (seconde classe)

Véhicules

  • Les véhicules PLA :
    • Le véhicule léger (Paravehicule),
    • le véhicule transport de troupes multifonctions (Nanjing 2046),
    • le véhicule de combats et transport blindé de troupes (WZ-551),
    • le blindé lourd (Type 98),
    • l'anti aérien (Type 95),
    • l'hélicoptère de transport de troupes (Z-8),
    • l'hélicoptère de combat (WZ-10),
    • l'avion chasseur bombardier (J-10),
    • le bombardier lourd (SU-30),
    • l'avion d'appui au sol (Fatan Q-5).
  • Les véhicules MEC :
    • Le véhicule léger (Paravehicule),
    • le véhicule transport de troupes multifonctions (Vodnik),
    • le véhicule de combats et transport blindé de troupes (BTR-90),
    • le blindé lourd (T-90),
    • l'anti aérien (Tunguska M1),
    • l'hélicoptère de transport de troupes (MI-17),
    • l'hélicoptère de combat (MI-28 Havok),
    • l'avion chasseur bombardier (MIG-29 Fulcrum),
    • le bombardier lourd (SU-34 Flanker),
    • l'avion d'appui au sol (SU-39).

Histoire du développement et mise à jour

Ce jeu vidéo est fameux pour ses nombreux patchs (correctifs) et leur retard.

  • Patch v1.01

Le patch v1.01 (première mise à jour) introduit toutefois plus de problèmes qu'il n'en corrige, notamment des games exploitings ou des bugs qui font progresser le score du joueur plus qu'il ne devrait.

  • Patch v1.02

La mise à jour 1.02 corrige les fuites de mémoire et autres problèmes si ingérables qu'avant la sortie de cette version, les responsables conseillaient de télécharger un logiciel pour repasser en version 1.00 plutôt que d'utiliser la 1.01.

  • Patch v1.03

Pour corriger plusieurs bogues critiques et améliorer le jeu, la version 1.03 est sortie le 4 octobre 2005. Elle contient également une nouvelle carte appelée Wake Island 2007, qui est une réactualisation d'une carte populaire du jeu Battlefield 1942.

  • Patch v1.1

Au moment de la sortie de l'extension Battlefield 2 Forces Spéciales, une mise à jour 1.1 a été livrée en même temps. Cette version permet la compatibilité des extensions, les joueurs de Battlefield 2 pouvant contrôler les chars d'assaut utilisés dans Forces Spéciales, ou permettre aux utilisateurs de Forces Spéciales d'utiliser les armes débloquées dans Battlefield 2 original. Cette mise à jour a été livrée avec l'extension.

  • Patch v1.12

EA a publié un patch 1.12 en décembre, peu après la sortie de Forces Spéciales. Cette version retire la possibilité d'utiliser des grappins et les tyroliennes dans la carte L'Alligator de Fer. Les joueurs peuvent installer cette version sur Battlefield 2 sans se soucier de la présence ou non de l'extension Forces Spéciales.

  • Patch v1.20

Le patch 1.20, sorti le 14 février, apporte quelques modifications de gameplay (comme l'ajout du drone, visible quand il est effectif et destructible en vol), et corrige plusieurs bugs d'affichage.

  • Patch v1.21

Le patch v1.21, sorti le 10 mars, visait à corriger les problèmes que le patch précédent avait causés (!). Il ramena la stabilité du jeu qui avait été compromise. Cela regardait principalement les cartes graphiques et quelques aspects de l'extension Forces Spéciales.

  • Patch v1.22

Le patch v1.22 (un peu après la sortie de Euro Force) corrigea des problèmes de cette extension et améliora la stabilité des serveurs. Entre autres, la cadence de tir du FN P90 est passée de 600 à 900 coups par minute et la déviation des mitrailleuses légères de soutien a été ajustée.

  • Patch v1.3

Quelque mois après la sortie du patch 1.22, le patch 1.3 sorti le 23 mai, apportant un nouveau mode de jeu : la coopération. Il s'agira de jouer à 2 personnes ou plus contre des bots en LAN ou sur internet. Ce patch apporte également un changement radical dans le gameplay, supprimant ce qui est appelé le squad hopping consistant au changement du leader de squad lorsque ce dernier meurt afin que les autres membres du groupe puissent respawner sur un nouveau chef de squad. Ce retrait était vu par une partie des joueurs comme une dégradation du jeu en équipe qui faisait le succès BF2 alors qu'au contraire d'autres approuvaient ce changement qui selon eux apportait un jeu plus réaliste car obligeant un vrai jeu d'équipe où les joueurs devaient protéger leur chef de squad, ne pas l'abandonner à la première occasion et qui de plus faisait disparaître des tactiques de génération spontanée de squads qui tuaient le concept de base de BF2. Une partie des communautés de certains pays se sont alors mobilisées pour qu'EA Games revienne sur son idée de supprimer le squad hopping. Une grande pétition a été signée par plus de 11 000 joueurs afin de protester contre la sortie du patch 1.3[1].

Malgré cela, les studios de Digital Illusions CE ont décidé de ne pas changer leur politique et de mettre en œuvre le patch 1.3 tel qu'il était prévu. Cet épisode fut compris comme une trahison par certains joueurs et certaines équipes des communautés de Battlefield 2. Beaucoup d'équipes parmi les plus reconnues comme les code7 en Europe ou les aAa en France décidèrent de mettre un terme à leur engagement sur Battlefield 2 dont l'avenir en compétition leur semblait de plus en plus incertain.

Le second Booster Pack, Battlefield 2 : Forces blindées, qui devait à l'origine sortir en même temps, prit du retard, et ne sortira finalement qu'en mai 2006.

  • Patch v1.4

Le patch v1.40 officiellement annoncé pour août 2006 est finalement sorti le 5 septembre 2006. Il ajoute une nouvelle carte (Road to Jalalabaad) et rajoute une option au serveur pour interdire l'utilisation de véhicules, c'est le mode Infanterie.

Il est à noter que les précédents jeux de la franchise Battlefield (Battlefield 1942 et Battlefield Viêt Nam) contenaient généralement des bugs gênants qui déséquilibraient le gameplay, et qui furent corrigés dans les versions ultérieures par des mises à jour, pour devenir des jeux complètement stables.

  • Patch 1.41

Le patch sorti deux mois après le patch 1.4 , le 16 novembre 2006 est censé apporter une amélioration notable sur la stabilité des serveurs notamment sur les cartes Great Wall, Operation Smoke Screen et Taraba Quarry (les cartes d'Euro Forces) et donne une stabilité générale meilleure au jeu. Il n'existe pas de version incrémentale pour passer du patch 1.4 à la version 1.41. La version Full (qui passe en 1.41 n'importe quel version du jeu) de 536 Mo est uniquement disponible.

  • Patch 1.5

Le patch v1.50 est sorti le 1er Septembre 2009, soit plus d'un an après son annonce. C'est la plus grosse mise à jour faite depuis la sorti du jeu. Pas moins de 2Go sont à télécharger. Ce patch rend gratuit les boosters pack "Euro forces" et "Armoured Fury" et contient également une nouvelle carte "Operation Blue Pearl".

Compétition électronique

Article détaillé : Compétition électronique.

Electronic Sport sur Battlefield 2 en Europe

Battlefield 2 ou la compétition électronique. Dès sa sortie, la compétition électronique ou E-Sport fut largement pratiquée. Les matchs entre clans s'effectuèrent et s'effectuent encore par le biais d'Irc grâce au BFBot et au WarBot du site spécialisé sur l'E-Sport international sur les séries Battlefield, à savoir BFGeeks, devenu maintenant http://bf.geeksnet.org. Les leagues telles qu'ESL (http://www.esl.eu ) et ClanBase ( http://www.clanbase.com ), offrent aux clans européens la possibilité de s'affronter en ligne lors de divers tournois/ladder. Toutefois, l'E-Sport sur Battelfield 2 s'est appauvris depuis l'apparition du patch 1.3, interdisant le squad hopping (le fait de changer de groupe, même une fois le soldat décédé). S'ajoute à ça, le nombre incroyable de bugs qui rendait le jeu frustrant en compétition. En effet, depuis ce patch, une grande majorité des grands clans européens tournèrent le dos à la compétition, se sentant pour la plupart trahis par Ea Games. Cette période fut un bouleversement, le nombre de matchs par jours sur Irc ou sur les ligues baissa de façon exponentielle. Il fallut attendre deux à trois mois pour que le nombre de matchs remonte. À ce jour, la « pilule » n'est pas encore passée pour certains joueurs et certaines équipes. Mais la compétition a repris du souffle. On compte actuellement près d'une centaine de matchs IrC par jours, une centaine sur les ligues pour un total de 300 matchs/jours en Europe. On peut distinguer deux catégories de clans : ceux d'avant le patch 1.3, et ceux d'après le patch 1.3. Certaines équipes n'ont pas jeté l'éponge et ont réussi tant bien que mal, à effectuer la transition. Plus aucune équipe ne joue sur des patchs antérieurs

Electronic Sport sur Battlefield 2 en France

En France, par contre, l'E-Sport est moins actif. La plupart des joueurs français préfèrent se faire plaisir en FFA (Free For All) sur des serveurs publics. Le niveau français est lui aussi dérisoire par rapport à celui de l'Allemagne ou des pays Scandinaves par exemple. Toutefois, certains clans et joueurs Français ont réussi à s'imposer au niveau européen. Comme en Europe, on peut différencier les clans français en deux catégories : ceux « d'avant » et ceux « d'après » le patch 1.3. Aujourd'hui les deux seules compétitions ou nous pouvons encore voir certaines équipes française reste l'Electronic Sport League "ESL" ou ClanBase. Nous pouvons y retrouver au sommet des différents classements les H2G, les [SBSL] et les e-Logic(maintenant devenu eNkeL), quasi derniers représentants de l'eSport.bf2 français. Par ailleurs, les divers championnants et tournois ont, par le temps, crés des conflits entre certaines équipes en tête de liste. Ainsi la communauté de Battlefield 2, tant réputée pour sa bonne ambiance, s'est détériorée à cause de certains comportements puérils.

Extensions

Mods

De nombreux mods sont en cours de développement ou déjà diffusé en version beta. On peut citer :

  • AIX : Allied Intent Extended.
  • Project Reality : Au départ un mini mod accentuant le réalisme de Battlefield 2, il est devenu un mod à part entière en changeant profondément les tactiques de jeu (drapeaux devant être pris dans un certain ordre, jeu en squad obligatoire, limitation du nombre de certains kits d'équipement et apparition de nouveaux, création de points de ralliement par le chef de squad), en rajoutant une douzaine de nouvelles cartes et modifiant totalement les mécaniques de jeu. (Version 0.86)
  • Eve of destruction : Total Conversion sur la guerre du Vietnam où on peut incarner l'armée française, l'armée Nord Vietnamienne,l'ARVN,l'armée américaine, l'armée Vietcong.
  • Forgotten Hope 2: Total Conversion sur la Seconde Guerre mondiale, successeur de FH1 pour Battlefield 1942. La version actuelle(2.15) propose le front Nord Africain avec 3 armées : Allemagne, CommonWealth (GB,Autralie), Italie. La prochaine version proposera le front de la Normandie en 1944 et l'introduction de l'armée Américaine. FH2 se distingue par l'introduction de nombreuses features tels que l'introdution de l'artillerie contrôlée par le joueur, une gestion du blindage et des projectiles, la limitation des classes ...
  • Airmaps : mod basé sur le fun et l'aviation, en téléchargement (v6) et en cours de développement (v7).
  • Battlefield Pirate 2 : Total Conversion Pirate contre Mort-Vivants, successeur de Battlefield Pirate pour Battlefield 1942.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du jeu vidéo Portail du jeu vidéo
Ce document provient de « Battlefield 2 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Battlefied 2 Modern Combat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Battlefield Heroes — Разработчик Digital Illusions CE Издатель Electronic Arts …   Википедия

  • Kurukshetra War — (Details given are according to the epic Mahabharata) The position of the Kuru kingdom in Iron Age Vedic India …   Wikipedia

  • War of the Pacific — This article is about the 19th century war between Bolivia, Chile and Peru. For the Pacific theatre of WW II, see Pacific War. War of the Pacific …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”