Omeyyade

Omeyyades

Étendue maximale du califat omeyyade

Les Omeyyades ou Umayyades (الأمويون umayyûn, ou بنو أمية banû umayya) sont une dynastie de califes sunnites qui gouvernèrent le monde musulman de 661 à 750, établissant leur capitale à Damas. Ils tiennent leur nom d'un de leurs ancêtres, Omayya, grand-oncle de Mahomet. Ils appartenaient à la tribu des Quraychites, tribu dominante à La Mecque au temps du prophète Mahomet. Après s'être opposés à celui-ci, ils l'avaient rejoint au dernier moment.

Les Omeyyades étaient liés au troisième calife, Uthman. Quand celui-ci fut assassiné par des opposants qui portèrent au pouvoir Ali, cousin et gendre de Mahomet, tous ceux qui étaient liés à Uthman crièrent vengeance, notamment l'Omeyyade Muawiya, qui était alors gouverneur de Syrie. À la suite de quelques combats, Ali fut écarté du pouvoir en Syrie par un arbitrage, et Muawiya fut proclamé calife par les Syriens en 661. Ali ayant été assassiné par les Kharidjites, ses anciens partisans, plus rien ne s'opposa ensuite au règne des califes omeyyades.

Cependant, à partir des années 680, une série de troubles internes faillirent mettre fin à cette dynastie, mais elle réussit régulièrement à reprendre le dessus :

  • En 680, à la mort de Muawiya, les notables de la ville chiite de Kufa, en Mésopotamie, voulurent mettre sur le trône Husayn, second fils d'Ali. Ils furent écrasés à Karbala par une armée omeyyade.
  • En 683, un notable quraychite, `Abd Allāh b. al-Zubayr, souleva en Arabie les deux villes saintes de La Mecque et Médine, et étendit son pouvoir jusqu'à Basra (Bassora), en Irak. En même temps éclatait à Kufa une révolte organisée par Mukhtar au nom d'un des fils d'Ali.
  • De plus, divers groupes kharidjites suscitaient des désordres en Arabie méridionale, en Iran central et en Haute-Mésopotamie.

Par chance pour les Omeyyades, les divers groupes insurgés n'étaient pas unis. Les Kharidjites ne s'étendirent pas hors des déserts ; 'Abd Allāh fut vaincu par le calife (Abd al-Malik), tandis que Mukhtar était écrasé par le frère d'Abd Allāh, qui gouvernait Basra.

Les adversaires du régime l'accusaient d'impiété pour diverses raisons :

  • il avait usurpé la place et versé le sang de la famille du Prophète ;
  • il aurait été trop indifférent à l'Islam et à ses règles, notamment en négligeant de convertir les populations conquises.

Il est vrai que les Omeyyades ont longtemps préféré faire payer aux non-musulmans des impôts (capitation et impôt foncier) plutôt que de les convertir. Cependant les successeurs d'Abd al-Malik choisirent une solution plus souple : on encouragea les conversions, et pour les non convertis, la capitation fut remplacée par l'aumône légale du croyant ; mais l'impôt foncier fut maintenu sur leurs terres, au motif que celles-ci n'étaient pas converties.

Les Omeyyades furent ensuite détrônés en 750 par les Abbassides, qui fondèrent leur propre dynastie. Presque tous les membres de la famille furent massacrés, mais le prince 'Abd al-Rahmān Ier réussit à s'enfuir, à gagner l'Espagne et à y établir une nouvelle dynastie à Cordoue. En 929, l'émir 'Abd al-Rahmān III prit le titre de calife, affirmant ainsi la complète indépendance du califat de Cordoue.

En raison de cette suite d'évènements, les califes Omeyyades souffrent d'une mauvaise réputation dans l'historiographie musulmane, et le titre de calife (successeur du prophète) leur est généralement refusé, pour le titre plus séculier de melik, roi.

Califes omeyyades

Généalogie

Omayya
├─┬Harb
│ └─┬Abû Sufyân
│   └┬ 1. Mu`âwîya Ier
│    └┬ 2. Yazîd Ier
│     └─ 3. Mu`âwîya II
└─┬Abû al-`As 
  ├─┬`Affân
  │ └──`Uthman
  └─┬Al-Hakam
    └┬ 4. Marwan Ier
     ├┬ 5. `Abd al-Malik
     │├┬ 6. Al-Walid Ier
     ││├─ 12. Yazîd III
     ││└─ 13. Ibrâhîm
     │├─ 7. Sulayman
     │├───Maslama 
     │├┬ 9. Yazîd II
     ││└─ 11. Al-Wâlîd II
     │└┬ 10. Hichâm
     │ └─┬Mu`âwîya
     │   └──Omeyyades de Cordoue
     ├─┬`Abd al-Azîz
     │ └─ 8. `Umar II
     └─┬Muhammad
       └─ 14. Marwan II

Voir aussi

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du monde arabo-musulman Portail du monde arabo-musulman
Ce document provient de « Omeyyades ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Omeyyade de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Omeyyade de Cordoue — Omeyyades de Cordoue Les Omeyyades d Espagne, ou Omeyyades de Cordoue sont d abord à la tête d un émirat en 756 dans al Andalus puis fondent une dynastie califale en 929. Sommaire 1 Fondation dynastique des Omeyyades d Espagne 2 La création d un… …   Wikipédia en Français

  • Hišām (calife omeyyade) — Pour les articles homonymes, voir Hicham. Hišām ou ʾAbū Al Walīd Hišām ibn ʿAbd Al Malik (en arabe : أبو الوليد هشام بن عبد الملك), né en 691 et mort le mercredi 6 février 743, est le dixième calife omeyyade. Il succède à son frère Yazīd II… …   Wikipédia en Français

  • Abd al-Malik (Omeyyade) — Pour les articles homonymes, voir Abd al Malik. Religion religions abrahamiques : judaïsme · chr …   Wikipédia en Français

  • Art omeyyade — L’art omeyyade regroupe la production artistique de la dynastie omeyyade, qui règne sur le monde musulman entre 661 et 750. Sommaire 1 Architecture et urbanisme 1.1 Urbanisme 1.2 Architecture religieuse …   Wikipédia en Français

  • Ibrahim (Omeyyade) — Religion religions abrahamiques : judaïsme · christianisme · islam …   Wikipédia en Français

  • ʿAbd Al-Malik (calife omeyyade) — Pour les articles homonymes, voir Abd al Malik. ʿAbd Al Malik ou ʾAbū Al Walīd ʿAbd Al Malik ibn Marwān (en arabe : أبو الوليد عبد الملك بن مروان), né en 646 à La Mecque et mort en 705, est le cinquième calife omeyyade. Il succède à son père …   Wikipédia en Français

  • Hicham III (Omeyyade) — Pour les articles homonymes, voir Hicham. Hicham III calife de Cordoue vie : 975 1036 règne : 1027 1031 Omeyyades de Cordoue Émirat de Cordoue Califat de Cordoue Histoire d al Andalus Hichâm ben Muhammad …   Wikipédia en Français

  • ʾIbrāhīm (calife omeyyade) —  Pour l’article homonyme, voir Ibrahim.  ʾIbrāhīm ou ʾAbū ʾIsḥāq ʾIbrāhīm ibn Al Walīd (en arabe : أبو إسحاق إبراهيم بن الوليد), mort en 750, est le treizième calife omeyyade. Il succède à son frère Yazīd III le Réducteur en 744… …   Wikipédia en Français

  • Sulaymān (calife omeyyade) — Pour les articles homonymes, voir Sulayman. Sulaymān ou ʾAbū ʾAyyūb Sulaymān ibn ʿAbd Al Malik (en arabe : أبو أيوب سليمان بن عبد الملك), né vers 674 et mort en 717, est le septième calife omeyyade. Il succède à son frère aîné Al Walīd Ier… …   Wikipédia en Français

  • Art Omeyyade — Histoire de l art Série Arts de l Islam Périodes Art omeyyade Art abbasside Art fatimide Iran autonome …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”