BMWi

Ministère fédéral de l'Économie (Allemagne)

Allemagne

Armoiries de l'Allemagne
Cet article fait partie de la série sur la
politique de l'Allemagne,
sous-série sur la politique.

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national

Le ministère fédéral de l’Économie et de la Technologie (Bundesministerium für Wirtschaft und Technologie, BMWi) est le ministère de l'économie du Gouvernement fédéral allemand chargé de la politique économique. Le Ministère fédéral des Finances (Allemagne) est le ministère des finances.

Il est dirigé depuis le 10 février 2009 par Karl-Theodor zu Guttenberg (CSU).

Sommaire

Mission et organisation

Le ministère est responsable de la politique en matière :

Le ministère est une administration fédérale suprême. Il est organisé, depuis l’ordonnance du chancelier fédéral du 22 novembre 2005, en sept sections :

  • section Z : Section centrale ;
  • section E : Politique européenne ;
  • section I : Politique économique ;
  • section II : Politique concernant la classe moyenne ;
  • section III : Politique énergétique ;
  • section IV : Politique industrielle ;
  • section V : Politique économique extérieure ;
  • section VI : Politique des technologies de l’information et de la communication.

Le budget fédéral lui attribue 6,036 milliards d’euros pour 2007.[1]

Le ministre fédéral est assisté de trois secrétaires d’État (Staatssekretäre) et trois secrétaires d’État parlementaires (parlamentarische Staatssekretäre).

Histoire

L’office impérial de l’Économie (Reichswirtschaftsamt) est créé le 23 octobre 1917 avec la responsabilité des politiques économiques et sociales de l’Empire, qui relevaient auparavant de l’office impérial de l’Intérieur. Il était dirigé par un secrétaire d’État (Staatssekretär) responsable devant le chancelier impérial.

Un an plus tard, la politique sociale est attribuée à l’office impérial du Travail.

Le 13 février 1919, il devient le ministère du Reich à l’Économie (Reichsministerium für Wirtschaft).

En 1939, le ministère passe sous le contrôle du Conseil ministériel de la défense du Reich (Ministerrat für die Reichsverteidigung). Dans les années d’après-guerre, la politique économique est prise en charge par l’office administratif de l’Économie (Verwaltungsamt für Wirtschaft).

Le ministère est recréé le 20 septembre 1949, avec la constitution du premier cabinet de la République fédérale.

Après la démission du ministre des Finances Alexander Möller le 13 mai 1971, son portefeuille est réuni à l’Économie et Karl Schiller devient ministre fédéral de l’Économie et des Finances. Les deux portefeuilles sont de nouveau séparés dès l’année suivante.

En 1998, le ministère reçoit le portefeuille de la technologie, détaché du ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche.

En 2002, le ministère est fusionné avec le portefeuille du travail pour former un « superministère » de l’Économie et du Travail. Il retrouve son autonomie en 2005.

Liste des ministres chargés de l’économie depuis 1949

Nom Dates du mandat Parti Cabinet(s)
Ludwig Erhard 20/09/1949 11/10/1963 CDU Adenauer I, II, III, IV et V
Kurt Schmücker 17/10/1963 30/11/1966 CDU Erhard I et II
Karl Schiller
Économie et Finances à partir du 13/05/1971
01/12/1966 07/07/1972 SPD Kiesinger, Brandt I
Helmut Schmidt
Économie et Finances jusqu’au 15/12/1972
07/07/1972 15/12/1972 SPD Brandt I
Hans Friderichs 15/12/1972 07/10/1977 FDP Brandt II, Schmidt I et II
Otto Lambsdorff 07/10/1977 17/09/1982 FDP Schmidt II et III
Manfred Lahnstein 17/09/1982 01/10/1982 SPD Schmidt III
Otto Lambsdorff 27/10/1982 27/06/1984 FDP Kohl I et II
Martin Bangemann 27/06/1984 09/12/1988 FDP Kohl II et III
Helmut Haussmann 09/12/1988 18/01/1991 FDP/DVP[2] Kohl III
Jürgen Möllemann 18/01/1991 21/01/1993 FDP Kohl IV
Günter Rexrodt 21/01/1993 26/10/1998 FDP Kohl V
Werner Müller 27/10/1998 22/10/2002 Sans Schröder I
Wolfgang Clement
Économie et Travail
22/10/2002 18/10/2005 SPD Schröder II
Michael Glos 22/11/2005 10/02/2009 CSU Merkel
Karl-Theodor zu Guttenberg 10/02/2009 En fonction CSU Merkel
Dans l’intervalle entre deux mandats, le ministre sortant assure l’intérim avant la prise de fonctions de son successeur.

Titre du portefeuille :

  • 1949–1971 : Économie (Wirtschaft)
  • 1971–1972 : Économie et Finances (Wirtschaft und Finanzen)
  • 1972–1998 : Économie
  • 1998–2002 : Économie et Technologie (Wirtschaft und Technologie)
  • 2002–2005 : Économie et Travail (Wirtschaft und Arbeit)
  • Depuis 2005 : Économie et Technologie

Ressources

Notes

  1. (de) Plan général des dépenses dans le budget fédéral de 2007 sur le site du ministère fédéral des Finances
  2. Le Parti libéral-démocrate / Parti populaire démocratique (Freie Demokratische Partei / Demokratische Volkspartei) est la fédération du FDP en Bade-Wurtemberg.

Origine du texte

Liens externes

  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
  • Portail de la politique Portail de la politique
Ce document provient de « Minist%C3%A8re f%C3%A9d%C3%A9ral de l%27%C3%89conomie (Allemagne) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BMWi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BMWI — Bundesministerium für Wirtschaft und Technologie Staatliche Ebene Bund Stellung der Behörde Oberste Bundesbehörde Gegründet 23. Oktober 1917 als „Reichswirtschaftsamt“ Hauptsitz in …   Deutsch Wikipedia

  • BMWi — Bundesministerium für Wirtschaft und Arbeit steht für Bundesministerium für Wirtschaft und Arbeit (Deutschland) bis 2005, dann geteilt Bundesministerium für Wirtschaft und Arbeit (Österreich) 2000 2009, dann geändert Siehe auch: Bundesministerium …   Deutsch Wikipedia

  • BMWi — Bundesministerium f. Wirtschaft (D) …   Acronyms

  • BMWi. — Bundesminister(ium) für Wirtschaft EN Federal Minister (Ministry) for Economics …   Abkürzungen und Akronyme in der deutschsprachigen Presse Gebrauchtwagen

  • BMWi — Bundesministerium f. Wirtschaft (D) …   Acronyms von A bis Z

  • BMWI — abbr. BundesMinisterium fuer WIssenschaft und technologie (organization) …   United dictionary of abbreviations and acronyms

  • Kinderbonus — Das Konjunkturprogramm „Entschlossen in der Krise, stark für den nächsten Aufschwung – Pakt für Beschäftigung und Stabilität in Deutschland zur Sicherung der Arbeitsplätze, Stärkung der Wachstumskräfte und Modernisierung des Landes“[1], kürzer… …   Deutsch Wikipedia

  • Konjunkturpaket 2 — Das Konjunkturprogramm „Entschlossen in der Krise, stark für den nächsten Aufschwung – Pakt für Beschäftigung und Stabilität in Deutschland zur Sicherung der Arbeitsplätze, Stärkung der Wachstumskräfte und Modernisierung des Landes“[1], kürzer… …   Deutsch Wikipedia

  • Konjunkturprogramm „Entschlossen in der Krise, stark für den nächsten Aufschwung“ — Das Konjunkturprogramm „Entschlossen in der Krise, stark für den nächsten Aufschwung – Pakt für Beschäftigung und Stabilität in Deutschland zur Sicherung der Arbeitsplätze, Stärkung der Wachstumskräfte und Modernisierung des Landes“[1], kürzer… …   Deutsch Wikipedia

  • Digitale Rundfunk — Mit digitalem Rundfunk bezeichnet man Rundfunk, welcher eine digitale Übertragungstechnik verwendet. Es gibt hierbei verschiedene, nur bedingt zueinander kompatible Verfahren. Beim digitalen Fernsehen (DTV) gibt es folgende Unterschiede: D2 MAC… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”