Nouvelle-Guinee

Nouvelle-Guinée

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nouvelle-Guinée (homonymie).
Nouvelle-Guinée
Carte de la Nouvelle-Guinée.
Carte de la Nouvelle-Guinée.
Géographie
Pays Indonésie Indonésie
Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Archipel Insulinde
Localisation mer d'Arafura, mer de Banda, mer de Bismarck, mer des Salomon, mer de Corail (océan Pacifique)
Coordonnées 5° 20′ 00″ S 141° 36′ 00″ E / -5.333333, 141.65° 20′ 00″ S 141° 36′ 00″ E / -5.333333, 141.6
Superficie 786 000 km2
Point culminant Puncak Jaya (4 884 m)
Géologie Île continentale
Administration
Indonésie Indonésie
Province Papouasie et Papouasie occidentale

Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Région Papouasie, Hautes-Terres, Momase
Démographie
Population 7 500 000 hab. (2005)
Densité 9,54 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Indonesia blank map.svg
Nouvelle-Guinée
Îles d'Indonésie - Îles de Papouasie-Nouvelle-Guinée

La Nouvelle-Guinée est une île de l'Océanie proche, à l'ouest de l'océan Pacifique, située au nord de l'Australie, dans la partie du Pacifique appelée Mélanésie depuis Jules Dumont d'Urville. La Nouvelle-Guinée est la deuxième plus grande île du monde après le Groenland.
Elle est bordée au sud par le détroit de Torres et la mer d'Arafura, qui la séparent de l'Australie, à l'est par la mer des Salomon et la mer de Bismarck et au nord par l'océan Pacifique.

La Nouvelle-Guinée est divisée entre deux États.

La moitié occidentale de l'île, la Nouvelle-Guinée occidentale (appelée Irian Barat sous Soekarno, puis Irian Jaya sous Soeharto) est constituée des provinces indonésiennes de Papouasie et de Papouasie occidentale.

La moitié orientale comprend la plus grosse partie de l'État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée. La superficie de l'île est d'environ 829 200 km², pour une population estimée à 5 200 000 habitants.

Géographie

L'île est orientée du nord-ouest vers le sud-est. Elle mesure environ 2 400 km de long pour 700 km de large, du nord au sud. Une longue chaîne de montagnes sépare l'île d'est en ouest en deux moitiés presque égales. Elle atteint l'altitude de 4 884 m au Puncak Jaya, dans les monts Maoke, dans la partie ouest de l'île. Des glaciers recouvrent les plus hauts sommets. Les côtes sont marécageuses et une grande partie de l'intérieur des terres est recouverte de forêts humides et denses, composées d'une végétation tropicale où l'on trouve de l'ébène, du bois de santal, du cèdre et des camphriers. Les plaines sont fertiles, mais l'absence d'une infrastructure de transport a jusqu'ici empêché leur développement. Le sous-sol renferme des gisements d'or, d'argent, de platine et de cuivre, ainsi que des gisements de pétrole et de gaz naturel.

Située immédiatement au sud de l'équateur, la Nouvelle-Guinée a un climat tropical et humide. Les précipitations annuelles sont comprises dans les différentes zones de l'île entre 760 et 5 840 mm sur les montagnes, chiffre très élevé. La faune est comparable à celle de l'Australie ; même si les mammifères sont peu représentés, elle est remarquable pour le grand nombre d'espèces d'oiseaux magnifiquement colorés, et en particulier les paradisiers. Les plaines et les marécages côtiers de l'île sont infestés de moustiques.

Histoire

Il y a environ 21 000 ans, la Nouvelle-Guinée était reliée à l'Australie, formant la masse continentale appelée "Sahul". L'Australie avait été peuplée il y a au moins 40 000 ans par des migrations depuis l'actuel continent asiatique. Ces migrations ont forcément eu lieu par voie maritime ( voir "Ligne Wallace" ).

Des migrations avaient également pu avoir eu lieu directement de l'Asie vers la Nouvelle-Guinée et les îles Salomon.


Il y a 5 000 ans (3 000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taïwan. Vers 2 000 avant J.-C., des migrations ont lieu de Taïwan vers les Philippines. De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Célèbes et Timor et de là, les autres îles de l'archipel indonésien.

Vers 1 500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines sur les côtes et les îles avoisinantes de Nouvelle-Guinée et au-delà, les îles du Pacifique. Les Austronésiens sont sans doute les premiers navigateurs de l'histoire de l'humanité.

Le premier Européen à découvrir l'île fut Antonio de Abreu, un navigateur portugais, en 1511, et le premier à y accoster fut l'explorateur espagnol Jorge de Menezes en 1526. Les Espagnols revendiquèrent l'île en 1546 et la nommèrent Nova Guinea (en latin), car ils pensaient que les indigènes étaient les mêmes que ceux des tribus d'Afrique de l'Ouest. La Nouvelle-Guinée devint un point de chute pour de nombreux autres explorateurs. Les rapports qu'ils firent de la région et l'intérêt scientifique qu'ils suscitèrent furent à l'origine des nombreuses expéditions qui suivirent. En 1793, la Compagnie des Indes orientales revendiqua l'île au nom du Royaume-Uni. La revendication fut disputée par les Pays-Bas et, en 1828, la Compagnie hollandaise des Indes orientales prit possession de la moitié occidentale de la Nouvelle-Guinée.

La partie nord-est, comprenant tous les territoires qui n'étaient pas sous souveraineté anglaise ou hollandaise, fut annexée par l'Allemagne en 1884 sous le nom de Kaiser-Wilhems-Land. Cette même année, le Royaume-Uni prit possession du sud-est, mais en 1906, cette partie fut concédée à l'Australie comme faisant partie du territoire de Papouasie. Les troupes australiennes occupèrent la région allemande en 1914, qui par décision de la Société des Nations devint plus tard un territoire sous mandat australien, et fut renommé le Territoire de Nouvelle-Guinée.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la Nouvelle-Guinée fut envahie par le Japon et de nombreuses troupes japonaises y demeurèrent jusqu'en septembre 1945. En 1946, le Territoire de Nouvelle-Guinée fut déclaré territoire sous tutelle des Nations unies, administrativement dirigé par l'Australie. Les Pays-Bas abandonnèrent le contrôle de la partie ouest en 1962, qui est devenue la province indonésienne d'Irian Jaya. La partie orientale devint indépendante en tant que Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1975. L'intérieur de l'île ne fut vraiment exploré que dans le courant du XXe siècle, et certaines régions de l'intérieur demeurent peu connues.

  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’Asie Portail de l’Asie
Ce document provient de « Nouvelle-Guin%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Nouvelle-Guinee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nouvelle-guinée — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée Carte de la Nouvelle Guinée …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle Guinée — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée Carte de la Nouvelle Guinée …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Guinée — la plus grande île du monde (après le Groenland), au N. de l Australie, dont elle est séparée par le détroit de Torres; 785 000 km²; env. 4 300 000 hab. L île s allonge du N. O. au S. E. Très montagneuse (alt. max. 5 040 m au mont Jaya), humide… …   Encyclopédie Universelle

  • Nouvelle-Guinée — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée Carte de la Nouvelle Guinée …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Guinée Occidentale — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée occidentale …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Guinee allemande — Nouvelle Guinée allemande Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée allemande Deutsch Neuguinea de …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Guinée orientale — Nouvelle Guinée allemande Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée allemande Deutsch Neuguinea de …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-guinée allemande — Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée allemande Deutsch Neuguinea de …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Guinée hollandaise — Nouvelle Guinée néerlandaise Pour les articles homonymes, voir Nouvelle Guinée (homonymie). Nouvelle Guinée néerlandaise Nederlands Nieuw Guinea …   Wikipédia en Français

  • Nouvelle-Guinee (homonymie) — Nouvelle Guinée (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Nouvelle Guinée peut désigner : la Nouvelle Guinée, une île d Océanie partagée entre l Indonésie et la Papouasie Nouvelle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”