Sybaris

39°45′00″N 16°28′00″E / 39.75, 16.466667 Sybaris (en grec ancien Σύβαρις, Subaris), cité de la Grande Grèce, fut une colonie fondée par des Achéens de Milet, au sud de l'Italie (Calabre actuelle), vers 720 av. J.-C. Elle est située sur le golfe de Tarente, dans un site protégé par les embouchures de deux fleuves : le Crathis (actuel Crati) et le Sybaris (actuel Coscile). À leur arrivée, il existait une population d'indigènes qui furent massacrés par les belliqueux Achéens.

Monnaie incuse de Sybaris, nomos d'argent (550-510)

Ce fut la cité la plus puissante de la Grande Grèce. Elle aurait regroupé jusqu'à 300 000 habitants, ce qui était considérable à l'époque. Dynamique et expansionniste, elle fonda au début du VIIe siècle, les colonies de Marcellina et Skydros (Sciro). En 680, elle fonda Métaponte et en 675 Poseidonia (Paestum). Elle domina jusqu'à quatre peuples et vingt-cinq cités.

Le luxe des sybarites était proverbial. Sa richesse était assurée par la vaste plaine alluviale et fertile qu'elle dominait, par le rôle stratégique qu'elle tenait dans le commerce méditerranéen de l'époque archaïque, et par les liens étroits qu'elle conservait avec la cité de Milet. Sybaris était réputée pour sa somptuosité, ses lieux de plaisirs, et la mollesse de ses habitants :

  • Les gourmets de Sybaris inventèrent une assiette à poissons, plate et large avec des poissons peints sur le fond, pour mieux déguster les vrais.
  • La légende raconte qu'un riche citoyen de Sybaris, du nom de Smindyrides, se rendit en voyage à Athènes avec une suite de 1 000 personnes.

Vers le milieu du VIe siècle, Sybaris à la tête d'une ligue de cités d'origine achéenne, dont Crotone et Métaponte, détruisit Syris qui était une colonie fondée par les Ioniens originaires de Colophon. La légende raconte qu'ils égorgèrent cinquante jeunes gens qui, pendant l'attaque de la ville, étreignaient la statue de Minerve. Ils égorgèrent aussi la prêtresse de la déesse, couverte de ses voiles rituels, au milieu des autels.

En 511, elle déclara la guerre à Crotone qui avait refusé d'extrader et de lui remettre des sybarites qu'elle avait bannis. Crotone prit alors la tête d'une ligue de cités et vainquit Sybaris en 510. La ville fut prise, détruite et rasée par les Crotoniates, qui détournèrent le cours du fleuve Crati pour qu'il passe sur les ruines.

Les rescapés trouvèrent refuge à Poseidonia et à Laüs qu'ils fondèrent.

Sommaire

Sybaris aujourd'hui

L'actuelle Sybaris, fut édifiée dans les années 1960 à la suite de travaux d’assainissement que le gouvernement finança le long de l'embouchure du Crati, en assainissant la plaine de Sibari, la plus grande de la Calabre. Sibari a une population d'environ 5 000 habitants et est toujours une località de la commune de Cassano allo Ionio, malgré ses tentatives sans résultat pour obtenir une existence communale distincte. Sibari connaît un important développement touristique balnéaire et culturel. Son agriculture produit des agrumes, des olives et du riz.

Propriété intellectuelle

C'est à Sybaris qu’est apparu le premier régime de propriété intellectuelle de l’Histoire. Celui-ci a été décrit par Athénée de Naucratis dans le « Banquet des sages » : « si un cuisinier inventait de nouvelles et succulentes recettes, nul autre de ses confrères n'était autorisé à les mettre en pratique pendant une année, lui seul ayant le privilège de confectionner librement son plat : le but avoué de la chose était d'encourager les autres cuisiniers à se concurrencer dans la confection de mets toujours plus raffinés » (livre 12, chapitre 20)[1].

Notes et références

Lien interne

Lien externe

Le Jour des Grâces, conte de Charles Maurras ayant pour thème la destruction de Sybaris.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sybaris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sybaris — (griechisch Σύβαρις) war eine griechische antike Stadt am Golf von Tarent. Ihre Reste wurden in den 1960er Jahren auf dem Gebiet der Gemeinde Cassano allo Ionio lokalisiert. Antike Münze aus Sybaris mit einem Stierbild (vor 510 v. Chr.) …   Deutsch Wikipedia

  • Sybaris — (Greek: polytonic|Σύβαρις) was a celebrated city of Magna Graecia on the western shore of the Gulf of Taranto. The wealth of the city in the 6th century BC was such that the Sybarites became synonymous with pleasure and luxury. The modern town of …   Wikipedia

  • SYBARIS — Colonie grecque d’Italie du Sud, fondée en SYBARIS 709 selon Eusèbe, mais plutôt en SYBARIS 720 selon le pseudo Skymnos. Le site de Sybaris fut découvert seulement en 1969, à trois mètres sous les alluvions du fleuve Crathis. L’œciste (fondateur) …   Encyclopédie Universelle

  • Sybaris — SYBĂRIS, is, oder idis, Gr. Σύβαρις, ιος, oder ιδος, war ein grausames Ungeheuer, welches sich in einer Höhle des Parnasses aufhielt, und von dar Menschen und Vieh hinweg raubete und fraß. Man fragete das Orakel um Rath, wie ihm zu steuern wäre;… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Sybăris — Sybăris, berühmte, von Achäern um 720 v. Chr. gegründete griechische Pflanzstadt in der italischen Landschaft Bruttium, nahe der Küste des Tarentinischen Meerbusens am Sybaris (jetzt Coscile), gelangte durch die Fruchtbarkeit ihres Gebiets und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Sybăris [1] — Sybăris, weiblicher Unhold, hauste am Parnaß bei Krissa, wo sie schöne Jünglinge u. Thiere fraß. Endlich stürzte sie Eurybalos, als sie eben den Alkyonens verzehren wollte, vom Felsen herab, u. an der Stelle entsprang die Quelle S …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sybăris [2] — Sybăris, 1) Quell bei Bura in Achaia; 2) Nebenfluß des Crathis in Lucanien; Pferde, welche daraus trauten, wurden scheu; j. Sibari od. Coscile; 3) Stadt an der Küste Lucaniens (Unteritalien), zwischen der Vorigen u. dem Crathis; sie soll 720… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Sybaris — Sybăris, eine im 8. Jahrh. v. Chr. von Achäern gegründete Stadt in Unteritalien, am Flusse S. (jetzt Coscile), einem Nebenflusse des Krathis (jetzt Crati), wegen der Schwelgerei ihrer griech. Einwohner (Sybarīten) sprichwörtlich; 510 v. Chr.… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Sybaris — Sybaris, trözenisch achäische Kolonie in Lucanien, vor 700 v. Chr. gegründet, wurde reich und durch Ueppigkeit sprichwörtlich, 510 aber von den Krotoniaten zerstört …   Herders Conversations-Lexikon

  • Sybaris [1] — SYBĂRIS, ĭdis, einer von des Aeneas Partey, welchen Turnus unter andern mit niedermachete. Virgil. Aen. XII. v. 363 …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Sybaris — [sib′ə ris] ancient Greek city in S Italy, famed as a center of luxury: destroyed 510 B.C …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”