Avvakum

Avvakoum

Icône montrant le martyre d'Avvakoum.

Sommaire

Présentation

Avvakoum Petrovitch Kondratiev (Аввакум Петров Кондратьев) (né à Grigorovo, près de Nijni-Novgorod le 20 novembre 1620 ou 1621 et mort le 14 avril 1682 à Poustozersk, sur la Petchora) était un archiprêtre de la cathédrale de Kazan qui mena l'opposition aux réformes de l'église orthodoxe du patriarche Nikon. Son autobiographie et ses lettres au Tsar, à la Boyarynya Morozova ainsi qu'aux autres vieux croyants sont considérées comme des chefs d'œuvres de la littérature russe du XVIIe siècle.

Biographie

Fils d'un pope ivrogne, Avvakoum et sa mère sont expulsés du village à la mort du père. Après son mariage, il est ordonné prêtre et chargé de la paroisse de Lopachtichtchi. Il s'y montre très exigeant à l'égard de ses ouailles qui le chassent en 1647. Il se rend alors à Moscou et rejoint le cercle des Amis de Dieu, formé d'ecclésiastiques dont Stépan Vonifatiev, confesseur du tsar Alexis, qui luttent pour la pureté et la perfection de la foi.

À partir de 1652, Nikon, en tant que patriarche de l'église russe, lança un large ensemble de réformes de la liturgie et de la théologie russes. Ces réformes étaient globalement destinées à réunifier l'église avec les autres églises orthodoxes de l'Europe de l'est. Avvakoum, et d'autres s'opposèrent violemment à ces changements. Ils les voyaient comme une corruption de l'église russe, qu'ils considéraient comme étant la « vraie » église de Dieu. Les liturgies des autres églises étaient plus proches de Constantinople, et Avvakoum clamait que cette ville était tombée aux Turcs à cause de pratiques et de croyances hérétiques.

Suite à son opposition aux réformes, Avvakoum fut souvent emprisonné, avant d'être finalement brulé avec ses compagnons à Poustozersk sur ordre du tsar Fédor, lieu où il avait été exilé par le gouvernement. L'endroit de son exécution est maintenant marqué d'une croix en bois. Cependant, des groupes continuèrent à rejeter les changements, ils en vinrent à être surnommés les vieux croyants.

Son oeuvre

La vive autobiographie de Avvakoum raconte son emprisonnement et son exil en Russie de l'est, son amitié et sa rupture avec le Tsar Alexis, ses exorcismes des démons et diables, enfin son admiration sans faille pour la nature et les autres manifestations de Dieu.

Ses textes en font le dernier des écrivains de la Russie ancienne s'exprimant en slavon et en russe.

Bibliographie

  • Voisin, Jean-Louis, Dictionnaire des Personnages Historiques, Paris, Editions de Fallois, collection: Le livre de poche, 1995, p.95-96.
  • Etkind, E., Histoire de la littérature russe; des origines aux Lulières, 1992, p.276 et 304.

Liens externes

  • Portail des chrétiens d’Orient Portail des chrétiens d’Orient
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances
Ce document provient de « Avvakoum ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Avvakum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Avvakum — Petrov (Kondratiev) ( ru. Аввакум Петров (Кондратьев)) (November 20, 1620 or 1621 April 14, 1682) was a Russian protopope of Kazan Cathedral on Red Square who led the opposition to Patriarch Nikon s reforms of the Russian Orthodox Church. His… …   Wikipedia

  • Avvakum — Saltar a navegación, búsqueda La muerte de Avvakum en la hoguera.Icono del siglo XIX El protopope Avvakúm Petróv (Grigórovo, provincia de Nizhny Nóvgorod, 1620 Pustozersk, provincia de Arjánguelsk, 1682), eclesiástico y escritor ruso, líder del… …   Wikipedia Español

  • Avvakum — (c. 1621–82)    Saint and Martyr.    The son of a village priest, Avvakum became known to the Russian imperial family and he served as Archpriest of Our Lady of Kazan in Moscow. However, he came into conflict with Patriarch nikon in the matter of …   Who’s Who in Christianity

  • AVVAKUM (P.) — Après les guerres de religion, l’Église catholique éprouva un besoin de réforme qui entraîna plus tard une division entre modérés et rigoristes. De même, après le désordre moral et religieux du «temps des troubles» (1584 1613), l’élite du clergé… …   Encyclopédie Universelle

  • Avvakum Petrovich — ▪ Russian priest born 1620/1621, Grigorovo, Russia died April 14, 1682, Pustozersk       archpriest, leader of the Old Believers (Old Believer), conservative clergy who brought on one of the most serious crises in the history of the Russian… …   Universalium

  • Raskol — ( ru. раскол, IPA ru|rɐˈskol, meaning split or schism ) was the event of splitting of the Russian Orthodox Church into an official church and the Old Believers movement in mid 17th century, triggered by the reforms of Patriarch Nikon in 1653,… …   Wikipedia

  • Raskol — Le prêtre vieux croyant Nikita Poustosviat débattant avec le patriarche Joachim sur la question de la Foi en présence de la régente Sophie. Tableau de Vassili Perov (1880), Galerie Tretiakov, Moscou …   Wikipédia en Français

  • Old Orthodox Movement — From one forth to two thirds of the Russian people basing their decision on the rule of the Council of Nicea in 325 that one must Let what is ancient prevail formed the Old Orthodox movement. There are two views of them. One is that they are… …   Wikipedia

  • Old Believers — Surikov, Vasily, Boyarynya Morozova …   Wikipedia

  • Fall of Constantinople — This article is about the 1453 siege. For earlier attacks on the city, see List of sieges of Constantinople. Conquest of Constantinople Part of the Byzantine–Ottoman Wars and Ottoman wars in Europe …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”