At-Ta'i

Abû Bakr `Abd al-Karîm at-Tâ'i`bi-llah[1] surnommé At-Tâ'i`[2] est né en 932. Il a succédé comme calife abbasside de Bagdad à son père Al-Muti`, contraint d’abdiquer pour cause de paralysie, en 974. Il est amené à abdiquer en 991. Les vizirs Bouyides mettent sur le trône son cousin Al-Qadir fils d'Al-Muttaqi. At-Tâ'i` est mort dix ans plus tard en 1001.

Sommaire

Biographie

On ne sait pas grand-chose de la vie d’At-Ta’i`.

Les Byzantins en Syrie et au Nord de l’Irak

En 974, l’empereur Byzantin Jean Ier Tzimiskès a mené une campagne victorieuse en Anatolie, il s’est emparé à l'automne d'Amida[3] et le 12 octobre de Nisibe[4] évacuée par sa population. L'émir Hamdanide de Mossoul, Abû Taghlib a fait sa soumission. Il semble que Jean Ier a été tenté par une expédition sur Bagdad mais il y a renoncé.

Au printemps 975, l'empereur a entamé une campagne plus sérieuse en Syrie. Il est pari d'Antioche en avril, s'est emparé de Émèse[5] qui a payé tribut sans résistance, puis d’Apamée, et Baalbek laquelle a été durement châtiée pour avoir voulu résister. Il a contraint le gouverneur de Damas à lui payer un tribut. Ensuite, il s’est dirigé vers la Palestine. Il s’est rendu maître de Tibériade, de Beyrouth, de Nazareth, d’Acre, de Césarée et du mont Thabor. Jérusalem lui a semblé à portée de main cependant il y a renoncé. La domination musulmane sur la Syrie n’était plus qu’un souvenir.

La présence des garnisons Fatimides dans les villes littorales (Tripoli) obligeait l’empereur à maintenir de fortes troupes sur place et a en assurer le ravitaillement. La fidélité plus que fluctuante des émirs musulmans de Syrie dont beaucoup restent en place montrent les limites des résultats de cette expédition. La mort rapide de Jean Ier n’a pas permis la consolidation les résultats obtenus (976).

L’empire divisé

La Syrie est divisée entre les Fatimides, les Turcs, les Qarmates. Les Bouyides étaient eux mêmes divisés et de faisaient la guerre. En 977, à la mort de Rukn ad-Dawla, il se constitue deux états Bouyides distinct : l'un centré sur Ray dirigé par Fakhr ad-Dawla l'autre centré sur Hamadān et le Fars dirigé par Mu'ayyad ad-Dawla.

Fin du règne

Après dix-sept ans de règne At-Ta’i` est démis de ses fonctions et emprisonné. Ses biens accaparés par les vizirs.

À sa place, on rappela de son exil Al-Qadir fils d'Al-Muttaqi et petit-fils d’Al-Muqtadir qui convoitait depuis longtemps la place de calife (991).

Précédé par At-Ta'i Suivi par
Al-Muti`
Icone-Islam.svg Abbassides de Bagdad Transparent.gif
(974-991)
Al-Qadir


Notes

  1. arabe : abū bakr ʿabd al-karīm aṭ-ṭāʾiʿ bi-llāh,
    أبو بكر عبد الكريم الطائع بالله
  2. arabe : aṭ-ṭāʾiʿ, الطائع, celui qui obéit (à Dieu)
  3. Amida : actuellement Diyarbakir dans la province turque éponyme
  4. Nisibe : actuellement Nusaybin en Turquie dans la province de Mardin à la frontière avec la Syrie
  5. Émèse : actuellement Homs en Syrie (arabe : ḥimṣ, حمص)

Voir aussi

Articles connexes

Documentation externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article At-Ta'i de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • At-Tāʾiʿ — li amri ʾllāh, Abd al Karīm ibn al Fadl, arabisch ‏الطائع لأمر الله, عبد الكريم بن الفضل‎, DMG aṭ Ṭāʾiʿ li amri ʿllāh, ʿAbd al Karīm b. al Faḍl, war der vierundzwanzigste Kalif der Abbasiden (974–991). Auch unter at Tāʾiʿ, dem Nachfolger seines… …   Deutsch Wikipedia

  • At-Ta'i — steht für: at Tā i li amri llāh (‏الطائع‎ / aṭ Ṭāʾiʿ; 974 991), Abbasidenkalif at Ta i (Fußballverein) (‏الطائي‎‎ / aṭ Ṭāʾī), saudi arabischer Fußballverein aus Ha il …   Deutsch Wikipedia

  • at-Ta'i — (oft nach Transkription Al Ta ee) steht für: at Tā i li amri llāh (‏الطائع‎ / aṭ Ṭāʾiʿ; 974–991), Abbasidenkalif Al Ta ee (‏الطائي‎ / aṭ Ṭāʾī), saudi arabischer Fußballverein …   Deutsch Wikipedia

  • At-Ta'i — Al Ta i (932 1003) ( ar. الطائع بالله) was the Abbasid Caliph in Baghdad from 974 to 991. Very little is known about his personal and official life. During his Caliphate, Syria was torn by contending factions Fatimid, Turkish, and Carmathian;… …   Wikipedia

  • At-Ta'i' li-amri 'llah — at Tāʾiʿ li amri ʾllāh, Abd al Karīm ibn al Fadl, arabisch ‏الطائع لأمر الله, عبد الكريم بن الفضل‎, DMG aṭ Ṭāʾiʿ li amri ʿllāh, ʿAbd al Karīm b. al Faḍl, war der vierundzwanzigste Kalif der Abbasiden (974–991). Auch unter at Tāʾiʿ, dem Nachfolger …   Deutsch Wikipedia

  • At-Tā'i' li-amri 'llāh — at Tāʾiʿ li amri ʾllāh, Abd al Karīm ibn al Fadl, arabisch ‏الطائع لأمر الله, عبد الكريم بن الفضل‎, DMG aṭ Ṭāʾiʿ li amri ʿllāh, ʿAbd al Karīm b. al Faḍl, war der vierundzwanzigste Kalif der Abbasiden (974–991). Auch unter at Tāʾiʿ, dem Nachfolger …   Deutsch Wikipedia

  • At-Tāʾiʿ li-amri ʾllāh — at Tāʾiʿ li amri ʾllāh, Abd al Karīm ibn al Fadl, arabisch ‏الطائع لأمر الله, عبد الكريم بن الفضل‎, DMG aṭ Ṭāʾiʿ li amri ʿllāh, ʿAbd al Karīm b. al Faḍl, war der vierundzwanzigste Kalif der Abbasiden (974–991). Auch unter at Tāʾiʿ, dem Nachfolger …   Deutsch Wikipedia

  • at-Tāʾiʿ li-amri ʾllāh — at Tāʾiʿ li amri ʾllāh, Abd al Karīm ibn al Fadl, (arabisch ‏الطائع لأمر الله, عبد الكريم بن الفضل‎, DMG aṭ Ṭāʾiʿ li amri ʿllāh, ʿAbd al Karīm b. al Faḍl; † 991), war der vierundzwanzigste Kalif der Abbasiden (974–991). Auch unter at Tāʾiʿ,… …   Deutsch Wikipedia

  • Hatem At-Ta'i — Hatem ibn Abdellah ibn Sa ad at Ta i (حاتم بن عبد الله بن سعد الطائي) est un poète arabe de la période préislamique. Ce chrétien[1] est le père de Odai ibn Hatem et de Safana bint Hatem, compagnon de Mahomet. Issu de la tribu des Ta i, sa grande… …   Wikipédia en Français

  • Hatem at-ta'i — Hatem ibn Abdellah ibn Sa ad at Ta i (حاتم بن عبد الله بن سعد الطائي) est un poète arabe de la période préislamique. Ce chrétien[1] est le père de Odai ibn Hatem et de Safana bint Hatem, compagnon de Mahomet. Issu de la tribu des Ta i, sa grande… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”