Banjo
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Banjo (homonymie).

Le banjo est un instrument de musique à cordes pincées nord-américain. Avec sa table d'harmonie à membrane, on le distingue facilement de la guitare. Cet instrument serait un dérivé du luth ouest-africain ekonting apporté par les esclaves noirs et qui aurait suscité la création des premiers gourd-banjos (« banjo en gourde »). Le banjo représente désormais toute une famille d'instruments.

Joueur de banjo (1856)

L'origine de l'instrument moderne remonte d'abord aux années 1830-1840 durant lesquelles a commencé l'industrialisation et la commercialisation d'un instrument plus ancien (XVIIe siècle) utilisé par les esclaves africains déportés aux États-Unis. La source iconographique la plus ancienne se trouve dans un récit de voyage écrit par Sir Hans Sloane en 1688 et publié à Londres en 1707. Les musiciens noirs exploitèrent l'aspect rythmique de l'instrument avec un tel succès que les blancs du Sud des États-Unis s'y intéressèrent. À partir de la dernière décennie du XIXe siècle, le banjo se distingua dans le style de pré-jazz appelé « Dixieland », vogue qui continua jusque dans les années 1930. Ce banjo connut à nouveau le succès après la Seconde Guerre mondiale grâce aux Américains Pete Seeger (style traditionnel du Sud) et Earl Scruggs (bluegrass).

Sommaire

Le banjo à 5 cordes

Banjo 5 cordes

Lutherie

Sa caisse de résonance qui consiste en un cadre circulaire en bois ou en métal sur lequel est tendue une membrane, produit un timbre très particulier. La matière de cette membrane a évolué avec le temps : parchemin, cuir, peau et de nos jours, matière synthétique. Muni d'un long manche, à l'origine sans frettes, le banjo présente quatre ou cinq cordes en métal. L'accordage le plus courant de ce banjo est le suivant (du grave vers l'aigu) : sol3, ré2, sol2, si2, ré3 (le ré2 est parfois remplacé par do2). On constate donc que la corde disposée la plus à gauche lorsque l'on regarde l'instrument de face, n'est pas la plus grave comme celle de l'immense majorité des luths ; on qualifie cet accordage de « réentrant ». Les seuls autres exemples d'instruments dont les cordes ne sont pas régulièrement disposées du grave vers l'aigu sont ceux du cistre de la Renaissance, du théorbe, du charango, du cuatro, du ukulélé, de la viola beiroa et parfois du oud. L'autre particularité de cet accordage est son open tuning donnant un accord parfait de sol majeur.

Jeu

Il y a plus d'une technique pour jouer du Banjo. CLAWHAMMER: La technique plus ancienne, dont la ressemblance est d'ailleurs frappante avec celle du Ekonting, est parfois nommée "Clawhammer" ou "Frailing" se joue sans plectre. Au lieu d'être pincées, les cordes sont percutées vers le bas en utilisant le "dos" de l'ongle du majeur ou de l'index, alors que les doigts sont serrés les uns sur les autres et la main en presqu'en position de poing fermé. Le pouce quant à lui est utilisé pour faire vibrer la 5e corde (drone string en anglais) sur le "et" du "un deux ET trois quatre ET un". Ce qui peut être difficile à maîtriser pour un guitariste qui est généralement habitué à utiliser le pouce sur les temps, pour marquer la basse, ce qui n'est pas le cas pour cette technique de banjo. Le pouce peut aussi être utilisé pour faire sonner les autres cordes, presque toujours sur le "ET". Le son qui résulte de cette technique est typique du old time et des chansons pour lesquelles le banjo est utilisé comme instrument principal, voire le seul instrument. Clarence Ashley est un des joueurs légendaires de clawhammer, et la chanson "The Cuckoo" est une chanson connue de ce genre. C'est aussi la technique qu'on entend sur beaucoup de musique des Apalaches. Certains font la distinction entre clawhammer et frailing, réservant l'appellation clawhammer seulement aux jeu qui utilise le pouce non seulement pour la 5e corde, mais aussi pour garnir la mélodie sur les autres cordes. Il y a quelques versions de "Over the waterfall" par exemple qui illustrent bien cette technique.

Pete Seeger un ambassadeur du banjo, a pour sa part développé sa propre technique qui se veut un hybride entre les technique ci-haut décrites et les techniques classiques de guitare.

SCRUGG' STYLE C'est la technique plus récente plus utilisée pour le Bluegrass. Elle tire son nom de Earl Scruggs joueur légendaire qui l'aura popularisée. Des plectres sont emboîtés sur les doigts, et les cordes sont pincées vers le haut, contrairement au Clawhammer. Le jeu donne l'impression d'être plus rapide, et souvent les banjoistes qui utilisent cette techniques sont appelés à performer les solos dans les groupes de musique Bluegrass. Le musicien légendaire Jazz Bella Fleck utilise aussi cette technique. La pièce iconique du film "Délivrance", peut être LA pièce la plus connue de banjo pour les néophytes, est jouée avec cette technique.

Le banjo ténor à 4 cordes

Banjo ténor

Le banjo ténor dérive du plectrum banjo accordé do2, sol2, si2, ré3, lui-même dérivé — comme l'accord en atteste — de son frère à 5 cordes.

Lutherie

Le banjo ténor ne compte que 4 cordes, accordées do2, sol2, ré3, la3 comme le (violon) alto. On trouve également, chez les « banjoïstes » irlandais ou écossais l'accordage sol, ré, la, mi, soit une quinte plus haut (comme le violon) dans le cas du banjoline — de la taille d'une mandoline —, soit une quarte plus bas. Le banjo ténor comporte 19 frettes, et non 22 comme le banjo 5 cordes. Le banjo alto comporte 17 frettes.

Jeu

Banjo à 4 cordes

On joue de ce banjo avec un plectre, comme la mandoline.

Cet instrument a été — et est toujours — utilisé d'une part comme accompagnateur dans le style de jazz appelé « New Orleans », et d'autre part, plus récemment, comme soliste dans la musique irlandaise.

En Algérie, le banjo à 4 cordes est très utilisé dans la Musique Chaabi (populaire) Algérienne, il a remplacé la kuitra petit à petit depuis sa découverte par les musiciens Algérois. Au Maroc, il est l'instrument le plus utilisé dans la musique chleuh contemporaine, notamment par des groupes aussi populaires que Oudaden ou Izenzaren ou encore Imghrane, Ait Laman, Ait Elati, Bizenkad et bien d'autres...

Instruments hybrides

Dans les premières décennies du XXe siècle, le son particulier du banjo a suscité l'adaptation de la caisse de résonance du banjo au manche d'autres instruments, comme la guitare, la mandoline ou l'ukulélé, permettant ainsi aux guitaristes, mandolinistes et joueurs d'ukulélé de profiter de la vogue du banjo sans devoir apprendre la technique propre à la main gauche du banjo. Ainsi sont nés le banjo-guitare, le banjoline et le banjolele....

Banjoïstes renommés

Article détaillé : Liste de banjoïstes.

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Banjo de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • banjo — banjo …   Dictionnaire des rimes

  • Banjo — Saltar a navegación, búsqueda Este artículo es sobre el instrumento musical. El artículo sobre el personaje de videojuegos creado por Rareware se puede encontrar en Banjo (Banjo Kazooie). Banjo 5 cuerdas …   Wikipedia Español

  • banjo — [ bɑ̃(d)ʒo ] n. m. • 1857; mot angl. amér., de l esp. bandurria « mandore » ♦ Instrument à cordes, sorte de guitare ronde dont la caisse de résonance est formée d une membrane tendue sur un cercle de bois. Des banjos. Le banjo à cordes… …   Encyclopédie Universelle

  • banjo — BANJÓ, banjouri, s.n. Instrument muzical asemănător cu mandolina, cu cinci până la nouă coarde şi cu partea superioară a cutiei de rezonanţă formată dintr o piele întinsă. – Din fr. banjo. Trimis de paula, 16.03.2002. Sursa: DEX 98  banjó s. n …   Dicționar Român

  • Banjo — Sn (ein amerikanisches Saiteninstrument) per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. banjo, dessen Herkunft unsicher ist.    Ebenso nndl. banjo, nfrz. banjo, nschw. banjo, nisl. banjó. Man rechnet wegen älterem banjor mit einer… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • banjo — 1764, Amer.Eng., usually described as of African origin, probably akin to Bantu mbanza, an instrument resembling a banjo. The word has been influenced by colloquial pronunciation of bandore (1560s in English), a 16c. stringed instrument like a… …   Etymology dictionary

  • banjo — (pronunciamos banyo ) sustantivo masculino 1. Área: música Instrumento musical de cuerda parecido a la guitarra, formado por una caja de resonancia circular cubierta con una piel tensada sobre un aro y un mástil largo con clavijas: tocar el banjo …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • banjo — (Del ingl. banjo, pronunciación relajada de bandore, y este relacionado con el esp. bandurria). m. banyo …   Diccionario de la lengua española

  • banjo — ☆ banjo [ban′jō΄ ] n. pl. banjos or banjoes [of Afr orig., prob. akin to Kimbundu (a Bantu language) mbanza, an instrument resembling the banjo] a stringed musical instrument having a long neck and a circular body covered on top with tightly… …   English World dictionary

  • banjo — an jo n. [Formerly also banjore and banjer; corrupted from bandore, through negro slave pronunciation.] A stringed musical instrument having a head and neck like the guitar, and a circular body like a tambourine. It has five strings, and is… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Banjo — Banjo, gitarreähnliches Musikinstrument der nordamerik. Neger [Abb. 160] …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”