Pierre le Venerable


Pierre le Venerable

Pierre le Vénérable

Pierre de Montboissier dit Pierre le Vénérable[1] était le neuvième abbé de Cluny dès 1122. Il est né entre 1092 et 1094 et mort le 25 décembre 1156.

Sommaire

Biographie

Pierre le Vénérable est né dans la famille noble des Montboissier entre 1092 et 1094 en Auvergne Il entre très jeune au monastère clunisien de Sauxillanges en Auvergne, puis gravit les échelons de la carrière clunisienne : il fut notamment écolâtre et prieur à l'abbaye de Vézelay.

Il voyage beaucoup et joue un rôle diplomatique important, notamment lors de l’élection pontificale lorsqu’il reconnaît en 1130 le pape Innocent II contre l’antipape Anaclet II.

Lors de son séjour en Espagne, Pierre le Vénérable fait traduire le Coran de l'arabe en latin. Connu comme polémiste, il rédigera ensuite des traités pour réfuter les doctrines israélites et musulmanes. En effet, il recommande d'établir des débats argumentés avec les théologiens des autres religions, plutôt que des Croisades.


Ami, critique et conseiller de Bernard de Clairvaux, il donna refuge à Abélard qui séjournera à Cluny quelques mois en 1141 avant d'aller implorer Rome de lever son excommunication. Il appartient au mouvement intellectuel de la renaissance du XIIe siècle[2].

Considéré à juste titre comme le dernier des grands abbés de Cluny, il succède à Pons de Melgueil, abbé déposé par le pape Calixte II, lui-même ancien moine de Cluny. Il combat également l’hérésie de Pierre de Bruys.

Il réforme l'abbaye de Cluny, en proie à des difficultés financières. Il réforme le domaine seigneurial pour assurer le train de vie des moines (Dispositio rei familiaris). Les inventaires qui sont constitués (Constitutio expense cluniaci) constituent une précieuse source pour les historiens, avec des données sur les rendements, les semences, les techniques agricoles… À noter le rôle essentiel d'Henri de Blois, évêque de Winchester, dans cet ouvrage.

Pierre le Vénérable est l'auteur d'un Livre des merveilles de Dieu. L'expression « Livre des Merveilles » sera reprise par d'autres voyageurs, comme Marco Polo.

Il est aussi l'auteur d'un traité contre les juifs : Aduersus Iudœorum inueteratam duritiem. Selon Dominique Iogna-Prat, Pierre le Vénérable est un « représentant d'un antijudaïsme radical ».[3]

Voir aussi

Notes

  1. Surnom attribué par l'empereur Frédéric Barberousse ; Agnès Gerhards, L'abbaye de Cluny, éditions Complexe, 1992, (ISBN 2-87027-456-4), p.74
  2. Agnès Gerhards, L'abbaye de Cluny, éditions Complexe, 1992, (ISBN 2-87027-456-4), p.75
  3. Dominique Iogna-Prat, Ordonner et exclure. Cluny et la société chrétienne face à l'hérésie, au judaïsme et à l'islam 1000-1150, Paris, 1998, chapitre 10, pages 272-323.

Bibliographie

  • Dominique Iogna-Prat, Article « Pierre le Vénérable », dans Claude Gauvard, Alain de Libera, Michel Zink (dir.), Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, Presses Universitaires de France, 2002, p. 1106

Articles connexes

  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Pierre le V%C3%A9n%C3%A9rable ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre le Venerable de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre le Vénérable — et ses moines Pierre de Montboissier dit Pierre le Vénérable[1] était le neuvième abbé de Cluny dès 1122. Il est né entre 1092 et 1094 et mort le 25 d …   Wikipédia en Français

  • Pierre le vénérable — Pierre de Montboissier dit Pierre le Vénérable[1] était le neuvième abbé de Cluny dès 1122. Il est né entre 1092 et 1094 et mort le 25 décembre 1156. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • PIERRE LE VÉNÉRABLE — (1092 env. 1156) Né en Auvergne, dans la famille de Montboissier, Pierre fut élevé au grand prieuré de Sauxillanges, qui dépendait de l’ordre de Cluny. Moine à seize ans, il fut écolâtre, puis prieur de Vézelay et, en 1120, de Domène, près de… …   Encyclopédie Universelle

  • Pierre de Montboissier — Pierre le Vénérable Pierre de Montboissier dit Pierre le Vénérable[1] était le neuvième abbé de Cluny dès 1122. Il est né entre 1092 et 1094 et mort le 25 décembre 1156. Sommaire 1 Biographie 2 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Pierre Abélard — Philosophe et Scientifique Époque médiévale Abélard et Héloïse …   Wikipédia en Français

  • Pierre de bruys — (ou de Bruis) est un prédicateur français du XIIe siècle. Il est considéré comme un hérésiarque car son enseignement était contraire à la doctrine de l’Église catholique, mais certains milieux protestants voient en lui un précurseur des Vaudois… …   Wikipédia en Français

  • pierre — [ pjɛr ] n. f. • 1080; lat. petra 1 ♦ LA PIERRE : matière minérale solide, dure, qui se rencontre à l intérieur ou à la surface de l écorce terrestre en masses compactes. ⇒ roche ; lith(o) , lithe; lapidifier, pétrifier. Bloc, quartier de pierre …   Encyclopédie Universelle

  • Pierre Abailard — Pierre Abélard Pierre Abélard Philosophe et Scientifique Époque médiévale Abélard et Héloïse. Naissance : 1079 ( …   Wikipédia en Français

  • Pierre Abelard — Pierre Abélard Pierre Abélard Philosophe et Scientifique Époque médiévale Abélard et Héloïse. Naissance : 1079 ( …   Wikipédia en Français

  • Pierre de Bruys — (ou de Bruis) était un hérésiarque français du XIIe siècle siècle qui contesta l Église catholique avec violence avant de périr vers 1131 dans les flammes d un bûcher qu il avait, selon certains auteurs, lui même allumé pour brûler des croix …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.