Al-Muttaqi

Abû Ishâq “Al-Muttaqî llâh” Ibrâhîm ben Ja`far al-Muqtadir[1] surnommé Al-Muttaqî[2], est le fils de Al-Muqtadir. Il est né en 908. Il a succédé à son frère Ar-Râdî comme calife abbasside de Bagdad de 940 jusqu’en 944. Il est mort en 968.

Sommaire

Biographie

Au moment de la mort d’Ar-Râdî, l’« émir des émirs » Bajkam était en campagne contre un émir persan, nommé Al-Baridî. Il avait été vizir et à l’instar d’autre avant lui, il tentait de construire une principauté indépendante ayant déjà pris le contrôle d’Al-Madâ'in au sud de Bagdad. Bajkam envoya son secrétaire pour organiser une consultation des descendants des Abbassides aussi bien que des descendants des Alides pour désigner le successeur. On a choisi d’Al-Muttaqî, frère cadet du Ar-Râdî. Al-Muttaqî a accepté cette charge. En signe de remerciement son premier geste a été d’envoyer une bannière et une robe d’honneur à Bajkam pour le confirmer dans son poste (941).

Mort de Bajkam

Bajkam a mis Al-Baridî en déroute. Avant de revenir à Wâsit où se tenait sa cour, Bajkam a participé à une partie de chasse au cours de laquelle il a été tué par une bande de maraudeurs Kurdes. Bagdad est retombée dans l’anarchie. Les troupes Daylamites et Turques sont allées au-devant d’Al-Baridî, lui permettant de reprendre Wâsit et Bagdad comme « émir des émirs ».

Intervention d’Ibn Râ’iq

Après quelques semaines il a été contraint de s’enfuir, remplacé par un Daylamite appelé Kurtekin. La tyrannie de ce dernier a été telle que le calife a fait appel à Ibn Râ’iq[3] gouverneur de Syrie pour chasser Kurtekin. Pendant ce temps Al-Baridî s’était reposé à Wâsit d’où il est reparti pour attaquer Bagdad. Ibn Râ’iq a convaincu le calife de fuir avec lui vers Mossoul. Al-Muttaqî a bien été reçu par les Hamdanides qui ont organisé une campagne visant à le remettre sur le trône à Bagdad. L’émir Hamdanide de Mossoul, Al-Hasan "Nâsir ad-Dawla"[4] s’est débarrassé d’Ibn Râ’iq en le faisant tuer et en annexant ainsi la Syrie à son domaine (941). Al-Hasan s’est installé à Bagdad d’où il a expulsé Al-Baridî.

Episode Hamdanide à Bagdad

Malgré leur puissance, leurs victoires sur les Byzantins et leurs origines arabes, les Hamdanides n’étaient pas bienvenus à Bagdad. Les troupes de mercenaires turques ne se sont pas laissées dominer. L’un de leurs chefs, Tuzun venait de vaincre Al-Baridî à Bassora, il est rentré triomphalement à Bagdad où il a été salué du nom d’« émir des émirs » (942). Tuzun dut quitter la capitale. Pendant son absence une conspiration a mis le calife en danger et l’a contraint à faire de nouveau appel à l’aide des Hamdanides. Le Calife s’enfuit à Mossoul.

Fuite à Raqqa

En 944, les Hamdanides et Tuzun ont fait la paix. Al-Muttaqî se retire à Raqqa, ville qui avait été un temps la capitale de ses ancêtres.

Visite des Ikhchidîdes

Réfugié à Raqqa depuis plusieurs mois sous la surveillance des Hamdanides, Al-Muttaqî a fait appel à son ancien vassal l’Ikhchidîde Muhammad ben Tughj. Celui-ci s’est empressé de répondre au calife, faisant une humble allégeance et offrant de somptueux cadeaux. Il a offert au calife la possibilité de se réfugier en Égypte et de se mettre ainsi à l’abri de Tuzun. Cette offre comme celle des Hamdanides avait surtout comme objectif de prendre le pouvoir sur le califat et annexer la Syrie.

Fin du règne

En refusant ces deux offres de tutelle, Al-Muttaqî s’est lui-même jeté dans les mains de Tuzun qui jurait de ses meilleures intentions à l’égard du calife. Tuzun déposa le calife et lui fit crever les yeux. Le jour même, Tuzun installa Al-Mustakfi cousin d’Al-Muttaqî pour lui succéder (944).

Tuzun est mort peu après. Al-Muttaqî a survécu jusqu’en 968.

Précédé par Al-Muttaqi Suivi par
Ar-Râdî
Icone-Islam.svg Abbassides de Bagdad Transparent.gif
(940-944)
Al-Mustakfi

Notes

  1. arabe : abū isḥāq “al-muttaqī llāh” ibrāhīm ben jaʿfar al-muqtadir,
    أبو إسحاق "المتقي لله" إبراهيم بن جعفر المقتدر
  2. arabe : al-muttaqī llāh, المتقي لله, qui a la crainte de Dieu
  3. Ibn Râ’iq avait été le premier titulaire du titre d’« émir des émirs » en 936, Il avait été évincé par Bajkam qui lui a donné le poste de gouverneur de la Syrie.
  4. arabe : nāṣir ad-dawla, ناصر الدولة, "défenseur de la dynastie"

Voir aussi

Articles connexes

Documentation externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Al-Muttaqi de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Al-Muttaqi — (arabisch ‏أبو إسحاق إبراهيم بن جعفر المقتدر المتقي لله‎, DMG Abū Isḥāq Ibrāhīm b. Ǧaʿfar al Muqtadir al Muttaqī llāh; † 944) war der einundzwanzigste Kalif der Abbasiden (940–944). Abu Ishaq Ibrahim ibn Dscha far al Muqtadir al Muttaqi llah… …   Deutsch Wikipedia

  • al-Muttaqi — (arabisch ‏أبو إسحاق إبراهيم بن جعفر المقتدر المتقي لله‎, DMG Abū Isḥāq Ibrāhīm b. Ǧaʿfar al Muqtadir al Muttaqī llāh; † 944) war der einundzwanzigste Kalif der Abbasiden (940–944). Abu Ishaq Ibrahim ibn Dscha far al Muqtadir al Muttaqi llah …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Muttaqi — (died 944) ( ar. المتقي) was the Abbasid caliph in Baghdad from 940 to 944.Of such little importance the Caliphate had become by now that when the previous Caliph al Radi died, Bajkam, Amir al Umara (Amir of Amirs), contented himself with… …   Wikipedia

  • Al-Muttaqui — Al Mutaqqi (árabe المتقي), Abu Ishaq Al Muttaqi Illah Ibrahim ben Jáfar al Muqtadir fue un califa abasí de Bagdad durante el periodo 940 944. Hijo de Al Muqtadir, nació en 908 y murió en 968. Elección A la muerte de su antecesor Ar Radi, Bajkam,… …   Wikipedia Español

  • Al-Hadi — (arabisch ‏الهادي‎, DMG al Hādī) ist der Herrschername von Abū Muhammad Mūsā ibn al Mahdī ibn Muhammad al Mahdī ibn Abī Dschaʿfar al Mansūr / ‏أبو محمد موسى بن محمد المهدي بن أبي جعفر المنصور‎ / Abū Muḥammad Mūsā b. Muḥammad al Mahdī b. Abī… …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Hādī — al Hadi (arabisch ‏الهادي‎, DMG al Hādī) ist der Herrschername von Abū Muhammad Mūsā ibn al Mahdī ibn Muhammad al Mahdī ibn Abī Dschaʿfar al Mansūr / ‏أبو محمد موسى بن محمد المهدي بن أبي جعفر المنصور‎ / Abū Muḥammad Mūsā b. Muḥammad al Mahdī b.… …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Mahdi (Abbasiden) — al Mahdi (arabisch ‏أبو عبد الله محمد بن عبد الله المنصور بن محمد بن علي المهدي بالله‎, DMG Abū ʿAbd Allāh Muḥammad b. ʿAbd Allāh al Manṣūr b. Muḥammad b. ʿAlī al Mahdī bi llāh; * 742; † 785) war der dritte Kalif der Abbasiden (775–785). al Mahdi …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Mu'tadid — bi llah, arabisch ‏ المعتضد بالله أحمد بن طلحة‎ al Mu tadid bi llah Ahmad ibn Talha, DMG al Muʿtaḍid bi llāh Aḥmad b. Ṭalḥa († 5. April 902), war der sechzehnte Kalif der Abbasiden (892–902). Abu l Abbas Ahmad ibn al Muwaffaq ibn al Mutawakkil al …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Mu'tadid bi-'llah — al Mu tadid bi llah, arabisch ‏ المعتضد بالله أحمد بن طلحة‎ al Mu tadid bi llah Ahmad ibn Talha, DMG al Muʿtaḍid bi llāh Aḥmad b. Ṭalḥa († 5. April 902), war der sechzehnte Kalif der Abbasiden (892–902). Abu l Abbas Ahmad ibn al Muwaffaq ibn al… …   Deutsch Wikipedia

  • Al-Mu'tasim — bi llāh, Muhammed ibn Hārūn ar Raschīd, arabisch ‏المعتصم بالله , محمد بن هارون الرشيد ‎, DMG al Muʿtaṣim bi ʾllāh, Muḥammad b. Hārūn ar Rašīd (* 794; † 842), war der achte Kalif der Abbasiden (833–842). Al Mu tasim war der dritte Sohn von Harun… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”