Anne d'Orléans (1938)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anne d'Orléans.
Blason de la duchesse de Calabre (Héraldique espagnole)

Anne Marguerite Brigitte Marie d'Orléans, « fille de France » et, par son mariage, « duchesse de Calabre », est née le 4 décembre 1938 au Manoir d’Anjou, à Woluwé-Saint-Pierre, en Belgique. C'est une princesse de la Maison d'Orléans, un membre de la famille royale d’Espagne et, pour certains monarchistes napolitains et siciliens, une « reine des Deux-Siciles ».

Sommaire

Famille

La princesse Anne est la troisième fille et le cinquième enfant du prince Henri d'Orléans (1908-1999), « comte de Paris » et prétendant orléaniste au trône de France, et de son épouse la princesse franco-brésilienne Isabelle d’Orléans et Bragance (1911-2003).

Le 11 mai 1965, Anne d'Orléans épouse, à la Chapelle royale Saint-Louis de Dreux, le prince Carlos de Borbón-Dos Sicilias (1938), « duc de Calabre » et prétendant au trône des Deux-Siciles. Ce dernier est le fils d'Alfonso de Borbón-Dos Sicilias (1901-1964), « duc de Calabre » et infant d'Espagne, et de son épouse la princesse Alice de Bourbon-Parme (1917).

De cette union naissent cinq enfants :

  • Cristina de Borbón-Dos Sicilias y Orléans, princesse des Deux-Siciles (née à Madrid le 15 mars 1966), qui épouse en 1994 Pedro López-Quesada y Fernández-Urrutia (1963), d’où deux enfants.
  • María de Borbón-Dos Sicilias y Orléans, princesse des Deux-Siciles (née à Madrid le 5 avril 1967), qui épouse en 1996 Siméon de Habsbourg-Lorraine (1958), prince impérial et archiduc d’Autriche, prince royal de Hongrie et de Bohême, d’où cinq enfants.
  • Pedro de Borbón-Dos Sicilias y Orléans (1968), duc de Noto, époux de Sofía Landaluce y Melgarejo et père de quatre garçons et deux filles :
    • Jaime de Borbón-Dos Sicilias y Landaluce
    • Juan de Borbón-Dos Sicilias y Landaluce
    • Pablo de Borbón-Dos Sicilias y Landaluce
    • Pedro de Borbón-Dos Sicilias y Landaluce
    • Sofia de Borbón-Dos Sicilias y Landaluce
    • N (fille) de Borbon-Dos Sicilias y Landaluce
  • Inés de Borbón-Dos Sicilias y Orléans, princesse des Deux-Siciles (née à Madrid le 20 avril 1971), qui épouse en 2001 le nobile Michele Carrelli Palombi, des marquis di Raiano (1965), d'où deux filles.
  • Victoria de Borbón-Dos Sicilias y Orléans, princesse des Deux-Siciles (née à Madrid le 24 mai 1976), qui épouse en 2003 Merkos Nomikos (1965), d'où trois enfants.

Biographie

La princesse Anne passe les premières années de sa vie en exil en Belgique, au Maroc, en Espagne et au Portugal. Adolescente, elle est cependant autorisée à venir poursuivre ses études en France et à y passer son baccalauréat[1].

En 1960, Anne d'Orléans noue une idylle avec son cousin, le roi en exil Siméon II de Bulgarie (1937). Cependant, le Vatican refuse à la princesse le droit d’épouser un non-catholique et le « comte de Paris » met un terme à la relation des deux jeunes gens[2].

En 1961, Anne d'Orléans fait la connaissance, à Madrid, de son futur époux, le prince Charles de Bourbon-Siciles (1938). Très rapidement, une relation se développe entre les deux cousins et, dès 1963, le journal Point de Vue fait état de leurs fiançailles prochaines[3]. Mais les choses ne sont pas aussi simples pour le jeune couple. Le « comte de Paris » est en effet en froid avec le père de Carlos, l’infant Alfonso de Borbón-Dos Sicilias, parce qu’il ne reconnaît pas ses prétentions dynastiques sur le trône des Deux-Siciles. De son côté, Carlos soutient son père et se déclare même Chef de la Maison royale des Deux-Siciles à la mort de celui-ci[4].

Finalement, après bien des concessions, Anne et Carlos obtiennent l’autorisation de se marier en 1965. L'année suivante, les jeunes mariés s’installent à Madrid où le « duc de Calabre » est avocat spécialiste du droit des affaires[5]. De son côté, Anne d’Orléans s'adonne à la peinture, discipline à laquelle la princesse s'initie dans l’atelier du peintre espagnol Pablo Echevarría et qu’elle pratique ensuite de manière semi-professionnelle, comme plusieurs de ses frères et sœurs.

Aujourd'hui, des œuvres de la princesse sont exposées dans divers musées d'art contemporain, comme celui de Salta, en Argentine, et la « duchesse de Calabre » réalise régulièrement des expositions en Espagne. La dernière en date, intitulée « Évasion. Aquarelles 2003-2004 », s'est ainsi déroulée dans la « Galería Arteveintiuno » de Madrid en octobre 2007.

Bibliographie

  • (en) Arturo E. Beéche, « Ruby Wedding Anniversary of the Infante don Carlos of Bourbon-Two Sicilies and Princess Anne of France » dans European Royal History Journal no 45, juin 2005.
  • (fr) Philippe de Montjouvent, « S.A.R. La Princesse Anne de France » dans Le Comte de Paris et sa descendance, Du Chaney Eds, Paris, 1998, p. 249-272 (ISBN 2913211003).
  • (fr) Isabelle d’Orléans, comtesse de Paris, Tout m’est bonheur (t. 1), Éditions Robert Laffont, Paris 1978, (ISBN 2-22-100107-9).
  • (fr) Isabelle d’Orléans, comtesse de Paris, Tout m’est bonheur, Les Chemins creux (t. 2), Éditions Robert Laffont, Paris 1981, (ISBN 2-22-100834-0).
  • (fr) « Claude et Anne, les fiancées de la famille de France » dans Point de Vue, Images du Monde no 795, 06/09/1963.
  • (fr) « Chez la princesse Anne de France, duchesse de Calabre » dans Point de Vue, Images du Monde no 1452, 25/05/1975.

Notes et références

  1. Isabelle d’Orléans, comtesse de Paris, Tout m’est bonheur (t. 1 & 2), Éditions Robert Laffont, Paris 1978 et 1981.
  2. Philippe de Montjouvent, Le Comte de Paris et sa descendance, Du Chaney Eds, Paris, 1998, p. 250-251.
  3. « Claude et Anne, les fiancées de la famille de France » dans Point de Vue, Images du Monde no  795, 06/09/1963.
  4. Philippe de Montjouvent, Le Comte de Paris et sa descendance, Du Chaney Eds, Paris, 1998, p. 251-252.
  5. Philippe de Montjouvent, Le Comte de Paris et sa descendance, Du Chaney Eds, Paris, 1998, p. 253.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anne d'Orléans (1938) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anne d’Orléans (1938) — Anne d Orléans (1938) Pour les articles homonymes, voir Anne d Orléans. Anne Marguerite Brigitte Marie d’Orléans, « Fille de France » et, par son mariage, « duchesse de Calabre », est née le 4 décembre 1938 au Manoir d’Anjou,… …   Wikipédia en Français

  • Anne d'Orléans — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Anne d Orléans (1464–1491), abbesse de Fontevraud Anne d Orléans (1906 1986), duchesse d Aoste Anne d Orléans (1938), « duchesse de Calabre »… …   Wikipédia en Français

  • Anne D'Orléans (1906-1986) — Pour les articles homonymes, voir Anne d Orléans. Anne Hélène Marie d Orléans, princesse française puis, par son mariage, duchesse d Aoste et vice reine d Éthiopie, est née le 5 août 1906, au château de Nouvion en Thiérache, et est décédée à… …   Wikipédia en Français

  • Anne d'Orleans (1906-1986) — Anne d Orléans (1906 1986) Pour les articles homonymes, voir Anne d Orléans. Anne Hélène Marie d Orléans, princesse française puis, par son mariage, duchesse d Aoste et vice reine d Éthiopie, est née le 5 août 1906, au château de Nouvion en… …   Wikipédia en Français

  • Anne d'orléans (1906-1986) — Pour les articles homonymes, voir Anne d Orléans. Anne Hélène Marie d Orléans, princesse française puis, par son mariage, duchesse d Aoste et vice reine d Éthiopie, est née le 5 août 1906, au château de Nouvion en Thiérache, et est décédée à… …   Wikipédia en Français

  • Anne d'Orléans (1906-1986) — Pour les articles homonymes, voir Anne d Orléans. Anne Hélène Marie d Orléans, princesse française puis, par son mariage, duchesse d Aoste et vice reine d Éthiopie, est née le 5 août 1906, au château de Nouvion en Thiérache, et est décédée à… …   Wikipédia en Français

  • Anne D'Autriche (1601-1666) — Pour les articles homonymes, voir Anne d Autriche. Anne d Autriche peinte par Rubens en 1625 Ana Maria Mauricia …   Wikipédia en Français

  • Anne d'autriche (1601-1666) — Pour les articles homonymes, voir Anne d Autriche. Anne d Autriche peinte par Rubens en 1625 Ana Maria Mauricia …   Wikipédia en Français

  • Anne D'Arpajon, Countess of Noailles — Anne d Arpajon Spouse(s) Philippe de Noailles, Duke of Mouchy Issue Philippe Louis, Duke of Mouchy Louis Marc Antoine, Viscount Noailles Father Louis de Sévér …   Wikipedia

  • Anne d'Autriche (1601-1666) — Pour les articles homonymes, voir Anne d Autriche. Anne d Autriche Portrait d Anne d Autriche, par Rubens, 1625 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”