Arachné
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arachne.
Arachné faisant un filet, miniature d'un manuscrit médiéval du De mulieribus claris de Boccace, Bibliothèque nationale de France
Arachné par Gustave Doré, illustration pour La Divine Comédie de Dante.

Arachné ou Arachne (en grec ancien Ἀράχνη / Arákhnê), dans la mythologie gréco-romaine, est une jeune fille originaire de Lydie qui excellait dans l'art du tissage.

Intriguée, Athéna se déguisa en vieille femme pour rendre visite à la jeune tisseuse et observer son travail. Arachné prétendit devant la déesse qu'elle était la meilleure tisseuse du monde, meilleure qu'Athéna elle-même. La déesse entra alors dans une grande colère en constatant qu'une simple mortelle pouvait prétendre être aussi adroite qu'elle. Elle révéla à Arachné sa véritable identité et organisa un concours avec la jeune femme. Athéna illustra sur sa toile les divers dieux de l'Olympe tandis qu'Arachné préféra tisser Zeus avec ses nombreuses amantes. Ce fut finalement la fille de Lydie qui gagna. Furieuse, Athéna déchira l'ouvrage d'Arachné. Humiliée, Arachné alla se pendre. La déesse, prise de remords, décida d'offrir une seconde vie à Arachné : elle la changea en araignée suspendue à son fil, pour qu'elle puisse à nouveau tisser sa toile.

Sommaire

Représentation

  • Les Métamorphoses d’Ovide, plus ancienne attestation connue de ce mythe.
  • Les Géorgiques de Virgile.
  • Dans le chant XII du Purgatoire de La Divine Comédie de Dante Alighieri.
    « O folle Aragne, sì vedea io te
    già mezza ragna, trista in su li stracci
    de l'opera che mal per te si fé.
     »
    [1]
    « O folle Arachné, je te voyais déjà à moitié araignée, et triste, sur les débris de la toile que par malheur tu ouvris ! »[2]
  • Les Fileuses, La légende d'Arachné par Diego Vélasquez.
    Arachné et Minerve sont représentées deux fois. Au premier plan, Minerve utilise le rouet et Arachne le dévidoir. En arrière-plan, Minerve casquée fait face à Arachne[3].
  • Dans l’épisode L’Araignée de la série télévisée Hercule, Arachne est jouée par Josephine Davison.
  • Dans le manga Soul Eater, Arachne (アラクネ, Arakune) est une sorcière hérétique et la grande sœur de Médusa.

Sources

  • (la) (fr) Arachné et Minerve, textes et commentaires d'Ovide par Jean Schumacher, Louvain, 2005 (bibliogr.).
  • Pallas et Arachné, dans Ovide, Métamorphoses [détail des éditions] [lire en ligne] (VI, 5-145), trad. française de G. T. Villenave, Paris, 1806.
  • Sylvie Ballestra-Puech, L’araignée, le lézard et la belette : versions grecques du mythe d’Arachné, dans Rursus, 2, Nice, 2007 (mis en ligne le 4 mai 2007).
    « Pour János György Szilágyi, la version grecque est un récit étiologique caractéristique de la période hellénistique tandis que la version ovidienne témoignerait d'une origine plus ancienne, remontant au moins à l'époque archaïque de rivalité entre l'artisanat grec et l'artisanat d'Asie mineure. Cette lecture historique du mythe était déjà celle de Robert Graves. Elle s’appuie notamment sur l'origine lydienne d'Arachné chez Ovide, que l'on retrouve chez Pline l'Ancien tandis que Nonnos de Panopolis fait d'Arachné une Perse et Héliodore une Sère. Cependant, si des circonstances historiques ont pu déterminer le cadre géographique du récit mythique, celui-ci ne se réduit pas pour autant à la simple transposition de ces circonstances. Aussi Ioanna Papadopoulou-Belmehdi, qui replace la version « attique » dans le contexte de la symbolique du tissage féminin, la considère-t-elle comme « plus ancienne » que celle d'Ovide, « enracin[ant] le mythe en plein sol athénien ». Mais il existe aussi une troisième version, vraisemblablement d’époque alexandrine, qui l’associe au devin Tirésias et attribue la métamorphose au courroux d’Aphrodite. »

Références

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Arachné de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Arachne — was a great mortal weaver. She boasted that her skill was greater than that of Athena the goddess of crafts, which resulted in a contest between her and the goddess. In the end the mortal weaver won and the goddess turned Arachne into a… …   Wikipedia

  • Arachne — v1.60 Тип Браузер Разработчик Michael Polak, Arachne Labs …   Википедия

  • Arachne — (Illustration von Gustave Doré, 1861, für Dantes Inferno) Arachne (griechisch Αράχνη „Spinne“) ist eine Figur der griechischen Mythologie, die in der Kunst der Weberei einen Wettstreit gegen Athene (röm. Minerva) anstrebte und besta …   Deutsch Wikipedia

  • ARACHNÉ — Dans la mythologie grecque, fille du teinturier Idmon de Colophon, en Lydie. Arachné avait atteint une telle maîtrise dans l’art du tissage qu’elle eut l’audace de lancer un défi à Athéna. La déesse tissa une tapisserie représentant les dieux… …   Encyclopédie Universelle

  • Arachne — {{Arachne}} Eine Weberin aus Kolophon in Lydien, die voll Stolz auf ihre allgemein bewunderten Fähigkeiten die Göttin Athene* zum Wettkampf am Webstuhl herausforderte. Diese erschien als alte Frau und warnte Arachne vor den Folgen ihres Hochmuts …   Who's who in der antiken Mythologie

  • Arachne — Arachne. Die Tochter eines Färbers zu Kolophon, Namens Idmon, die von Pallas selbst die Kunst gelernt hatte, äußerst vortrefflich zu weben, so daß sie endlich, von der Bewunderung, die ihren kunstvollen Arbeiten zu Theil wurde, stolz gemacht, es… …   Damen Conversations Lexikon

  • Arachne — ARACHNE, es, Idmons, eines Purpurfärbers, von Colophon, Tochter, erlernete von der Pallas die Weberkunst, und brachte es darinnen so hoch, daß oft die Nymphen von dem Tmolus und aus dem Paktolus sich nach Hypäpas, wo sie wohnete, begaben, und… …   Gründliches mythologisches Lexikon

  • Arachne — [ə rak′nē] n. [L < Gr Arachnē < arachnē, spider] Gr. Myth. a girl turned into a spider by Athena for challenging the goddess to a weaving contest …   English World dictionary

  • Arachne — (gr., die Spinne), 1) (Sagengesch.), Tochter Idmons, eines Purpurfärbers zu Kolophon, geschickte Weberin. Als die Nymphen vom Tmolos u. Paktolos ihre Arbeiten bewunderten, forderte sie die Minerva zum Wettkampf im Weben auf. Nachdem die Göttin… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aráchne — (»Spinne«), im griech. Mythus Tochter des Purpurfärbers Idmon zu Hypäpa in Lydien, forderte, übermütig gemacht durch die Bewunderung ihrer Webekunst, Athene zum Wettkampf heraus. Die Göttin zerriß das Gewebe der A., das die Liebesabenteuer der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Arachne — Arachne, myth., Weberin, die mit Minerva wetteifern wollte; diese zerriß ihr kunstvolles Gewebe und verwandelte die A., welche sich erhängt hatte, in eine Spinne …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”