Arétas III

Arétas III, surnommé « Philhellène » (ou Arétas (Al-Harith)), est un roi nabatéen qui a régné entre -84 et -62[1].

En 84 AEC, alors que le roi séleucide Antiochos XII Dionysos lance une expédition contre l'Arabie Pétrée (Pétra).

« Arétas se replie, jusqu'à l'endroit le plus favorable pour le combat, puis tout à coup, fait faire volte-face à sa cavalerie (il avait dix milles cavaliers) et tombe sur les troupes d'Antiochos avant qu'elles aient pu se mettre en formation[2]. »

Antiochos XII est tué dans l'affrontement, qui a eu lieu au sud de la mer Morte. Une fois tué, ses troupes lâchent pied. Presque tous sont massacrés sur le champ de bataille et un petit nombre, qui s'était réfugié dans le bourg de Cana, meurent finalement de faim après des semaines de siège.

« Les gens de Damas en profitent pour mander Arétas, et l'installent sur le trône de Cœlé-Syrie, par haine de Ptolémée fils de Mennaeus[3]. »

La Syrie était alors en proie à une véritable anarchie. Les Séleucides y avaient, par leurs éternelles luttes de familles, perdu toute autorité. « Les habitants de Damas, pour trouver un protecteur au milieu de cette anarchie, se donnèrent au chef des Nabatéens, Arétas (Al-Harith)[4]». Profitant de cette anarchie et suivant son exemple, d'autres chefs arabes s'empareront alors de plusieurs régions de Syrie[5].

Le roi nabatéen marche bientôt contre la Judée et bat Alexandre Jannée son roi, près d’Adida.

L’année suivante, Alexandre Jannée occupe Geras (Jerash). Une colonie juive s’y installe. Il s’empare de la Décapole et du Golân (Gamala) entre 83 et 80.

Arétas III régna sur Damas entre -84 et -72, donnant au royaume son extension historique maximale au Nord[1].

Après la mort de Salomé Alexandra, reine de Judée, en 67 av. J.-C., ses fils Aristobule II et Hyrcan II entrent en conflit pour le trône. L’homme fort du parti d’Hyrcan, le gouverneur de l’Idumée Antipater II, entraîne Hyrcan à Pétra auprès d’Arétas III qui lui confie une armée. Dans un premier temps Aristobule est vaincu et s’enferme dans Jérusalem. Toutefois, Pompée envoie le général romain Scaurus qui fait alors lever le siège de Jérusalem. Arétas est contraint de se retirer à Philadelphie et Aristobule peut battre les partisans d’Hyrcan à Papyron.

Arétas III participe au triomphe de Pompée en janvier 61 av. J.-C. à Rome[6],[7].

C'est Arétas III qui aurait fait émettre les premières pièces de monnaie en argent[1].

Précédé par Arétas III Suivi par
Obodas Ier
Roi des Nabatéens
-84-62
Obodas II

Références

  1. a, b et c Christian Augé et Jean-Marie Dentzer, Pétra, la cité des caravanes, Gallimard, 1999.
  2. Flavius Josèphe, La guerre des Juifs, Éd. de Minuit, Paris, 1977, p. 134.
  3. Flavius Josèphe, La guerre des Juifs, Éd. de Minuit, Paris, 1977, p. 134.
  4. René Grousset, Histoire de l'Arménie, Payot, 1984 (ISBN 2-228-13570-4), p. 87.
  5. « Suivant le même exemple, des émirs surgis du désert se taillaient des principautés dans les villes de l'intérieur, tandis que les villes plus sérieusement hellénisées comme Antioche et Séleucie se constituaient en ville libres. » Cf. René Grousset, op. cit., p. 87.
  6. Jerphagnon L., Histoire de la Rome Antique, Les Armes et les Mots, p. 136, éd. Tallandier, Paris, 2002.
  7. Appien, Guerres Mithridatiques, § XVII.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arétas III de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aretas III — Saltar a navegación, búsqueda Aretas III encargó las primeras monedas nabateas de plata. Ordenó que su nombre apareciese en griego en lugar de árabe. Aretas III fue el rey de los nabateos desde 85 a 62 a …   Wikipedia Español

  • Aretas III — was king of the Nabataean kingdom from 87 to 62 BCE. Aretas ascended to the throne upon the death of his father, Obetas I, in 87 BCE. During his reign, he extended his kingdom to cover what now forms the northern area of Jordan, the south of… …   Wikipedia

  • Aretas III — Aretas III. Philhellenos (Harithath) war von 87 bis 62 v. Chr. König der Nabatäer. Er ist Nachfolger seines Vaters Obodas I.. Nachdem Aretas 87 v. Chr. König wurde, eroberte er das nördliche Gebiet Jordaniens und den Süden Syriens. Er konnte… …   Deutsch Wikipedia

  • Aretas III. — Aretas III. Philhellenos (Harithath) war von 87 bis 62 v. Chr. König der Nabatäer. Er ist Nachfolger seines Vaters Obodas I.. Nachdem Aretas 87 v. Chr. König wurde, eroberte er das nördliche Gebiet Jordaniens und den Süden Syriens. Er konnte… …   Deutsch Wikipedia

  • Aretas III — Arétas III Arétas III surnommé « Philhellène » est un roi nabatéens qui aurait régné entre 84 et 62[1]. Il régna sur Damas entre 84 et 72, donnant au royaume son extension historique maximale au Nord[1] C est lui qui aurait fait émettre …   Wikipédia en Français

  • Arétas IV — ou Harithath IV, de son titre « Philopatris » (Ami de son peuple), fut roi des Nabatéens d environ 9 av. J. C. à 40 ap. J. C.. Arétas IV se débarrasse de Syllaios puissant ministre de son prédecesseur Obodas III. Étant monté sur le… …   Wikipédia en Français

  • ARETAS° — ARETAS°, name of four nabatean kings. The sources relate little about the first two. ARETAS I (second century B.C.E.) is mentioned in II Maccabees 5:8 as the ruler with whom jason the high priest sought asylum. ARETAS II (first century B.C.E.)… …   Encyclopedia of Judaism

  • Aretas — ist der Name von Aretas I., König der Nabatäer (ab etwa 169 v. Chr.) Aretas II. (Aretas II. Herotymos), König der Nabatäer (110 v. Chr. 95 v. Chr.) Aretas III. (Aretas III. Philhellenos (Harithath)), König der Nabatäer (87 v. Chr. 62 v. Chr.)… …   Deutsch Wikipedia

  • Aretas — (Arabic: Haritha ), the Greek form of a name borne by kings of the Nabataeans resident at Petra in Arabia.*Aretas I was a king in the time of Antiochus IV Epiphanes ( 2 Macc. 5:8). *Aretas II ruled Nabatea from 120 or 110 to 96 BC. *Aretas III… …   Wikipedia

  • Aretas — Arétas Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Arétas désigne plusieurs rois nabatéens : Arétas Ier Arétas II Arétas III Arétas IV Aréthas est un martyr chrétien du VIe s., à Najrân au… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”