Anti-globalisation

Antimondialisation

Antimondialisation est le terme générique utilisé au cours des années 1990 pour décrire le mouvement d'opposition à la mondialisation et au « néolibéralisme ». Il est toujours utilisé en ce sens dans la plupart des langues et des pays. Dans un petit nombre de pays comme la France, il est toutefois désormais réservé aux opposants à toute forme de mondialisation, à la différence des altermondialistes qui introduisent une nuance sémantique en disant prôner une mondialisation différente.

Sommaire

Essai de distinction anti / alter

Les membres de ce mouvement radical, de ce fait appelé aussi altermondialisme radical, sont considérés par d'autres altermondialistes comme entretenant une confusion avec leur propre appellation, laquelle caractérise pour eux une démarche de contre-proposition, comme la recherche de nouvelles voies pour une mondialisation plus solidaire, et non une opposition à toutes formes de mondialisation. Les altermondialistes considèrent que cette "confusion" est aussi entretenue par les sceptiques au mouvement alter mondialiste, qui voient dans ses discours et modes d'actions une certaine ambiguïté pouvant amener à douter de ses intentions, voire à l'assimiler aux forces réactionnaires, isolationnistes et communautaristes.

Le terme "antimondialisation" est aujourd'hui de moins en moins utilisé en France et en Belgique pour qualifier l'altermondialisme. Il demeure toutefois une coexistence des deux termes au Canada. Certaines personnes telles André Bellon ou les mouvements d'extrême droite s'en réclament, en opposition au terme d'altermondialisme.

Les antimondialistes ont pris pour habitude de récupérer dans leur argumentaire de façon fragmentaire des éléments ayant trait au caractère jugé injuste de certaines dispositions de la mondialisation actuelle développés par ceux qui se définissent altermondialistes. Toutefois, les altermondialistes considèrent leurs réponses, bien que plurielles, comme totalement différentes de celles des antimondialistes.

Positions, origines, actions

Il existe, chez les activistes opposés à une société interagissant avec le reste du monde, qui viennent des milieux fondamentalistes, communautaristes ou nationalistes, des factions violentes. Certains observateurs voient dans les attentats du 7 juillet 2005 à Londres qui semblaient viser le G8, une action des antimondialistes (le G8 souvent considéré comme symbole de la mondialisation qui ne bénéficierait qu'à des privilégiés.)

Certains, prônent le nationalisme et un retour aux valeurs «traditionnelles» indigènes telles l'EZLN en matière de mœurs, ainsi qu'un refus de tout élément culturel considéré comme étranger (musique, alimentation, vêtements...).[réf. nécessaire]. Cette «purification» culturelle s'accompagne d'un racisme envers les populations classées comme étrangères.D'autres prônent la musique, la variété des races, et un système plus équitable[réf. nécessaire]. Certaines approches préconisent un abandon des progrès scientifiques et techniques au profit de réponses religieuses (dans le domaine de la biologie, cela conduit au soutien des concepts créationnistes).

Critique

La critique de ce mouvement porte sur ses origines politiques et ses fondements idéologiques, et en particulier économiques. Certains de ses membres peuvent être issus de groupe d'extrême droite et plus rarement de groupuscule se considérant comme appartenant à la gauche radicale (en raison de la vision internationaliste de la majeure partie de la gauche radicale, il existerait une certaine incompatibilité entre les thèses antimondialistes et la pensée de l'essentiel de la gauche).

Du point de vue des partisans du libéralisme économique, ses positions en faveur du protectionnisme économique et son souhait de réguler le marché, se basent, sur une analyse discutable du fonctionnement de l'économie. Les positions protectionnistes sont d'ailleurs perçues comme ironiques car elles sont considérées comme particulièrement néfastes, en premier lieu, aux pays du sud [réf. nécessaire].

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Lien externe

  • Portail de l’altermondialisme Portail de l’altermondialisme

Ce document provient de « Antimondialisation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anti-globalisation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • anti-globalisation — adjective Opposed to globalisation. The anti globalsation factions prefer to remain in protected isolation …   Wiktionary

  • anti-globalisation (movement) —    Anti globalisation protest is best thought of as an umbrella term covering the concerns of a wide range of groups – environmentalists, campaigners for debt relief, human rights activists, and so on. The 1990s saw the emergence of a widespread… …   Glossary of UK Government and Politics

  • Anti-globalization and antisemitism — A number of writers and researchers such as Walter Laqueur, Paul Berman, and Mark Strauss have argued that there is rising acceptance of antisemitism within the anti globalization movement. Critics of this view argue that the allegation is… …   Wikipedia

  • Globalisation is Good — Infobox Film name = Globalisation is Good caption = director = Charlotte Metcalf producer = Charlotte Metcalf, Antoine Palmer writer = Johan Norberg narrator = Johan Norberg starring = music = cinematography = editing = Stephen Day distributor =… …   Wikipedia

  • Anti-Imperialist Camp — The Anti imperialist Camp is an international organisation which brings together several different movements dedicated to opposing imperialism.HistoryThe first activities began in 1990 as a summer camp and cultural political meeting organised… …   Wikipedia

  • globalisation —    An umbrella term describing the way in which the constraints of geography are receding, so that cultural, economic, environmental and political issues are no longer decided within national boundaries but have become matters of global concern.… …   Glossary of UK Government and Politics

  • Anti-globalization movement — Anti consumerism Ideas and theory Spectacle · Culture jamming · Corporate crime · Media bias · Buy Nothing Day · Alternative culture · Simple living · …   Wikipedia

  • Anti-globalization — is a term that encompasses a number of related ideas. [ No Logo: No Space, No Choice, No Jobs by Canadian journalist Naomi Klein.] What is shared is that participants stand in opposition to the unregulated political power of large, multi national …   Wikipedia

  • Anti-imperialism — Anti imperialism, strictly speaking, is a term that may be applied to or movement opposed to some form of imperialism. Generally, anti imperialism includes opposition to wars of conquest, particularly of non contiguous territory or people with a… …   Wikipedia

  • Globalisation — Mondialisation Le terme « mondialisation » désigne l expansion et l harmonisation des liens d interdépendance entre les nations, les activités humaines et les systèmes politiques à l échelle du monde. Ce phénomène touche les personnes… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”