Arthur Rupin

Arthur Ruppin

Arthur Ruppin
Naissance 1876
Décès 1943
Nationalité Allemagne Allemagne Israël Israël
Autres activités leader du projet
d'installation sioniste

Arthur Ruppin (1876 - 1943) est un économiste, sociologue et leader du projet d'installation sioniste. Il est connu comme "le père de l'installation sioniste", et "le père de la sociologie juive" ; deux activités qu'il a menées de front.

Il naît dans une famille aisée d'Allemagne, qui fait faillite par la suite. Ainsi, il se voit obligé à l'âge de 15 ans d'abandonner l'école pour trouver un travail. Il continue cependant en tant qu'étudiant externe.

Il poursuit ses études d'économie et de droit à Berlin. Il passe enfin son doctorat et travaille durant quelques années au tribunal.

C'est à cette époque qu'il entame une carrière parallèle dans le domaine de la sociologie, et devient directeur du centre statistique et démographique juif de Berlin, de 1902 à 1907. Son travail de recherche sociologique, qu'il publie au début du XXe siècle, renforce le rapport qu'il entretient avec ses racines juives. En 1907, il est envoyé en Palestine pour le compte de l'Agence Juive, afin qu'il y étudie les possibilités d'installation sioniste. Un an plus tard, Ruppin retourne s'installer définitivement en Palestine. Il s'installe à Jaffa, d'où il dirige le bureau de la Histadrout. De là, il investit toutes ses forces dans le repeuplement du pays. Il soutient énergiquement le sionisme pratique, et défend l'idée que le facteur prépondérant pour le sionisme d'alors réside dans l'acquisition de terres et la création de villages agricoles et de villes urbanisées, et ce même dans les régions les plus isolées du pays. Il croit en l'implantation systématique qui, en fin de compte, engendrera la création de l'État. Le résultat des efforts de Ruppin se font particulièrement sentir lors de la seconde Aliyah.

Arthur Ruppin s'intéresse aux affaires d'acquisition de terres notamment de celles qui deviendront plus tard la ville de Tel Aviv, et d'autres terrains sur le mont Carmel, dans la vallée de Jezreel et à Jérusalem. Il envisage entre autres l'idée du kibboutz, de fermes agricoles et celle du moshav.

Ses connaissances dans les domaines de la sociologie et de la démographie l'aident considérablement dans ses projets, même s'il soutient la "Brit Shalom", mouvement défendant l'idée de la création d'un État bi-national sur le territoire de la Palestine. Il rejette pourtant cette idée suite aux émeutes fomentées par les Arabes en 1929, et insiste désormais sur la nécessité d'un État uniquement juif dans les frontières de la Terre d'Israël. Et la réalisation de ce projet ne peut passer que par l'acquisition de terres et leur aménagement.

En 1926, il entre à l'Université hébraïque de Jérusalem comme conférencier en sociologie juive. Il cumule les missions académiques et les recherches dans le domaine social. Il aide les immigrants venus d'Allemagne, au moment de la montée du nazisme, dans leur installation dans le pays et intervient également dans l'intégration des Juifs du Yémen.

Il disparait en 1943 à Jérusalem.

Bibliographie & sources

  • The Central Zionist Archives in Jerusalem: Office of Arthur Ruppin (S55), Personal papers (A107).
  • Yaakov Goren, Arthur Ruppin, sa vie et son action. Ed. Yad Tébenkin. Ramat-Efal 2005.
  • Arthur Ruppin, Parties de vie, Ed Am-Oved. Tel-Aviv.
  • Arthur Ruppin, La problématique juive avant la conférence de paix. Ed. Agence juive. Jérusalem.
  • Yossi Katz, Le Carmel et Nahalat-Benyamin, Ed. Institut Yad Ben-Zvi. 1992.
  • Thomas Kluger, in Magdeburger Biographisches Lexikon, Magdeburg 2002, ISBN 3-933046-49-1
  • Etan Bloom, The "Administrative Knight" – Arthur Ruppin and the Rise of Zionist Statistics, The Tel Aviv University Year Book for German History, XXXV, 2007 (183-203).
  • Etan Bloom, What "The Father" had in Mind, Arthur Ruppin (1876-1943), Cultural Identity, Weltanschauung and Action, The Journal for History of European Ideas, 33/3, 2007 (330-349).


  • Portail de la sociologie Portail de la sociologie
Ce document provient de « Arthur Ruppin ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arthur Rupin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Three lookouts — The three lookouts (Hebrew: שלושת המצפים‎, Shloshet HaMitzpim, also Mitzpot[1]) were three Jewish settlements built in the Negev desert in 1943 on land owned by the Jewish National Fund. The goal was securing the land and assessing its… …   Wikipedia

  • Maurice Tillieux — Activités Auteur de bande dessinée Naissance 7 août 1921 Huy, Belgique Décès …   Wikipédia en Français

  • Tif et tondu — Série Genre(s) aventures Scénario Fernand Dineur Luc Bermar Maurice Rosy Marcel Denis Maurice Tillieux Stephen Desberg Denis Lapière Dessin Fernand Dineur …   Wikipédia en Français

  • Barry Trotter — Pour les articles homonymes, voir Trotter. Les livres Barry Trotter, de Michael Gerber, forment une parodie de Harry Potter, la saga écrite par J. K. Rowling. La série est composée de trois tomes: Barry Trotter et la Parodie Éhontée, 2004 (en… …   Wikipédia en Français

  • Barry trotter — Les livres Barry Trotter, de Michael Gerber, forment une parodie de Harry Potter, la saga écrite par J. K. Rowling. La série est composée de trois tomes: Barry Trotter et la Parodie Éhontée, 2004 (en Anglais, Barry Trotter and the Shameless… …   Wikipédia en Français

  • Immigration to the United States — 2000 Census Population Ancestry Map Immigration to the United States has been a major source of …   Wikipedia

  • Chauffer dans la noirceur — Le festival Chauffer Dans La Noirceur a lieu tous les ans à Montmartin sur Mer (Manche). En juillet 1992, la province du Québec est le lieu d’une rencontre entre musiciens québécois et bas normands. En avril 1993, un groupe d’amis de la région de …   Wikipédia en Français

  • Âge d'or de Spirou — L Âge d or de Spirou est une période du journal de bande dessinée belge Spirou allant de 1946 à 1968. Elle vit la création de très nombreuses séries devenues des classiques du neuvième art. Sommaire 1 L’ère Jean Doisy 1.1 La transmission de Jijé …   Wikipédia en Français

  • MIEDZYRZEC PODLASK — (Pol. Międzyrzec Podlaski; called Mezhirech or Mezrich by the Jews), town in Lublin province, E. Poland. An organized Jewish community existed in the town from the middle of the 17th century. Between 1689 and 1692, the parnasim of the community… …   Encyclopedia of Judaism

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”