Passeriformes


Passeriformes
Aide à la lecture d'une taxobox Passereaux
 Moineau domestique mâle(Passer domesticus)
Moineau domestique mâle
(Passer domesticus)
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre
Passeriformes
Linnaeus, 1758
Classification phylogénétique
Position :

Les Passeriformes (ou passériformes en français) sont le plus grand ordre de la classe des oiseaux. Le taxon regroupe en effet plus de la moitié des espèces d'oiseaux. Les oiseaux de cet ordre sont dénommés passereaux de manière générique, mais sont également souvent qualifiés d'oiseaux chanteurs d'après leur appellation « songbirds » par les anglophones. Ils étaient autrefois aussi appelés oiseaux percheurs.

En tant qu'espèces, les passériformes sont ceux qui ont le plus de succès parmi les vertébrés : il y en a 6 193 espèces dans la classification de référence (version 2.2, 2009) du Congrès ornithologique international, soit à peu près le double du nombre d'espèces de l'ordre le plus vaste parmi les mammifères, les rongeurs.

Seules certaines variétés de passereaux sont reconnues comme domestiques par la législation française dans la liste officielle du ministère de l'Environnement.

Sommaire

Caractéristiques

Article détaillé : vocalisation des oiseaux.
Troglodyte des marais (Cistothorus palustris) utilisant son arrangement anisodactyle.

Beaucoup de passereaux sont des oiseaux chanteurs qui ont des muscles complexes pour contrôler leur syrinx ; tous ouvrent leur bec pour se faire nourrir lorsqu'ils sont au nid. Ils ont quatre doigts, trois vers l'avant et un vers l'arrière (le pouce). Ils sont donc anisodactyles. La plupart des passereaux sont de taille plus petite que les oiseaux des autres ordres.

Un zostérops à dos gris (Zosterops lateralis), passereau océanien.

Passereaux et zoonoses

Comme tous les oiseaux, les passereaux peuvent normalement héberger de nombreux micro-organismes parasites ou pathogènes responsables de zoonoses. Ils contribuent à leur diffusion dans leurs déplacement autour du nid et lors de leurs migrations, et ces pathogènes contribuent probablement à réguler les populations de passereaux. Ces derniers sont sensibles à de nombreux virus grippaux, et une étude récente, basée sur l'analyse de restes de repas sanguin prélevés chez des nymphes de tiques en quête d'un nouveau repas, a montré qu'en Irlande au moins, les passereaux pouvaient jouer un rôle d'espèce-réservoir pour plusieurs borrélies responsables de la Maladie de Lyme[1].

Étymologie

Passereau semble dériver du latin passer. Passer désignait les petits oiseaux comparables aux moineaux[2]. Dans le sud de la France, des termes issus de cette racine ont longtemps été utilisés en se déformant en passerat ou passeret par exemple. Cependant, ces noms vernaculaires ont finalement été supplantés par les termes originaires du nord de la France, termes qui donneront moineau. Passer désigne aujourd'hui un genre particulier de passériforme.

Systématique et taxonomie

Taxonomies anciennes

Ce terme est réapparu avec la francisation du nom scientifique du taxon Passeres qui regroupait les petits oiseaux, comprenant des espèces bien au delà cependant des espèces connues sous le nom de moineau. Cet ordre a été créé par Carl von Linné dans la sixième édition de Systema Naturæ. C'est un des six ordres d'oiseau avec les Accipitres c'est-à-dire les rapaces, les Grallae ou échassiers, les pics au sens large, les Anseres le groupe des espèces proches des oies et des canards, les Gallinae les espèces proches des faisans et de la poule domestique. Ces groupes faisant miroir aux six groupes de mammifères.

André Marie Constant Duméril, en 1806, décomposait l'ordre des passereaux en sept familles en fonction de la forme du bec. Il y avait par exemple les crenirostres dont la partie supérieure de la mâchoire du bec est marquée d'une crénelure, les dentirostres disposant de plusieurs crénelures sur cette même mâchoire. Les conirostres avaient, selon sa définition, un bec de forme conique, un peu recourbé vers le bas et plus court que la tête. Les oiseaux de cette famille portaient pour nom vernaculaire les termes de moineaux, bruants, étourneaux, loriots, et tous les passereaux de France[3].

C'est l'ordre qui regroupe le plus d'espèces. Toutes les classifications proposées ne comptent pas les mêmes espèces.

Taxonomie récentes

D'après la classification de référence (version 2.2, 2009) du Congrès ornithologique international, de Tree of Life[4] et de Barker er al[5]. (ordre phylogénique) :

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. Pichon B, Rogers M, Egan D, Gray J. (Université de Dublin) Blood-meal analysis for the identification of reservoir hosts of tick-borne pathogens in Ireland; Vector Borne Zoonotic Dis. 2005 Summer;5(2):172-80 (PMID: 16011434) Résumé (en anglais)
  2. Définitions lexicographiques et étymologiques de « passereau » du CNRTL.
  3. Constant Duméril, Traité élémentaire d'histoire naturelle [lire en ligne] 
  4. Passeriformes sur tolweb.org
  5. F. K. Barker, A. Cibois, P. Schikler, J. Feinstein et J. Cracraft, « Phylogeny and diversification of the largest avian radiation », Proceedings of the National Academy of Sciences July 27, 2004 vol. 101, n°30, p. 11040-11045.

Articles connexes

Références taxonomiques

Liens externes

Bibliographie

  • Paul Géroudet, Les passereaux, Neuchâtel, Delachaux et Niestlé, 1980, 3 vol.
  • Verheyen, R., Les passereaux en Belgique, Bruxelles, Institut des Sciences naturelles de Belgique, 1957.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Passeriformes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Passériformes — Passereaux …   Wikipédia en Français

  • Passeriformes — Saltar a navegación, búsqueda ? Passeriformes Fringilla coelebs …   Wikipedia Español

  • passériformes — [ paserifɔrm ] n. m. pl. • 1930; du lat. passer, eris et forme ♦ Zool. Ordre des passereaux. passériformes ou passereaux n. m. pl. ORNITH Ordre d oiseaux, le plus important par le nombre d espèces qu il comporte (plus de 5 000), dont font partie… …   Encyclopédie Universelle

  • Passeriformes — Passeriformes, Sperlingsvögel, mit über 5100 Arten größte Ordnung der ⇒ Aves. Die Jungen sind Nesthocker, die ihren Schnabel den futterbringenden Eltern weit geöffnet entgegenstrecken (Sperren). Eine Unterordnung sind die Oscines, Singvögel …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • Passeriformes — Sperlingsvögel Haussperling (Passer domesticus) Systematik Unterstamm: Wirbeltiere (Vertebrata) …   Deutsch Wikipedia

  • Passeriformes — žvirbliniai paukščiai statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Passeriformes angl. perching birds vok. Sperlingsvögel rus. воробьинообразные pranc. passereaux; passériformes ryšiai: platesnis terminas – šiuolaikiniai paukščiai… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • passériformes — žvirbliniai paukščiai statusas T sritis zoologija | vardynas atitikmenys: lot. Passeriformes angl. perching birds vok. Sperlingsvögel rus. воробьинообразные pranc. passereaux; passériformes ryšiai: platesnis terminas – šiuolaikiniai paukščiai… …   Paukščių pavadinimų žodynas

  • Passeriformes — žvirbliniai paukščiai statusas T sritis ekologija ir aplinkotyra apibrėžtis Didžiausias paukščių būrys (Passeriformes), kurį sudaro Passeriformes5500 rūšių (Passeriformes60 % visų pasaulio paukščių). Dauguma rūšių gyvena miškuose, krūmynuose,… …   Ekologijos terminų aiškinamasis žodynas

  • Passeriformes — noun largest order of birds comprising about half the known species; rooks; finches; sparrows; tits; warblers; robins; wrens; swallows; etc.; the four suborders are Eurylaimi and Tyranni and Menurae and Oscines or Passeres • Syn: ↑order… …   Useful english dictionary

  • Passeriformes — …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.