André Billy
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir André Billy (football)

André Billy, né le 13 décembre 1882 à Saint-Quentin et mort le 11 avril 1971 à Fontainebleau, est un écrivain français.

Après des études secondaires au collège de la Providence à Amiens, où il suit en 1898 l'Académie de Rhétorique, il fait des études chez les jésuites de Saint-Dizier. André Billy commence à écrire en 1907 et il va consacrer sa vie entièrement aux lettres. Dans ses débuts, il utilise parfois le nom de plume Jean de 1'Escritoire. Il décrit les milieux ecclésiastiques Bénoni, L'approbaniste, Introïbo, Le Narthex. Une œuvre où il s'inspire des conteurs du XVIIIe siècle : La Femme maquillée, L'Amie des hommes, Quel homme es-tu ? et son essai : Pudeur. Pendant de longues années Billy est le critique littéraire de L'Œuvre. Il dirige la collection Leurs Raisons. Il est Président d'honneur de la société des Amis de Philéas Lebesgue. Retiré à Lyon pendant l'Occupation, il entreprend une série de biographies magistrales : Vie de Balzac, Vie de Diderot, et Vie de Sainte-Beuve. Il a été élu membre de l'Académie Goncourt en 1943, mais son élection ne fut validée qu'en 1944. Après la guerre, il est auteur des Chroniques du samedi dans Le Figaro littéraire. La Collection Histoire de la Vie Littéraire des éditions Tallandier est publiée sous la direction d'André Billy, qui a publié dans cette Collection de sa propre plume : L'époque 1900.

La collection de ses chroniques à plus de cent journaux européens totalise plus de 11 000 articles[1]. Il était proche de Guillaume Apollinaire et de Paul Léautaud.

André Billy a obtenu le Prix des Ambassadeurs 1952 pour son essai sur Sainte-Beuve. En 1954 il est lauréat du Grand Prix National des Lettres.

Œuvres

  • Benoni, Mœurs d'église, roman, Sansol, Paris, 1907.
  • La dérive, roman, Louis-Michaud, Paris, 1909.
  • La Malabée, ornées de dessins par Laboureur, Société littéraire de France, Paris, 1917.
  • Barabour ou l'harmonie universelle, roman, La renaissance du livre, Paris, 1920.
  • Écrit en Songe. Variétés ornées de dessins par Laboureur, Société littéraire de France, Paris, 1920.
  • D'homme à homme, nouvelle, les œuvres libres 14, août 1922, fayard, Paris, 1922.
  • L'ange qui pleure, roman, Éditions de la Nouvelle Revue Critique, Paris, 1925.
  • La trentaine, roman, Messein, Paris, 1925.
  • La Littérature française contemporaine, Colin, Paris, 1927.
  • Banlieue sentimentale, roman, Crès, Paris, 1929.
  • La femme maquillée, roman, Flammarion, Paris, 1932.
  • Princesse folle, roman, Flammarion, Paris, 1933.
  • L'amie des hommes, roman, Flammarion, Paris, 1935.
  • Quel homme es-tu? roman moderne, Flammarion, Paris, 1936.
  • L'Approbaniste, roman, Flammarion, Paris, 1937.
  • Nathalie ou les enfants de la terre, roman, Flammarion, Paris, 1938.
  • Introibo, roman, Flammarion, Paris, 1939.
  • Le double assassinat de la maison du bœuf, nouvelles, Éditions du milieu du monde, Genève, 1941.
  • Pauline, roman, Flammarion, Paris, 1941.
  • L'Herbe à pauvre homme, récit, Flammarion, Paris, 1942.
  • Le Duc des halles. Édouard Aubanel, Avignon, 1943.
  • Métro Marboeuf, roman, Intercontinentale Édition, Monaco, 1945.
  • Le six, roman, Flammarion, Paris, 1946.
  • Malvina ou le Bataillon de Napoléon II, roman, Éditions de la Table Ronde, Paris, 1946.
  • Le Narthex, roman, Flammarion, Paris, 1949.
  • L'Allegretto de la Septième roman, 1960.
  • Du noir sur du blanc, roman, 1963.
  • Stanislas de Guaita biographie, Mercure de France, 1971.

Citons enfin les volumes parus de ses souvenirs :

  • La Terrasse du Luxembourg (1945),
  • Le Pont des Saints-Pères (1947),
  • Le Balcon au bord de l'eau,
  • Les beaux jours de Barbizon,
  • Le Badaud de Paris et d'ailleurs (1959),
  • Sur les bords de la Veule, (1965).

Bibliographie et références

  • Les écrivains célèbres, éditions d'Art, Lucien Mazenod
  1. André Billy sur bellifontana.fr

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article André Billy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Andre Billy — André Billy  Pour l’article homonyme, voir André Billy (football).  André Billy, né le 13 décembre 1882 à Saint Quentin et mort le 11 avril 1971 à Fontainebleau, est un écrivain français. Sa vie a été entièrement… …   Wikipédia en Français

  • André Billy (football) — Pour les articles homonymes, voir André Billy. André Billy (1877 1913) est un ancien dirigeant français de football. Né à Bazeilles le 14 mai 1877 d un père industriel, il effectue ses études au Collège Turenne à Sedan. Il réside par la suite à… …   Wikipédia en Français

  • André The Giant — (à droite) lors d un combat face à King Kong Bundy Nom(s) de ring André Roussimoff André The Giant La Tour Eiffel Le Géant Ferré Monster Roussimoff André le Géant Jean Ferré Taille 2,23m …   Wikipédia en Français

  • André Lange — André Lange, né le 28 juin 1973 à Ilmenau, est un pilote de bobsleigh allemand. Il a été porte drapeau de la délégation allemande lors des Jeux olympiques d hiver de 2010 …   Wikipédia en Français

  • Billy Cobham — 1974 Billy Cobham at the WOMAD, Reading 2005 …   Deutsch Wikipedia

  • Andre Bucher — André Bucher Pour les articles homonymes, voir Bucher. André Bucher …   Wikipédia en Français

  • André Previn — Saltar a navegación, búsqueda André Previn (nombre de nacimiento: Andreas Ludwig Priwin; Berlín, 6 de abril de 1929[1] ). Pianista, director de orquesta y compositor estadounidense de origen alemán. Contenido 1 Biografía …   Wikipedia Español

  • Billy Fiske — William Meade Lindsley « Billy » Fiske III (4 Juin 1911 – 17 Août 1940) était le pilote de l équipe de Bobsleigh des États Unis lors des Jeux olympiques de 1928 et 1932. Il fut aussi un des tout premiers pilotes américains à être tué au …   Wikipédia en Français

  • Billy Kidd — Billy Kidd, né le 13 avril 1943 à Burlington (Vermont), est un ancien skieur alpin américain, originaire de Stowe (Vermont). Sommaire 1 Jeux olympiques 2 Championnats du monde 3 Coupe du monde …   Wikipédia en Français

  • Billy Waters — Tableau sans doute réalisé par Sir David Wilkie Naissance v.1778 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”