Quatrieme dimanche de Careme


Quatrieme dimanche de Careme

Quatrième dimanche de Carême

Catholicisme
Religions sœurs (branches)
Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme
Spécificités
Église catholique romaine · Histoire de l'Église catholique romaine
Spécificités
Théologie catholique
Docteurs de l'Église · Magistère de l'Église · Théologie morale · Vocabulaire catholique
Clergé
Pape · Cardinal · Archevêque · Évêque · Prêtre · Diacre · Moines et moniales
Histoire
Droit canonique
Débats contemporains
Catholicisme libéral · Catholicisme en France · Crise moderniste · Catholiques réformateurs · Catholicisme traditionaliste
Dialogue inter-religieux
Relations avec les autres religions · Relations avec les autres Églises · Hérésie
Voir aussi
  • Catégories : Catholicisme · Courant religieux catholique · Dévotions catholiques
  • Portails : Christianisme · Catholicisme
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 


Il semble que, dès l'antiquité chrétienne, le quatrième dimanche de Carême, dit dimanche de Lætare, ait revêtu le caractère particulier d'une pause au milieu du Carême (de même que le dimanche de Gaudete pendant l'Avent).

Sommaire

Description

La liturgie romaine, qui suspend les exercices pénitentiels le dimanche (ce pour quoi le Carême y compte quarante-six jours), les marque tout de même d'une certaine austérité (suppression du Gloria et de l'Alleluia lors de la messe, ornements violets, disparition des fleurs et des instruments de musique) qu'elle tempère au dimanche de Lætare où elle prend les ornements roses (couleur de l'aurore), ce qui marque, au milieu de ces temps de pénitence, une pause où l'Eglise vise à mieux faire entrevoir la joie qu'elle prépare et à donner courage pour les dernières étapes à parcourir et à rendre grâce pour les œuvres déjà accomplies.

Autrefois, le Pape, contrairement aux autres dimanches du Carême, venait à cheval à la station qui, ce jour-là, se faisait à Sainte-Croix-de-Jérusalem où l'on vénérait la Croix glorieuse.

Jadis, où l'on était plus attentif qu'aujourd'hui à conformer l'environnement du culte à l'esprit de la liturgie célébrée, on pouvait, ce dimanche-là, contrairement aux autres dimanches du Carême, parer l'autel de fleurs, sonner toutes les cloches et toucher les orgues alors que les diacres et les sous-diacres prenaient la tunique et dalmatique qu'ils avaient abandonnées au début du Carême.

C'est à cette occasion que le pape procède à la remise de la rose d'or, destinée à honorer des souverains ou des sanctuaires catholiques

La lætare

En Belgique

La lætare (ici au féminin, le mot étant utilisé ailleurs au masculin) est une fête traditionnelle célébrée principalement à Stavelot, en Wallonie, le dimanche de Lætare. C'est une tradition multiséculaire remontant à 1502. On peut y voir, entre autres sociétés fokloriques, la figure traditonnelle des Blancs-Moussis vêtus de la cape et du capuchon blancs, affublés du long nez rouge et entourant leurs géants, leurs échelles et leurs chars souffleurs de confettis. Ces festivités durent trois jours (du samedi au lundi soir). Il existe d'autres festivités carnavalesques dites du lætare, notamment à Tilff (dans la commune d'Esneux), à La Louvière, à Andenne, à Welkenraedt ou à Sart et Tiège.

En Suisse

A Islikon, village de la commune suisse de Gachnang (Thurgovie) perdure la tradition au dimanche de Laetare, de la construction en bois léger et en papier d'une petite tour coloriée assise sur un radeau de planches, comportant des transparents portant les symboles des astres, des chandelles allumées et une inscription "Fort mit licht" ("pars lumière!"). Le tout est posé sur l'eau et le courant entraîne les radeaux tandis que l'assistance chante en coeur: "Le ruisseau brûle/C'en est d'Islikon qui l'ont allumé/C'en est de Chefikon qui l'éteindront/Avec leur cent mille grenouilles"[1] [2]. Les rites mettant en scène une flamme que l'on allume sur une rivière et qui finira sa course en se noyant dans celle-ci, peuvent se ratacher aux fêtes païennes de célébration de l'équinoxe du printemps, autour du 21 mars[3].

Notes et références

  1. "Fürio, de Bach brännt./Isliker händ ihn azünd./Kefiker chömmet go lösche/mit hunderttuusig Frösche"
  2. http://www.islikon.ch/laetare.htm
  3. Revue Terre et Peuple, N° 3, Printemps 2000, p.12, Les feux de l'équinoxe
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
  • Portail des fêtes et des traditions Portail des fêtes et des traditions
Ce document provient de « Quatri%C3%A8me dimanche de Car%C3%AAme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quatrieme dimanche de Careme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quatrième dimanche de carême — Catholicisme Religions sœurs (branches) Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme Spécificités Église catholique romaine · Histoire de l Église catholique romaine Spécificités …   Wikipédia en Français

  • Quatrième dimanche de Carême — Il semble que, dès l antiquité chrétienne, le quatrième dimanche de Carême, dit dimanche de Lætare, ait revêtu le caractère particulier d une pause au milieu du Carême (de même que le dimanche de Gaudete pendant l Avent). Le nom provient de l… …   Wikipédia en Français

  • Dimanche du Carême — Carême Pour les articles homonymes, voir Carême (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • Quatrième dimanche de l'Avent — Le quatrième dimanche de l Avent se situe moins d une semaine avant Noël dans le calendrier liturgique catholique. Sommaire 1 Les textes proposés les années A 2 Les textes proposés les années B 3 Les textes …   Wikipédia en Français

  • Careme — Carême Pour les articles homonymes, voir Carême (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • Carème — Carême Pour les articles homonymes, voir Carême (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) Judaïsme · Christianisme · Islam Courants …   Wikipédia en Français

  • Dimanche de Laetare — Quatrième dimanche de Carême Catholicisme Religions sœurs (branches) Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme Spécificités Église catholique romaine · Histoire de l Église catholique romaine Spécificités …   Wikipédia en Français

  • Carême orthodoxe — Le carême est une période de jeûne s exprimant extérieurement par l abstinence de toute nourriture d origine animale. Le Grand Carême n est pas une fin en lui même et sa signification ne peut être saisie qu en regard de sa destination, la fête de …   Wikipédia en Français

  • Carême — Pour les articles homonymes, voir Carême (homonymie). Le carême est une période de jeûne de quarante jours (pour certaines religions et coutumes, c est cinquante jours) que l Église a instituée en référence aux quarante jours de jeûne effectués… …   Wikipédia en Français

  • Dimanche de l'Orthodoxie — Le dimanche du Triomphe de l Orthodoxie est le nom donné au premier dimanche du Grand Carême dans l Orthodoxie. De quel triomphe s agit il ? Ce dimanche célèbre la victoire de l orthodoxie sur l iconoclasme, c est à dire le rétablissement de …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.