Anus
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anus (homonymie).
Anatomie de l’anus (sphincter interne et externe) et du rectum.
Vascularisation et anastomoses du rectum et de l’anus.
Anus d'homme
Anus de femme


L’anus est l’orifice par lequel le rectum, la partie terminale du gros intestin (le côlon), abouche à l’extérieur du corps. L’anus est doté de sphincters lui permettant, en temps normal, de rester fermé et de garder les matières fécales à l’intérieur du rectum. Il s’ouvre lors de la défécation.

Sommaire

Pathologies de l'anus

Hémorroïdes

Article détaillé : hémorroïde.
Article connexe : Hémorragie digestive basse.

Plus exactement appelée inflammation hémorroïdaire et touchant le système veineux et artériel de la sphère ano-rectale, cette pathologie des hémorroïdes atteint au moins quarante pour cent des adultes[1].

Les symptômes peuvent être des rectorragies de sang rouge vif (non digéré) après la selle (ou plus exactement hématochézies tant qu’on ne connaît pas le lieu exact de saignement), un prolapsus (appelé aussi procidence) souvent désagréable (pouvant aussi gêner les mixions de la vessie, ou chez l’homme provoquer des douleurs ou inflammations de la prostate, ou chez la femme affecter aussi la voie génitale par compression, ou encore déplacer les parois anales internes vers l’extérieur en exposant les zones inflammées), une pesanteur rectale, des douleurs, des suintements.

Incontinence fécale

Article détaillé : Incontinence fécale.

L’incontinence fécale est une maladie, touchant le plus souvent les personnes âgées, qui se caractérise par une fuite des selles impromptue, par suite de la perte du tonus musculaire des sphincters anaux.

Abcès anal

L’abcès anal (aussi appelé abcès ano-rectal car les causes en sont souvent similaires dans toute la région anale et rectale, la différence étant la localisation) est une infection purulente et douloureuse de la paroi anale exodermique. Les causes d’un tel abcès peuvent être :

Il peut aussi se développer de façon secondaire à l’apparition d’une fistule anale (ci-dessous), mais généralement sans en avoir la gravité, car l’abcès n’est généralement pas aussi douloureux. Il peut aussi en être la cause, si l’abcès n’est pas traité.

Fissure anale

Article détaillé : Fissure anale.

La fissure anale est une dégradation de la peau autour de l’anus, suite à l’introduction d’objet contondant (coloscopie sans les mesures d’hygiène nécessaires, pratiques sexuelles risquées : fistfucking, sodomie sans lubrifiant, etc.). Dans certains cas, la fissure peut être hémorragique si elle touche le système hémorroïdaire, elle provoque ainsi de grosses douleurs.

Fistule anale

La fistule anale est l’apparition d’un conduit entre le canal anal et la peau, pouvant traverser le sphincter anal, généralement causée par une infection.

Cancer de l'anus

Article détaillé : Cancer de l’anus.

Le cancer de l’anus, qui ne doit pas être confondu avec le cancer du rectum, est un cancer rare. Il se développe dans le canal anal et apparaît en général chez les personnes âgées, affectant davantage les femmes que les hommes. Il affecte un de ses trois types d’épithéliums, chacun pouvant être atteint d’un type de cancer particulier. Le plus fréquent est appelé cancer épidermoïde, il peut apparaître sous forme d’un bourgeonnement externe plus ou moins ulcéré. Certains cas ressemblent à une fissure ou encore sont confondus quelquefois avec des hémorroïdes. Comme pour le cancer du col utérin, il existe un lien entre l'infection à HPV et cancer de l'anus.

Utilisation comme voie d'entrée médicale

L’anus est une voie d’accès privilégiée vers l’organisme (au même titre que la bouche). Il est donc utilisé pour introduire certains médicaments (comme les suppositoires) ou encore prendre la température corporelle (bien que cette pratique, plus usitée en France que dans d’autres pays, tende à disparaître). Les lavements sont des médicaments introduits par l’anus.

La voie anale est aussi privilégiée, la plus simple et ayant le moins d’effets secondaires (par rapport aux techniques intrusives chirurgicales), pour le diagnostic des affections de la prostate chez l’homme afin d’atteindre le rectum contre lequel elle se situe (technique communément appelée toucher rectal). La technique permet aussi d’évaluer le tonus musculaire des sphincters anaux pour le diagnostic des fuites anales chez les personnes âgées.

Pratiques sexuelles

Article connexe : Comportement érotique.

De par sa riche innervation, l’anus permet des pratiques sexuelles telles que la sodomie, l’anulingus ou le fisting. Ces pratiques sont perçues comme agréables par les hommes qui les pratiquent en raison de la stimulation de la prostate engendrée par la procédure[réf. nécessaire]. Il existe aussi, pratique répandue dans le milieu extreme porn, la prolapse, qui consiste en une dilatation de l’anus jusqu’à ce que ce dernier sorte littéralement du corps, soit un déplacement du rectum et de l’anus.

La région anale est une des zones érogènes du corps. Mais l’anus n’est pas aussi spontanément érogène que les organes génitaux, et il faut parfois répéter régulièrement les stimulations pour éveiller la sensibilité érogène de la région anale. Chez un tiers des personnes qui pratiquent régulièrement les stimulations anales, ces stimulations peuvent déclencher l’orgasme[2].

Voir aussi

Notes et références

  1. R. BAUMANN et Ch. MEYER, « Pathologie de l’anus : hémorroïdes et fissures anales » sur http://www-ulpmed.u-strasbg.fr, Faculté de Médecine ULP Strasbourg, 2002. Consulté le 17 décembre 2008.
  2. (fr) WUNSCH Serge, Thèse de doctorat sur le comportement sexuel [PDF] EPHE-Sorbonne, Paris, 2007.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anus — anus …   Dictionnaire des rimes

  • anus — [ anys ] n. m. • 1314; mot lat. ♦ Orifice du rectum qui donne passage aux matières fécales. ⇒ fondement; proct(o) ; fam. cul, trou (de balle, du cul). Sphincters de l anus. Fistule à l anus. De l anus. ⇒ anal. ♢ Chir. Anus artificiel : orifice… …   Encyclopédie Universelle

  • anus — ÁNUS, anusuri, s.n. Orificiu terminal al intestinului gros, care comunică cu exteriorul. – Din fr., lat. anus. Trimis de ana zecheru, 07.03.2004. Sursa: DEX 98  ÁNUS s. (anat.) (pop.) cur, (reg.) găoază. Trimis de siveco, 14.10.2008. Sursa:… …   Dicționar Român

  • anus — (n.) inferior opening of the alimentary canal, 1650s, from O.Fr. anus, from L. anus ring, anus, from PIE root *ano ring. So called for its shape; Cf. Gk. daktylios anus, lit. ring (for the finger), from daktylos finger …   Etymology dictionary

  • ANUS — ANUS, лат. название в анатомии, обозначающее наружное отверстие прямой кишки; врачи под словом А. обычно понимают заднепроходный канал (pars analis recti, canalis analis), представляющий собой узкий проход, соединяющий нижний отдел прямой кишки… …   Большая медицинская энциклопедия

  • anus — ánus m DEFINICIJA anat. otvor na kraju debelog crijeva; čmar, šupak SINTAGMA umjetni anus med. kirurški otvor koji izvodi fekalije na površinu kože; nužna mjera kod raznih bolesti (tumor i sl.) ETIMOLOGIJA lat. anus …   Hrvatski jezični portal

  • anus — ANUS. s. masc. (On prononce l S.) Terme d Anatomie. On appelle ainsi Le fondement, ou l extrémité de l intestin nommé Rectum, qui se rétrécit et se termine par un orifice étroitement plissé, Avoir une fistule à l anus …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Anus — der; , Ani <aus gleichbed. lat. anus; vgl. ↑anal> After …   Das große Fremdwörterbuch

  • anus — ANUS. s. m. L orifice du fondement. Il ne se dit qu en Medecine. Cet homme avoit une fistule dans l anus …   Dictionnaire de l'Académie française

  • anús — anus m. anus. voir ulhet, fondament, trauc dau cuou …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • anus — [ā′nəs] n. pl. anuses or ani [ā′nī΄] [L, ring, anus < IE base * āno , ring] the opening at the lower end of the alimentary canal …   English World dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”