Thunder Bay (Ontario)


Thunder Bay (Ontario)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thunder Bay.
Thunder Bay

Vue du port de Thunder Bay
Vue du port de Thunder Bay

Armoiries

#Géographie
Détail
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Ontario.svg Ontario
Statut municipal Ville
Constitution 1970
Maire
Mandat en cours
Lynn Peterson
2006 - 2010
Site Web http://www.thunderbay.ca/
Démographie
Population 109 140 hab. (2006)
Densité 322,26 hab./km²
Langue(s) officielle(s) Anglais, Français
Géographie
Coordonnées
géographiques
48° 25′ 27″ Nord
       89° 14′ 43″ Ouest
/ 48.424188, -89.245377
Altitudes mini. m — maxi. m
Superficie 328 48 km²
Fuseau horaire -5
Indicatif +1-807
Code géographique

Géolocalisation sur la carte : Ontario

(Voir situation sur carte : Ontario)
Thunder Bay

Thunder Bay est une municipalité ontarienne (Canada). C'est la deuxième grande ville du nord ontarien. Au recensement de 2006, on y a dénombré une population de 109 140[1] habitants. (Région métropolitaine de recensement : 122 907[2])

Sommaire

Situation

Thunder Bay est une ville dans le sude de l'Ontario.

Son port constitue un lien important dans le transport fluvial des grains et autres produits pondéreux de l'ouest à travers les Grands Lacs et la Voie maritime du Saint-Laurent à la côte Est. La ville s'appelle souvent en anglais la « Lakehead » ou la « Canadian Lakehead » due à sa situation « à la tête » de la navigation des Grands Lacs.

Attraits

Thunder Bay est le centre régional de services pour le nord-ouest ontarien. La plupart des ministères provinciaux y sont représentés.

L'université Lakehead, établie par la pression politique des professionnels et hommes d'affaires de la ville, est un gros atout, ainsi que le collège Confederation. Ces mêmes professionnels et hommes d'affaires menaient la fusion des villes de Fort William et Port Arthur en 1970[3].

Chronologie municipale

La ville a été formée en 1970 par la fusion des deux villes de Fort William et Port Arthur ainsi que les cantons de Neebing et McIntyre.

Histoire

Fort William, 1865
Port Arthur, 1884

Fort William, à l'origine Fort Caministigoyan établi par la France, était le noyau de la Compagnie du Nord-Ouest, qui faisait la traite des fourrures au début du XIXe siècle.

Port Arthur, à quelques kilomètres au nord, fut colonisé à partir de 1870 comme une extrémité de la route Dawson entre l'Ontario et l'ouest canadien.

Toponyme

La ville prend son nom de la vaste baie au sommet du lac Supérieur, nom qui figure comme « Baie du Tonnerre » sur les cartes françaises du XVIIIe siècle.

Gouvernement et politique

Le conseil municipal comprend un maire et douze conseillers. Le maire et cinq des conseillers sont élus par toute la population. Sept des conseillers sont élus pour les sept « wards » ou circonscriptions électorales : Current River Ward, McIntyre Ward, McKellar Ward, Neebing Ward, Northwood Ward, Red River Ward, Westfort Ward.

Géographie

Géant endormi

Le Géant endormi (Sleeping Giant), parfois identifié au héros iroquois Hiawatha, une grande formation de mesas sur la péninsule Sibley du lac Supérieur, qui ressemble à un géant étendu sur le dos, est devenu un symbole de la ville.

La péninsule Sibley enferme les eaux de la baie (Thunder Bay), et dominine la vue du lac de la partie nord de la ville (autrefois Port Arthur, Ontario).

Le Géant endormi figure également sur le blason et le drapeau municipal.

Économie et main d'œuvre

L'exploitation de la forêt (Bowater) et la construction de matériel de transport (Bombardier) sont les plus grandes industries.

Deux établissements d'éducation supérieure: L'université Lakehead et le collège Confédération.

La principale attraction touristique est le parc historique de Fort William, construit en 1973 comme une copie d'un poste de traite de 1815.

Grands évènements sportifs accueillis

En 1981 la ville accueillit les jeux du Canada et en 1995 ceux mondiaux de ski nordiques.

Gens célèbres

Évêché

  • Diocèse de Thunder Bay
  • Cathédrale Saint-Patrick de Thunder Bay


Jumelages

La ville de Thunder Bay est jumelée avec : [4]

Municipalités limitrophes

Rose des vents Rose des vents
N
O    Thunder Bay    E
S
Lac Supérieur

Références

  1. Statistique Canada : Thunder Bay
  2. Région métropolitaine de recensement
  3. Thunder Bay from rivalry to unity / edited by Thorold J. Tronrud and A. Ernest Epp. Thunder Bay : Thunder Bay Historical Museum Society, 1995.
  4. Our Sister Cities

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Thunder Bay (Ontario) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thunder Bay, Ontario — Thunder Bay (Ontario) Pour les articles homonymes, voir Thunder Bay. Thunder Bay Vue du port de Thunder Bay …   Wikipédia en Français

  • Thunder Bay (Ontario) — Thunder Bay Motto: Superior by Nature / The Gateway To The West Lage in Ontario …   Deutsch Wikipedia

  • Thunder Bay (Ontario) — Thunder Bay is a large bay at the western end of Lake Superior.The bay is about 50 km long and 22 km wide. It is bordered to the east by the Sibley Peninsula. Rivers emptying into the bay include the: *Kaministiquia River *Neebing River *McIntyre …   Wikipedia

  • Thunder Bay, Ontario — Infobox Settlement name = City of Thunder Bay nickname = (The) Lakehead; TBay settlement type = total type = motto = Superior by Nature imagesize = image caption = Downtown Port Arthur in Thunder Bay flag size = image blank emblem = Thunder bay… …   Wikipedia

  • List of people from Thunder Bay, Ontario — The following people were born in, residents of, or are otherwise closely connected to the city of Thunder Bay, Ontario Activists *Clifford Chadderton, (1919 mdash;), World War II veteran and advocate for veterans. Chief executive officer of The… …   Wikipedia

  • Transportation in Thunder Bay, Ontario — Transportation is essential to trade, which has always been the backbone of the economy of Thunder Bay, Ontario, Canada, beginning with Fort Kaministiquia in 1717. When the area was first settled its many waterways were used by the Voyageurs to… …   Wikipedia

  • Current River, Thunder Bay, Ontario — Current River Looking south at Boulevard Lake Population 4,780 Ward Current River …   Wikipedia

  • Coat of arms of Thunder Bay, Ontario — The coat of arms of Thunder Bay, Ontario, Canada, is a combination of the coats of arms of the former cities of Port Arthur and Fort William, with a unifying symbol the Sleeping Giant at the base. Retained from the coat of arms of Port Arthur is… …   Wikipedia

  • Northwood, Thunder Bay, Ontario — Northwood is a neighbourhood in the city of Thunder Bay, Ontario. It is one of Thunder Bay s seven municipal wards, represented by Mark Bentz. It was developed between 1965 and 1985. It is bounded by Chapples Park to the east, Arthur Street to… …   Wikipedia

  • Flag of Thunder Bay, Ontario — The flag of Thunder Bay, Ontario, Canada was adopted in 1972. The twin cities of Fort William and Port Arthur amalgamated in 1970, and mayor Saul Laskin wanted to promote the new city by having a distinctive flag. The city held a contest, which… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.