Bantous
Carte des migrations bantoues en Afrique

On nomme Bantous (ce qui signifie les « Humains » dans la langue kongo) un ensemble de peuples parlant quelque quatre cents langues apparentées dites bantoues. En Afrique, Ils sont présents d'ouest en est du Gabon aux Comores et du nord au sud du Soudan à la Namibie. Ces ethnies très variées couvrent toute la partie australe de l'Afrique, où seuls les Bochimans et les Hottentots ont des langues d'origines différentes.

Autres différences avec les Bochimans et des Hottentots, nomades respectivement chasseurs-cueilleurs et éleveurs, les Bantous sont agriculteurs et sédentaires ayant aussi acquis la maîtrise du fer. Ces avancées leur ont permis de coloniser leurs territoires sur une période d'environ quatre mille ans.

En refoulant les nomades, ils ont localement absorbé quelques uns de leurs phonèmes, comme le clic caractéristique des langues khoïsan.

Sommaire

Histoire

Les Bantous viennent probablement du Cameroun et du sud-est du Nigeria. Vers - 2 000, ils commencent à étendre leur territoire dans la forêt équatoriale d'Afrique centrale. Plus tard, vers l'an 1000, eut lieu une deuxième phase d'expansion plus rapide vers l'Est. Les Bantous se mêlèrent alors aux groupes autochtones et constituèrent de nouvelles sociétés. Au XVIe siècle et XVIIe siècle, les populations bantoues de l'actuel Kenya sont obligées de se déplacer vers le sud, poussées par les guerriers Kalenjins d'abord,Masaïs ensuite et enfin Luo tous venus de l'actuel Soudan. Quand Jan van Riebeeck aborda au Cap de Bonne-Espérance en 1652, il n'y rencontra pas de populations bantoues[réf. nécessaire]. Mais, par la suite, de plus en plus de Bantous se déplacèrent vers le Sud du continent et repoussèrent progressivement les peuples Khoïsan qui y vivaient.

Avant - 2 000, les Bantous viennent probablement des migrations africaines de l'est (Vallée du Nil, Koush, Punt) principalement vers l'ouest, puis vers le sud (sud-est, sud-ouest, centre). Des vestiges bantous, au bord du lac Upemba, à Sanga, donnent beaucoup d'informations sur ces migrations.

Caractéristiques de la langue

Leurs langues, qui présentent de nombreuses similitudes, constituent l'élément culturel le plus reconnaissable de ces peuples. Le langage bantou est caractérisé par un diminutif (par exemple, chaise se dit Kiti (Viti au pluriel) ; c'est le même modèle pour les autres noms communs)[réf. nécessaire].

Organisation sociale et politique

Ces sociétés s'appuient sur une filiation matrilinéaire. Les familles Bantoues sont aussi matrilocales. Elles sont fondées sur le pilier clanique et familial. Le respect envers les anciens du clan ou de la tribu est total et implique une soumission complète[réf. nécessaire]. Parallèlement, des organisations ou confréries, qui peuvent être inter-claniques, voire inter-religieuses, permettent des rapports d'égal à égal avec d'autres individus. Ainsi, il existe des confréries de chasse, de rire, etc. Ces confréries servent bien souvent d'échappatoire à un univers clanique trop lourd et qui laisse peu de place à l'individu.[réf. nécessaire] De plus le système sociétal bantou est basé sur une conception religieuse qui évoque que les ancêtres ne sont que partiellement morts et vivent à l'intérieur de la descendance (les protègant ainsi et veillant à perpétuer les traditions). Par conséquent chez les bantous il existe une filiation généalogique basée sur l'origine ancestrale de la mère, qui leur permet d'accéder à un certain nombre de postes (au niveau societal). Ainsi, pour qu'une personne devienne législateur, il fallait que la mère soit descendante directe d'une lignée qui représentait les législateurs. On retrouve le même principe pour "l'exécutif" c'est-à-dire que le fils du roi n'aurait pu devenir roi qu'a condition que sa mère soit de la lignée historique des rois et qu'il soit élu par un conseil de sages issus de la lignée des législateurs. A noter que dans la culture bantoue le roi est celui qui porte le peuple, il a autorité mais a le devoir de servir le peuple (et non l'inverse il ne peut par conséquent pas abuser de son autorité et jouir de tous les excès). Ces lignées historiques sont basées sur la croyance qu'une déesse mère aurait eu 3 enfants et qu'elle aurait attribué à chacun des pouvoirs différents (mais égaux) permettant de régenter la société. Ces fils et filles auraient par la suite eu des descendances qui auraient conservé le rôle attribué. C'est gräce à ce système que la société bantoue a pu se structurer égalitairement.

Techniques

Les sociétés bantous maîtrisent la métallurgie (à l'aide du fer, ils fabriquent des haches, des houes, des herminettes). En outre, les habitations ont une architecture particulière; il s'agit de cases ou hameaux circulaires qu'on surnomme en langage bantou des Msonge[réf. nécessaire].

Économie

Chez les Bantous matrilinéaires, l'économie repose essentiellement sur la céréaculture (culture du sorgho et du riz africain). C'est une agriculture manuelle de type défriche-brulis (on brûle des fôrets pour cultiver).Par ailleurs, les Bantous pratiquent la chasse, la pêche et la cueillette. Leur système économique est donc centré sur l'autoconsommation.

Annexes

Bibliographie

  • Jean-Pierre Chrétien, « Les Bantous, de la philologie allemande à l'authenticité africaine », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, volume 8, n°8, 1985, pp. 43-66. [lire en ligne]
  • W. G. L. Randles, « La civilisation bantou, son essor et son déclin », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, volume 29, n°2, 1974, pp. 267-281. [lire en ligne]
  • Tiarko Fourche & Henri Morlighem, "Une bible noire. Cosmogonie bantu", Les Deux Océans, Paris, deuxième édition, 2002, ISBN 2.86681.113.5.

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bantous de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bantous — Bantou(s) ensemble linguistique constitué par la plupart des populations de l Afrique sud équatoriale; elles sont localisées au sud d une ligne allant de Douala (Cameroun) jusqu à l embouchure du Tana (Kenya). Les très nombreuses ethnies parlent… …   Encyclopédie Universelle

  • Bantous Somaliens — Paysannes bantoues près de Kismaayo, en 1993 Les Bantous somaliens (aussi appelés Jarir, Jareer Weyne, Wagosha ou Mushunguli) sont une minorité ethnique en Somalie où les Somalis sont la vaste majorité de la population. Ils sont les descendants… …   Wikipédia en Français

  • Bantous en Somalie — Bantous somaliens Paysannes bantoues près de Kismaayo, en 1993 Les Bantous somaliens (aussi appelés Jarir, Jareer Weyne, Wagosha ou Mushunguli) sont une minorité ethnique en Somalie où les Somalis sont la vaste majorité de la population. Ils sont …   Wikipédia en Français

  • Bantous somaliens — Paysannes bantoues près de Kismaayo, en 1993 Les Bantous somaliens (aussi appelés Jareer, Gosha ou Mushunguli) sont une minorité ethnique en Somalie où les Somalis sont la vaste majorité de la population. Ils sont les descendants des personnes de …   Wikipédia en Français

  • Proverbes bantous — Les proverbes appartiennent au patrimoine linguistique d un pays. Se pose alors la question de leur conservation (c est à dire de leur mise par écrit) et avant tout de la collecte de ce savoir diffus, plus rural qu urbain et surtout porté par les …   Wikipédia en Français

  • Le Lion des Bantous — Album par Herléo Muntu Sortie 2010 Enregistrement 2010 Genre Hip Pop World Producteur SonImage Inc …   Wikipédia en Français

  • AS Bantous — Infobox club sportif AS Bantous Pas de logo ? Importez le logo de ce club. Généralités Nom complet Association Sportive Banto …   Wikipédia en Français

  • AS Bantous — Association Sportive Bantous ist ein Fußballverein aus Mbuji Mayi, Hauptstadt der Provinz Ost Kasai in der DR Kongo. Die Vereinsfarben sind Rot und Weiß. AS Bantous trägt seine Heimspiele im 8000 Zuschauer fassenden Stade Tshikisha aus. Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Bantou — Bantous Carte des migrations bantoues en Afrique On nomme Bantous (ce qui signifie les Humains dans la langue kongo) un ensemble de peuples parlant quelque quatre cents langues apparentées dites bantoues, présents en Afrique du Gabon aux Comores… …   Wikipédia en Français

  • BANTOU — L’appellation «bantous» désigne les locuteurs d’un vaste groupe linguistique qui couvre la plus grande partie de l’Afrique centrale et australe. Il est composé d’environ quatre cent cinquante langues apparentées que M. Guthrie a regroupées en… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”