Association du Musée des Transports Urbains, Interurbains et Ruraux

Musée des transports urbains, interurbains et ruraux

le dépôt de Malakoff vers 1910
Le hall d'entrée du musée actuellement à Colombes.

Le Musée des transports urbains, interurbains et ruraux est un musée dédié aux transports en commun situé à Colombes. Après le prolongement de la ligne de tramway T2, le musée sera transporté à Chelles.

Il appartient à l'Association du Musée des Transports Urbains, Interurbains et Ruraux (AMTUIR).


Sommaire

Histoire

  • En 1957, au mois de mars, une poignée de passionnés créent l' Association du Musée des Transports Urbains, Interurbains et Ruraux. Leur objectif est alors de créer un musée des transports urbains[1]. Grâce à l'aide de la RATP et au dynamisme de son fondateur Jean Robert, ils obtiennent la possibilité de garer la collection dans une partie du dépôt de Malakoff.
  • En 1964, le musée est ouvert au public. C'est le premier musée ferroviaire français – avant celui de Mulhouse – et il n'existe guère, à l'époque pour le chemin de fer, que quelques salles qui lui sont consacrées dans des musées municipaux.

La collection évolue au rythme des acquisitions. Celles-ci concernent des tramways, des autobus et des trolleybus, mais aussi des locomotives à voie étroite. Les opportunités ne manquent pas, durant cette période. Tous ces véhicules s'accumulent, et dépassent les limites du cadre d'exposition qu'offre le dépôt de Malakoff.

  • En 1971 est décidé le départ vers le dépôt de Saint-Mandé, plus vaste et proche du bois de Vincennes.
  • En 1974, le musée de Saint-Mandé ouvre ses portes , pour fermer une vingtaine d'années plus tard. Pendant cette période, l'association a pu récupérer un nombre élevé de véhicules routiers et de tramways étrangers divers.
  • En 2001, la collection est alors déménagée de Saint-Mandé et entreposée à Colombes dans la perspective de la réalisation d'un nouveau musée. Hélas, le projet est abandonné par la municipalité.
  • En 2007, le musée quitte Colombes pour Chelles. Ceci permet d'augmenter la surface d'exposition et de laisser place à un nouvel atelier de maintenance pour la ligne 2 du tramway d'Île-de-France. La réouverture est prévue pour 2009.

Collection


La collection de l'AMTUIR comprend :

Ces véhicules ont été récupérés au gré des opportunités, nombreuses à l'époque, puisque beaucoup de villes remplaçaient leurs tramways ; il en fut ainsi, pour les villes de Versailles, Lyon, Rouen, Nancy, Nantes, Toulouse, Marseille et Bordeaux. Il a fallu beaucoup d'organisation pour accueillir les nouveaux véhicules et les décharger. Une voie étroite a été construite pour garer les tramways de Dijon, Genève et Lyon.

Pour illustrer le thème des transports ruraux, la récupération de matériel de chemin de fer secondaire a été entreprise avec :

Parallèlement à tous ces sauvetages ferroviaires, les acquisitions de véhicules routiers ont été effectuées toujours dans une recherche de l'évocation de l'histoire des transports. Ainsi des autobus et des trolleybus ont pu être préservés, à la fin de leurs services.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Article connexe

Lien externe

Notes et références

  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
  • Portail des transports en Île-de-France Portail des transports en Île-de-France
Ce document provient de « Mus%C3%A9e des transports urbains, interurbains et ruraux ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Association du Musée des Transports Urbains, Interurbains et Ruraux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Musee des transports urbains, interurbains et ruraux — Musée des transports urbains, interurbains et ruraux le dépôt de Malakoff vers 1910 …   Wikipédia en Français

  • Musée Des Transports Urbains, Interurbains Et Ruraux — le dépôt de Malakoff vers 1910 …   Wikipédia en Français

  • Musée des Transports Urbains, Interurbains et Ruraux — le dépôt de Malakoff vers 1910 …   Wikipédia en Français

  • Musée des transports urbains, interurbains et ruraux — Pour les articles homonymes, voir Musée des transports. Musée des transports urbains, interurbains et ruraux Informations géographiques Pays …   Wikipédia en Français

  • Musee des transports — Musée des transports urbains, interurbains et ruraux le dépôt de Malakoff vers 1910 …   Wikipédia en Français

  • Musée des transports de Pithiviers — Pour les articles homonymes, voir Musée des transports. Musée des transports La gare musée de Pithiviers …   Wikipédia en Français

  • Association D'exploitation Du Matériel Sprague — L Association D Exploitation du MAtériel Sprague (ADEMAS) est une association de sauvegarde et de restauration du matériel du métro de Paris. Fondée le 8 avril 1992 par Julian Pepinster et Benoît Renard, elle s est fixée deux objectifs… …   Wikipédia en Français

  • Association d'exploitation du materiel Sprague — Association d exploitation du matériel Sprague L Association D Exploitation du MAtériel Sprague (ADEMAS) est une association de sauvegarde et de restauration du matériel du métro de Paris. Fondée le 8 avril 1992 par Julian Pepinster et Benoît… …   Wikipédia en Français

  • Association d'exploitation du matériel sprague — L Association D Exploitation du MAtériel Sprague (ADEMAS) est une association de sauvegarde et de restauration du matériel du métro de Paris. Fondée le 8 avril 1992 par Julian Pepinster et Benoît Renard, elle s est fixée deux objectifs… …   Wikipédia en Français

  • Association d'exploitation du matériel Sprague — L Association D Exploitation du MAtériel Sprague (ADEMAS) est une association de sauvegarde et de restauration du matériel du métro de Paris. Fondée le 8 avril 1992 par Julian Pepinster et Benoît Renard, elle s est fixée deux objectifs… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”