Apotheose

Apothéose

Le terme d'apothéose renvoie au thème de la divinité et reçoit deux acceptions principales: l'une liée à la civilisation romaine, et l'autre, son prolongement, dans le domaine de l'histoire de l'art.


Sommaire

Apothéose antique

L'apothéose dans la Rome antique était le rite funéraire le plus honorifique, qui élevait le défunt au rang des dieux. Elle se marquait par le lâcher d'un aigle depuis le bûcher funèbre, qui accompagnait l'âme du défunt vers le séjour céleste des dieux. Le défunt recevait alors le qualificatif de divinus (divin). Jules César fut le premier à recevoir l'apothéose, sur décision du Sénat romain. Le Sénat décida l'apothéose pour la plupart de ses successeurs, y compris pour Constantin Ier et Constance II.

Thème artistique

L'apothéose en histoire de l'art désigne un thème iconographique (utilisé dans la sculpture autant que dans la peinture) visant à représenter la réception d'un personnage principal parmi les dieux, au domaine des cieux ou avec le panthéon de sa civilisation.

C'est la glorification suprême pour le sujet du tableau. Mise en scène orchestrée du pouvoir, le Palazzo Vecchio de Florence présente une impressionnante apothéose de son souverain, le Grand Duc de Médicis, dans la salle des cinq-cent, parmi le plafond à caissons ; le tondo central le représente en majesté avec tous les blasons des cités conquises, et les palets d'héraldique de la famille Médicis; un ange lui porte son sceptre, et un autre lui place une couronne au dessus de la tête.

Le tondo du Palazzo Vecchio de Florence, au centre du plafond de la salle d'apparat

Le visiteur doit lever la tête au ciel pour voir cette peinture plus de huit mètres au-dessus de lui : c'est l'apothéose.

Les Sforza, rendus maîtres de Milan aux dépens des Visconti, voulurent également inscrire leur majesté avec une statue équestre rappelant la geste d'Alexandre le Grand ; ils firent appel à Léonard, qui mit sur plans la statue. Cette dernière ne fut par contre jamais fondue.

Fonction

Bien que cette pratique puisse paraître ridicule lorsqu'elle est évaluée selon les critères usuels de notre époque contemporaine, nous pouvons remarquer que cette apothéose est également un moyen de glorifier les puissants ; cette démarche artistique perpétue, par l'association entre le pouvoir, la classe politique, et la religion, le credo selon lequel les dirigeants auraient une essence divine ou une inspiration émanant d'un arrière-monde. Ce rite se trouve être en continuité directe de l'époque romaine, comme le stipule le premier paragraphe.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

Religion romaine
Officiants
Augure | Flamines | Pontifes | Haruspice | Pontifex Maximus | Rex nemorensis | Rex Sacrorum | Vestale
Croyances et pratiques
Apothéose | Fêtes religieuses | Rites funéraires | Culte héroïque | Culte impérial | Mythologie | Livres sibyllins | Sodalité | Temple


  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail de l’histoire de l’art Portail de l’histoire de l’art
Ce document provient de « Apoth%C3%A9ose ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Apotheose de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • APOTHÉOSE — C’est la «transformation en dieu». L’apothéose désigne la divinisation des empereurs romains après leur mort. Cette notion, étrangère en elle même aux conceptions religieuses des Romains, était cependant connue par des précédents «historiques»… …   Encyclopédie Universelle

  • Apotheose — der während des Befreiungskrieges für das Vaterland gefallenen französischen Helden, Anne Louis Girodet de Roussy Trioson, Anfang 19. Jahrhundert …   Deutsch Wikipedia

  • apothéose — APOTHÉOSE. s. f. Déification. Il se dit principalement De la cérémonie par laquelle les anciens Romains déifioient les Empereurs. L Apothéose d Auguste. Des Médailles qui représentent desapothéoses.Apothéose, se dit aussi quelquefois De la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Apotheose — Apotheose, die Vergötterung, oder vielmehr die Verklärung eines Sterblichen, eines Heroen zum Gott, seine Aufnahme, nachdem er die irdische Bahn durch Schmerzen, Kämpfe, Siege, glorreich durchlaufen, in den seligen Götterhimmel, wo fortan nur… …   Damen Conversations Lexikon

  • Apotheōse — (v. gr.), 1) Vergötterung, Versetzung unter die Götter, mit göttlicher Verehrung verbunden. Diese Ehre erhielten bei den Griechen, von denen die Sitte ausging, ausgezeichnete Menschen nach ihrem Tode, bes. Wohlthäter ihres Volkes, daher auch… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • apotheose — APOTHEOSE. s. f. Deification, ceremonie que faisoient les Romains Idolastres, pour mettre leurs Empereurs au nombre des Dieux. L Apotheose d Auguste, on trouve des medailles qui representent des apotheoses …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Apotheōse — (griech., lat. Consecratio), Vergötterung eines Menschen, insbes. seine feierliche Versetzung unter die Götter. Dieser Gebrauch, durch Ehrfurcht und Dankbarkeit veranlaßt, durch Schmeichelei und Aberglauben fortgepflanzt und vervielfältigt,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Apotheose — Apotheōse (grch.), Vergötterung, göttergleiche Verherrlichung einer heldenhaften Persönlichkeit …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Apotheose — Apotheose, Vergötterung, bei den Griechen und Römern der Act, durch den ein Mensch in die Zahl der Götter versetzt wurde. Dies geschah, wenn derselbe durch Macht oder hohe geistige Gaben sich als Liebling der höchsten Götter erwiesen hatte; da… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Apothéose — Le terme d apothéose renvoie au thème de la divinité et reçoit deux acceptions principales: l une liée à la civilisation romaine, et l autre, son prolongement, dans le domaine de l histoire de l art. Sommaire 1 Apothéose antique 2 Thème… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”