Chimie fine

La chimie fine, ou chimie de spécialité, est une division de l'industrie chimique qui synthétise des produits répondant à des besoins très spécifiques (exemples : pesticides, pigments, arômes et cosmétiques) et de faible volume de production.

La chimie fine produit des molécules complexes comportant facilement une structure de carbone comportant des dizaines d'atomes à partir d'autres molécules de synthèse. La synthèse implique souvent plusieurs étapes et une purification finale poussée. Le faible tonnage est compensé par une haute valeur ajoutée du produit final.

Sommaire

Spécificités

  • Les unités de production sont souvent plus légères.
  • La sécurité des personnes et de l'environnement sont aussi des préoccupations importantes, car les produits issus de la chimie fine peuvent être toxiques, écotoxiques, allergènes, etc.
  • Dans le cas de la nanochimie, la matière obéit à des lois particulières (par exemple certaines très petites particules composées de métaux, nanocarbone, ... se comportent comme un gaz et non plus comme la matière habituelle).

Clientèle

La chimie fine fournit de très nombreux secteurs industriels dont par exemple :

et de nombreux domaines ciblés de haute technologie, le domaine de la science des matériaux, etc.

Applications, toxicologie et écotoxicologie

  • De nombreuses applications chimiques ont trouvé ou trouvent des débouchés techniques ou économiques, avant qu'une connaissance approfondie et précise de leurs impacts sur la santé ou les écosystèmes soit possible ou disponible.
    La chimie toxicologique ou écotoxicologique est encore parente pauvre du domaine de la chimie, alors que plus de 200 000 molécules ont été dispersées dans l'environnement, avec une connaissance toxicologique disponible pour environ 1 % d'entre elles.
  • Une autre question est le devenir des ratés de fabrication ou des déchets en « fin de vie ».
  • En termes de santé environnementale, la chimie fine est à la fois source de risque (pollutions à court, moyen ou long terme, molécules cancérigènes ou mutagènes, reprotoxiques, perturbateurs endocriniens retrouvés dans l'environnement) et de progrès (médicaments, chélateurs, catalyseurs utiles pour la dépollution, etc.)

Risques et réglementation

  • La convention de Rotterdam, administrée par l'ONU (PNUD, FAO) a été adoptée par 165 pays en 1998 pour mieux assurer la santé des personnes et de l’environnement contre des dommages éventuels induits par le commerce de produits chimiques, dont issus de la chimie fine.

Notes et références

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chimie fine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CHIMIE - Les industries chimiques — Parmi les industries de transformation, certaines, comme les industries mécaniques ou textiles, procèdent à des transformations portant essentiellement sur la forme; les industries chimiques, au contraire, procèdent à des changements de… …   Encyclopédie Universelle

  • CHIMIE - La chimie contemporaine — On assiste, depuis le début du XXe siècle, à un développement tout à fait remarquable, à la fois quantitatif et qualitatif, de la chimie. Au début du siècle, des procédés de synthèse des grands intermédiaires, tels que l’ammoniac, l’acide… …   Encyclopédie Universelle

  • Chimie fondamentale — Chimie La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d investigations communs ou proches. Pour reprendre un canevas de présentation… …   Wikipédia en Français

  • Chimie — La chimie est une science de la nature. Elle est divisée en plusieurs spécialités expérimentales et théoriques à l instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage parfois des espaces d investigations communs ou proches. Selon …   Wikipédia en Français

  • Chimie inorganique — Les composés inorganiques sont très variés : A : Le borane B2H6 est déficient en électrons. B : Le chlorure de césium a une structure cristalline archétypique. C : Les ferrocènes sont des complexes organométalliques. D :… …   Wikipédia en Français

  • Chimie numérique — La chimie numérique (désignée parfois aussi par l anglicisme chimie computationnelle) est une branche de la chimie et/ou de la physico chimie qui utilise les lois de la chimie théorique exploitées dans des programmes informatiques spécifiques… …   Wikipédia en Français

  • Chimie organique — Écriture topologique d un composé organique. La chimie organique est une branche de la chimie concernant l étude scientifique et la transformation de molécules d origine pétrolière ou vivante contenant principalement du carbone, de l hydrogène… …   Wikipédia en Français

  • Chimie supramoléculaire — Assemblage supramoléculaire établi par Jean Marie Lehn et coll. dans Angew. Chem., Int. Ed. Engl. 1996, 35, 1838 1840 …   Wikipédia en Français

  • Chimie analytique — La chimie analytique est la partie de la chimie qui concerne l analyse des produits, c est à dire la reconnaissance et la caractérisation de produits connus ou inconnus. Cela va du suivi de production (vérifier qu une chaîne fabrique un produit… …   Wikipédia en Français

  • Chimie bioinorganique — La chimie bioinorganique (ou biochimie minérale) est une spécialité scientifique à l interface chimie biologie, se situant plus précisément entre la biochimie et la chimie inorganique (chimie des éléments métalliques). Elle s interesse aux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”